Qu’est-ce que la retraite complémentaire des salariés ?

MIS À JOUR LE :
CONCERNE : Dirigeant salarié | Salarié | Retraité

À NOTER

À la suite des accords interprofessionnels du 30 octobre 2015 et du 17 novembre 2017, les régimes AGIRC et ARRCO ont fusionné au 1er janvier 2019 pour donner naissance à un régime unique.

Les salariés du secteur privé cotisent à titre obligatoire pour leur retraite de base et leur retraite complémentaire :

Le régime AGIRC-ARRCO fonctionne selon un système de régime en points. Les cotisations prélevées sur les salaires des assurés sont transformées en points de retraite. Les points de retraite sont ensuite transformés en pension au moment de la liquidation des droits.

La retraite complémentaire des salariés 

La pension de retraite d’un salarié sera égale à la somme de sa pension de base et de sa pension complémentaire. Ces deux pensions ne se calculent pas de la même manière :

  • La retraite de base a pour paramètre principal : le trimestre
  • La retraite complémentaire a pour paramètre principal : le point de retraite

Qu’est-ce que l’ARRCO et l’AGIRC ? 

L’AGIRC-ARRCO est un régime de retraite complémentaire paritaire, c’est-à-dire gérés par les organisations syndicales de salariés et les employeurs.

Il est issue de la fusion au 1er janvier 2019 entre l'Association pour le régime de retraite complémentaire des salariés (ARRCO) et l'Association générale des institutions de retraites des cadres (AGIRC), intervenue à la suite des accords interprofessionnels du 30 octobre 2015 et du 17 novembre 2017.

À NOTER

Les officiers ministériels, les experts comptables, les avocats salariés sont affiliés à l'assurance vieillesse pour leur retraite de base, à l'AGIRC-ARRCO (lorsqu'ils occupent un poste de cadre) et à la caisse d’assurance vieillesse complémentaire des professions libérales des officiers ministériels, des officiers publics et des compagnies judiciaires (CAVOM), des experts comptables (CAVEC), des avocats (CNBF) pour leur retraite complémentaire.

Comment fonctionnent l’AGIRC et l’ARRCO ? 

Chaque mois, le salarié cotise pour sa retraite complémentaire. L’employeur prélève et déclare les cotisations auprès des caisses de retraites complémentaires.

Ces dernières sont tenues :

  • De transformer les cotisations en points retraite chaque année
  • D’informer les salariés sur leurs droits
  • De calculer la retraite complémentaires des salariés

Comment se calcule la retraite complémentaire AGIRC-ARRCO ?

À NOTER

À partir de 45 ans, un salarié du secteur privé peut bénéficier d'un entretien d'information retraite avec un conseiller retraite. Ce service gratuit est disponible sur rendez-vous en composant le 0820 200 189 (appel surtaxé) ou en contactant le groupe de protection sociale auquel le salarié est affilié. Avant l'entretien, le salarié recevra son relevé de situation, également disponible en ligne. En cas d'erreurs ou de lacunes, il peut demander à ce qu'il soit modifié.

Régime ARRCO et AGIRC : le nombre de points 

Le nombre de points retraite est consultable en ligne sur le site agirc-arrco.fr dans l’espace personnel du salarié.

Le relevé de points AGIRC-ARRCO retrace l’ensemble de la carrière du salarié dans le secteur privé.
Lorsque l'assuré a exercé une ou plusieurs activités relevant d'un ou de régimes différents, c’est-à-dire autre que le régime général, il doit se rapprocher des caisses de retraite complémentaires concernées.

Cet article issu de Previssima.fr est soumis au droit d'auteur, protégé par un logiciel anti-plagiat. Toute reproduction, rediffusion ou commercialisation totale ou partielle du contenu, sans l’autorisation expresse de la société Previssima, est interdite. Les informations diffusées sur Previssima.fr (hors forum, commentaires et annuaire) sont toutes vérifiées par un service juridique spécialisé. Toutefois, Previssima ne peut garantir l'exactitude ou la pertinence de ces données. L'utilisation des informations et contenus disponibles sur l'ensemble du site ne peuvent en aucun cas engager la responsabilité de Previssima.