Retraite obligatoire

Retraite obligatoire

Retraite obligatoire

La retraite obligatoire comprend deux catégories : la retraite de base et la retraite complémentaire. Cet ensemble représente à lui seul plus de 95 % des prestations versées en France.

Il existe environ 42 régimes de retraite obligatoires auxquels chaque assuré social est affilié selon son statut professionnel, le plus important étant le régime général des salariés du privé. Ces régimes de retraite ont un point commun : ils sont organisés sur la base de la répartition. Dans ce système, les actifs cotisent pour financer les retraités actuels et acquièrent alors des droits à pensions futures. Or, compte tenu du déséquilibre des générations, de l’augmentation du chômage, du nombre de retraités ou encore de l’augmentation de l’espérance de vie, les équilibres de ces régimes de retraite obligatoires sont mis à mal.

Les réformes successives tentent depuis de nombreuses années de redresser la situation en repoussant l’âge légal de départ en retraite et l’âge du taux plein, ou en augmentant les cotisations et en diminuant le niveau des pensions. Parallèlement en 2003 étaient créés les dispositifs de départ anticipé pour carrière longue et handicap et en 2015 pour pénibilité. Pour pallier la baisse du montant des retraites, des dispositifs se sont mis en place. Parmi les plus populaires, figurent le rachat de trimestres et de points ou le cumul emploi-retraite, parmi ceux qui gagnent à être connu : la retraite progressive.

Toutes ces règles sont toutefois suspendues au projet de réforme des retraites qui prévoit la fusion des 42 régimes de retraites existants en un régime universel, dont le vote à l’Assemblée nationale est prévu pour 2020.

STATUT :