Retraite complémentaire

Retraite complémentaire

Retraite complémentaire

La retraite complémentaire constitue le 2ème pilier de la retraite obligatoire. Comme son nom l’indique, elle intervient en complément de la retraite de base.

Les caisses de retraite complémentaires obéissent à leurs propres règles, même si leur mode fonctionnement se rapproche de celui des organismes de Sécurité Sociale. Tel est le cas notamment pour les régimes des salariés du secteur privé et des agents non titulaires de l’Etat des collectivités publiques que sont l’ARRCO, l’AGIRC (réservé aux cadres et assimilés) et l’IRCANTEC. Comme les régimes de base, les régimes complémentaires sont gérés en répartition. Ils sont par conséquent affectés par les déséquilibres démographiques.

Ces régimes fonctionnent en points, ce qui peut faciliter la compréhension par les particuliers de leurs droits à pension, mais non de leur mode de calcul. Fonctionnaires, salariés des régimes spéciaux et travailleurs non-salariés disposent aussi de régimes propres qu’il convient de bien décrypter pour planifier son budget, lors de la retraite.

STATUT :

Questions pratiques - Retraite complémentaire

Dossiers - Retraite complémentaire

Vécus - Retraite complémentaire