Comment calculer la retraite complémentaire des agents généraux d’assurance ?

MIS À JOUR LE :
CONCERNE : Dirigeant non-salarié | Libéral | Retraité

La caisse d’allocation vieillesse des agents généraux et des mandataires non-salariés d’assurance et de capitalisation (CAVAMAC) gère la retraite complémentaire de cette catégorie d’intermédiaire d’assurance.

Le régime complémentaire de retraite des agents généraux d’assurance est un régime de retraite en points classique. L'assuré acquiert des points de retraite par le versement des cotisations de vieillesse complémentaire. A la date de liquidation de sa retraite complémentaire, ses points de retraite sont convertis en pension.

Agents d’assurance : à quel âge prendre sa retraite ?

L’âge légal de départ à la retraite dépend de l’année de naissance de l’assuré, il varie entre 60 et 62 ans.

L’âge de départ à taux plein varie entre 65 et 67 ans en fonction de l’année de naissance de l’assuré.

L’assuré peut choisir de liquider ses droits à la retraite complémentaire alors même qu’il n’a pas atteint l’âge du taux plein mais sa pension de retraite complémentaire sera minorée de 1,25 % par trimestre d’anticipation, soit 5 % par année manquante.

La pension est liquidée à taux plein, sans minoration, au plus tôt à partir de l’âge d’ouverture des droits à retraite pour les assurés reconnus atteints d’inaptitude au travail ou d’une invalidité professionnelle d’un taux supérieur ou égal à 66 % par la commission d’inaptitude.

Calcul de la retraite complémentaire de la CAVAMAC

La pension de retraite complémentaire servie par la CAVAMAC est calculée de la manière suivante :

Retraite complémentaire = Valeur du point X Nombre de point X Taux de pension

Le taux de pension est de 100 % lorsque la pension ne subit pas de minoration, il est inférieur dans le cas contraire.

La valeur du point est de 0,3565 € en 2019.

EXEMPLE

Charles part à la retraite à 65 ans.
Il a accumulé 72 000 points de retraite complémentaire.

Sa pension de retraite de complémentaire sera de : 72 000 x 0,3565 = 25 668 € brut annuel

Charles part à la retraite à 62 ans, il lui manque 3 ans pour atteindre l’âge du taux plein.
Sa retraite complémentaire subit un abattement de 15 % (5 % par année manquante). Le taux de pension ne sera pas de 100 %, mais de 100 – 15 = 85 %.

Sa pension de sa retraite complémentaire sera de : 72 000 x 0,3565 x 85 % = 21 817,80 € brut annuel

Si l’assuré totalise moins de 1 500 points de retraite, un versement unique et libératoire est effectué sur demande formulée par écrit.

Faire une demande de liquidation de retraite complémentaire à la CAVAMAC

La demande de liquidation de la retraite complémentaire doit être faite auprès de la CAVAMAC en précisant le régime choisi (base et complémentaire peuvent être servie à des dates différentes):

CAVAMAC
30 rue Olivier Noyer
CS N°51432
75676 Paris Cedex 14

La CAVAMAC renvoie à l’assuré un dossier qu’il doit remplir, signé et renvoyé accompagné des pièces justificatives demandées.

La pension prend effet le premier jour du trimestre civil qui suit la demande de l’adhérent sous conditions que l’ensemble des pièces justificatives aient été envoyées dans les trois mois suivant la demande.

Cet article issu de Previssima.fr est soumis au droit d'auteur, protégé par un logiciel anti-plagiat. Toute reproduction, rediffusion ou commercialisation totale ou partielle du contenu, sans l’autorisation expresse de la société Previssima, est interdite. Les informations diffusées sur Previssima.fr (hors forum, commentaires et annuaire) sont toutes vérifiées par un service juridique spécialisé. Toutefois, Previssima ne peut garantir l'exactitude ou la pertinence de ces données. L'utilisation des informations et contenus disponibles sur l'ensemble du site ne peuvent en aucun cas engager la responsabilité de Previssima.