Retraite de base

Retraite de base

Retraite de base

La retraite de base correspond au 1er pilier de la retraite. Fondée sur le principe de la répartition, où les cotisations des actifs servent à financer les pensions des retraités, elle bénéficie aussi d’un soutien de l’État pour équilibrer ses comptes.

La retraite de base comprend plusieurs régimes. Avec près des trois quarts des cotisants et plus des deux tiers des retraités, le régime général de la Sécurité sociale est de loin le plus important. En 2020, il a encore grossi avec l’absorbation des travailleurs indépendants en provenance de la Sécurité sociale des indépendants (SSI). Pour les autres professions - fonctionnaires, salariés des régimes spéciaux, exploitants agricoles - les régimes de base et de retraite complémentaires sont gérés par les mêmes organismes.

Les régimes de retraite n’ont pas tous le même mode de calcul pour déterminer le montant des pensions. Âge légal de la retraiteâge du taux pleindécotesurcote, trimestres, revenu de référence ou encore majorations familiales sont autant de paramètres qui détermineront le montant de la pension de base d’un assuré. Dans un but de clarification et d’équilibre des régimes, une partie d’entre eux « les régimes alignés » pratiquent les mêmes règles de calcul des droits à la retraite de base que le régime général, ce qui permettra à terme à un polypensionné de liquider ses droits en s’adressant uniquement au dernier régime d’affiliation.

Toutes ces règles sont toutefois suspendues au projet de réforme des retraites qui prévoit la fusion des 42 régimes de retraites existants en un régime universel, dont le vote à l’Assemblée nationale est prévu pour 2020.

La retraite de base a son jargon et ses mystères. Bien comprendre son fonctionnement est essentiel pour prendre les bonnes décisions

STATUT :

Questions pratiques - Retraite de base