Retraite supplémentaire

Retraite supplémentaire

Retraite supplémentaire

Troisième pilier de la retraite après les régimes de base et complémentaires obligatoires, la retraite supplémentaire regroupe différents dispositifs d’assurance facultatifs à la fois collectifs et individuels.

La retraite supplémentaire regroupe les contrats d’assurance retraite collectifs et d’indemnités de fin de carrière souscrits par les entreprises au profit de leurs salariés. Ces derniers peuvent être complétés par des produits d’épargne salariale.

La retraite supplémentaire facultative fonctionne dans la quasi-totalité des cas par capitalisation. Autrefois largement constituée par les contrats « Madelin » réservés aux indépendants, les produits individuels tels que le PERP et les contrats d’assurance retraite collectifs de type « article 83 », elle est amenée à changer de visage dans les années à venir.

En effet, loi Pacte de 2019 a réformé en profondeur les dispositifs de retraite supplémentaire. Depuis le 1er octobre 2020, de nombreux contrats (Madelin, PERP, Article 83…) ne sont plus commercialisés. Les Plans d’épargne retraite (PER) individuels ou d’entreprise ont pris leur suite. Toutefois, les versements resteront possibles sur les anciens contrats. Par ailleurs, certains d’entre eux ont choisi d’opérer une transformation vers les nouveaux PER. C’est notamment le cas des formules PREFON, COREM ou du régime CRH (CGOS) pour les hospitaliers.

La retraite supplémentaire reste encore marginale dans le système de retraite global, mais elle pourrait prendre une place beaucoup plus importante compte tenu des inquiétudes sur les évolutions des régimes obligatoires par répartition et de la réforme des retraites pour un régime universel.

STATUT :