Quelles situations particulières permettent d'obtenir une retraite AGIRC-ARRCO à taux plein ?

MIS À JOUR LE :
CONCERNE : Dirigeant salarié | Salarié

À NOTER

À compter du 1er janvier 2019, l’AGIRC et l’ARRCO fusionnent en un régime unique de retraite complémentaire pour tous les salariés, cadres et non cadres.

Tous les salariés du secteur privé bénéficient d'une retraite complémentaire AGIRC-ARRCO. L'assuré peut bénéficier d’une retraite complémentaire à taux plein, sans condition d'âge de départ à taux plein et de durée d’activité, lorsqu'il est dans l'une des situations particulières prévues par le régime.

Obtenir une retraite à taux plein : le principe

La retraite complémentaire AGIRC-ARRCO est dite à taux plein, ou maximale, dans deux situations : 

Lire aussi : A quel âge peut-on prendre sa retraite complémentaire ?

Obtenir une retraite à taux plein : les cas particuliers reliés au régime de base

L'assuré peut également bénéficier d’une retraite complémentaire AGIRC-ARRCO à taux plein (sans condition d'âge de départ à taux plein et de durée d’activité) lorsqu'il est dans l’une des situations suivantes :

Situation

Age minimum

Assuré handicapé ayant une durée minimum de cotisations

55 ans

Carrière longue

  • Carrière longue et début d’activité avant 16 ou 17 ans
  • Carrière longue et début d’activité avant 20 ans

  • 56 ans et 4 mois/59 anset 8 mois*
  • 60 ans

Pénibilité

  • Salarié atteint d’une incapacité au moins égale à 20 %consécutive à un accident du travail ou à une maladie professionnelle
  • Salarié atteint d’une incapacité comprise entre 10 et 20 % consécutive une exposition pendant au moins 17 ans à un ou des facteurs de risques professionnels

60 ans

Bénéficiaire de l’allocation amiante

60 ans

Mineur de fond

60 ans

Ancien déporté ou interné, anciens combattant ou prisonnier de guerre 

60/62 ans *

Mère de famille ouvrière 

60/62 ans *

Inapte au travail

60/62 ans *

Aidant familial

65 ans

Assuré handicapé (incapacité permanente au moins égale à un taux de 50 %)

60/62 ans*

Assuré bénéficiant de la majoration de durée d’assurance pour enfant handicapé

65 ans

Assuré ayant apporté une aide effective à son enfant bénéficiaire d’une prestation de compensation du handicap.

65 ans

Assuré né entre le 1/7/1951 et le 31/12/55 ayant eu ou élevé 3 enfants et ayant interrompu son activité pour les éduquer

65 ans

* Fonction de la date de naissance

Source Site AGIRC-ARRCO

Dispositif bonus/malus temporaire

Les personnes mentionnées ci-dessus ayant une situation particulière ne sont pas concernées par le dispositif de minoration temporaire ou (malus). Elles peuvent en revanche être concernées par la majoration temporaire (bonus) si elles sont nées à partir du 1er janvier 1957.

Cet article issu de Previssima.fr est soumis au droit d'auteur, protégé par un logiciel anti-plagiat. Toute reproduction, rediffusion ou commercialisation totale ou partielle du contenu, sans l’autorisation expresse de la société Previssima, est interdite. Les informations diffusées sur Previssima.fr (hors forum, commentaires et annuaire) sont toutes vérifiées par un service juridique spécialisé. Toutefois, Previssima ne peut garantir l'exactitude ou la pertinence de ces données. L'utilisation des informations et contenus disponibles sur l'ensemble du site ne peuvent en aucun cas engager la responsabilité de Previssima.