Quelle est la retraite de base des salariés du régime général ?

MIS À JOUR LE :
CONCERNE : Dirigeant salarié | Retraité | Salarié | Sans activité

La retraite de base des salariés du régime général dépend du salaire annuel moyen de l'assuré, du taux de liquidation de sa pension et de sa durée d'assurance. Le taux de pension de retraite dans le régime général est de 50 %.

Les salariés du secteur privé dépendent de la Caisse nationale d'assurance vieillesse (CNAV) des travailleurs salariés pour leur retraite de base.

Paramètres de calcul de la retraite de base

Le montant de la pension de retraite de base d’un salarié dans le régime général est calculé en fonction de trois paramètres :

  • Le salaire annuel moyen brut (SAM) ou Revenus professionnels moyens (RPM)
  • Le taux de liquidation
  • La durée d'assurance

À NOTER

Le montant de la pension du régime de base ne peut pas être inférieur à un certain montant, appelé le montant contributif, équivalent à 7 638,78 € par an en 2019 ou lorsqu'il est majoré à 8 347,09 € par an en 2019, ni supérieure à 50 % du plafond de la Sécurité sociale, soit 20 262 € en 2019.

Calcul et taux de retraite dans le régime général

Pour le calcul de la pension de retraite versée par le régime général, la Sécurité sociale applique la formule suivante :

SAM X Taux X Durée d'assurance/Durée d'assurance requise

Le SAM est le salaire annuel moyen.

La durée d’assurance désigne le nombre de trimestres acquis par le salarié :

Pour connaitre la durée d'assurance requise fonction de l'année de naissance :

Le taux de la pension est de 50 % dans le régime général.

EXEMPLE

Martin est né en juin 1951.
Son revenu professionnel moyen s’élevait à 35 040 euros brut en juillet 2011. Il a pris sa retraite à cette date à l’âge de 60 ans.
Martin a toujours été salarié du secteur privé.
Pour les personnes nées en 1951, le nombre de trimestres requis donnant droit au taux plein est de 163. Martin disposait alors de 163 trimestres ce qui lui ouvrait droit au taux plein.

Le montant de sa retraire de base est de : 35 040 x 50 % x 163/163

Soit 35 040 x 0.5 = 17 520 €/an, 1 460 € bruts/mois.

Dans ce cas précis, il n'y a pas proratisation du montant de la pension de base, car Monsieur Martin possède un nombre de trimestres validés égale au nombre de trimestres requis (163/163).

EXEMPLE - POLYPENSIONNÉ

José est né en juin 1955.
Son revenu professionnel moyen s'élevait à 25 000 euros brut en juillet 2017. Il a pris sa retraite à cette date à l'âge de 62 ans.
José, a passé la plus grande partie de sa carrière en tant que salarié, régime dans lequel il a acquis 152 trimestres.
À ces débuts, il a été commerçant quelques années pendant lesquelles il a validé 14 trimestres.
Au cours de sa vie active, José a enregistré 166 trimestres.

Par ailleurs, José est né après 1953, la liquidation unique des régimes de retraite (LURA) s'applique dans son cas.
Ainsi, pour déterminer son SAM ou RPM, les 25 meilleurs années sont retenues, en additionnant les salaires et les revenus de chacun des régimes sans que cette somme puisse excéder le montant du PASS, soit . Dans son cas, il s'élève à 30 000 €

Pour les personnes nées en 1955, le nombre de trimestres requis donnant droit au taux plein est de 166. José dispose donc du taux plein à 50 %.

Le montant de sa retraite de base est de :

30 000 x 50 % x 166/166 = 15 000 €/an, soit 1 250 € bruts/mois.

Calcul de la retraite de base : la décote et la surcote 

La décote et la surcote sont des pourcentages de minoration et de majoration qui s’appliquent au montant de la retraite de base en fonction du nombre de trimestres validés par l’assuré.

La décote 

La décote est une minoration des droits de la pension de retraite de base qui s’applique sur le taux de pension (50 % pour le régime général, 75 % dans d’autres régimes) lorsque l'assuré n'a pas atteint la durée d'assurance requise.

La décote est fonction de l’année de naissance de l’assuré.

La surcote  

La surcote est une majoration des droits de la pension de retraite de base. Elle s'applique lorsque l'assuré a cotisé au delà de la durée d'assurance requise liée à sa génération.

Cet article issu de Previssima.fr est soumis au droit d'auteur, protégé par un logiciel anti-plagiat. Toute reproduction, rediffusion ou commercialisation totale ou partielle du contenu, sans l’autorisation expresse de la société Previssima, est interdite. Les informations diffusées sur Previssima.fr (hors forum, commentaires et annuaire) sont toutes vérifiées par un service juridique spécialisé. Toutefois, Previssima ne peut garantir l'exactitude ou la pertinence de ces données. L'utilisation des informations et contenus disponibles sur l'ensemble du site ne peuvent en aucun cas engager la responsabilité de Previssima.