Ma retraite IRCANTEC subira-t-elle une décote ?

MIS À JOUR LE :
CONCERNE : Agriculteur | Artisan-Commerçant | Auto-entrepreneur | Dirigeant non-salarié | Dirigeant salarié | Etudiant | Fonctionnaire | Libéral | Salarié | Sans activité | Retraité

L’IRCANTEC est la caisse de retraite complémentaire des agents non titulaires de l’Etat ou contractuels. Il s’agit d’un régime en point. L’assuré acquiert des points de retraite complémentaire par le biais des cotisations vieillesses prélevées sur son revenu. Le jour où l’assuré liquide ses droits à la retraite, les points de retraite complémentaire qu’il a acquis sont transformés en pension de retraite.

Cependant, le montant de la pension de retraite IRCANTEC est soumis à des conditions d’âge et de durée d’assurance. Il percevra une pension dite « à taux plein » ou une pension minorée. Dans ce dernier cas, on parle de décote.

Calcul de la retraite IRCANTEC

Le montant de la pension de retraite complémentaire IRCANTEC est obtenu de la manière suivante :

La valeur de liquidation du point est de 0,47887 € en 2017.

Le taux de pension est de 100 % lorsqu’il est plein, c’est-à-dire que la retraite IRCANTEC de l’assuré ne subit pas de décote parce qu’il remplit les conditions d’âge et de durée d’assurance qui incombe à sa génération.

IRCANTEC : conditions d’obtention d’une retraite à taux plein

Une retraite à taux plein signifie que l’assuré percevra une retraite complète (aucune décote ne s’applique). Lire : Comment calculer ma pension de retraite complémentaire IRCANTEC ?

Pour obtenir une pension de retraite à taux plein, l’assuré doit respecter l’une des conditions suivantes :

  • La retraite IRCANTEC est liquidée à 65 ans ou plus selon la génération de l’assuré :

65 ans

pour les affiliés nés avant le 1er juillet 1951

65 ans et 4 mois

pour les affiliés nés entre le 1er juillet 1951 et le 31 décembre 1951 inclus

65 ans et 9 mois

pour les affiliés nés en 1952

66 ans et 2 mois

pour les affiliés nés en 1953

66 ans et 7 mois

pour les affiliés nés en 1954

67 ans

pour les affiliés nés en 1955

67 ans

pour les affiliés nés en 1956

  • La retraite IRCANTEC est liquidée à 60 ans ou plus selon la génération de l’assuré et sous conditions d’une certaine durée d’assurance, la durée d’assurance requise:

Année de naissance

Age d’ouverture des droits à la retraite sous condition d’assurance

Durée d’assurance requise

1950

60 ans

162

du 01/01/1951 au 30/06/1951

60 ans

163

du 01/07/1951 au 31/12/1951

60 ans et 4 mois

163

1952

60 ans et 9 mois

164

1953

61 ans et 2 mois

165

1954

61 ans et 7 mois

165

1955

62 ans

166

1956

62 ans

166

1957

62 ans

166

1958 à 1960

62 ans

167

1961 à 1963

62 ans

168

1964 à 1966

62 ans

169

1967 à 1969

62 ans

170

1970 à 1972

62 ans

171

à compter de 1973

62 ans

172

Le régime complémentaire IRCANTEC est un régime en points à l’inverse de la plupart des régimes de base qui sont en trimestres. La durée d’assurance requise qui intervient pour la détermination du taux de pension est estimée dans le régime de base de l’assuré (Simulateur).

Lire : Qu’est-ce-que la retraite à taux plein ?

La retraite IRCANTEC est liquidée à 65 ans sans condition de génération et de durée d’assurance et sous réserve d’avoir au préalable liquidé les droits à la retraite dans le régime général pour les aidants familiaux, les affiliés handicapés ou encore les parents d’enfants lourdement handicapés.

La décote dans le régime IRCANTEC

L’âge légal de départ en retraite est fixé à 60 ou 62 et l’âge du taux plein est fixé à 65 ou 67 ans selon les régimes et l’année de naissance de l’assuré.

Un assuré peut demander à bénéficier de sa pension au plus tôt 10 ans avant l'âge limite d'activité même s’il ne remplit pas les conditions pour bénéficier d'une retraite de base à taux plein. Cependant, sa pension de retraite est réduite, elle subit une décote.

Attention aucune décote ne s’applique aux agents :

  • Bénéficiaires d’une retraite anticipée pour carrières longues
  • Bénéficiaires d’une retraite anticipée pour handicap
  • Admis en cessation progressive d'activité (CPA)
  • Bénéficiaires d'une retraite anticipée pour pénibilité
  • Bénéficiaires d'une préretraite pour exposition à l'amiante
  • Qui ont atteint l’âge légal et la durée d’assurance requise

Pour connaitre le taux de pension qui s’applique à sa situation, l’assuré peut se référer au tableau « IRCANTEC – Le taux de pension ».

Calcul de la pension IRCANTEC avec décote

Joseph a accumulé 5 000 points IRCANTEC. Il décide de liquider ses droits à la retraite en 2017 à l’âge de 61 ans. Les conditions d'obtention du taux plein liées à sa génération sont de 67 ans et 166 trimestres. Or, il a accumulé 150 trimestres. Sa pension va donc subir une décote.

C’est le taux le plus avantageux pour Joseph qui s’applique. Avec ses 150 trimestres, son taux de pension sera de 83 %.

Si Joseph n’avait cotisé que 140 trimestres, son taux de pension ne serait déterminé que par l’âge auquel il décide de partir en retraite (61 ans). Il aurait été de 71 %.

Le montant de sa pension de retraite complémentaire IRCANTEC sera de :

5 000 X 0,47507 X 83 % = 1 971,5 €/an, soit 164,3 €/mois

 

Pour aller plus loin :

Qui est affilié à l’IRCANTEC ?

Comment fonctionne l’IRCANTEC ?

Cet article issu de Previssima.fr est soumis au droit d'auteur, protégé par un logiciel anti-plagiat. Toute reproduction, rediffusion ou commercialisation totale ou partielle du contenu, sans l’autorisation expresse de la société Previssima, est interdite. Les informations diffusées sur Previssima.fr (hors forum, commentaires et annuaire) sont toutes vérifiées par un service juridique spécialisé. Toutefois, Previssima ne peut garantir l'exactitude ou la pertinence de ces données. L'utilisation des informations et contenus disponibles sur l'ensemble du site ne peuvent en aucun cas engager la responsabilité de Previssima.