Indemnités de fin de carrière : départ ou mise à la retraite

Indemnités de fin de carrière : départ ou mise à la retraite

Indemnités de fin de carrière : départ ou mise à la retraite

Lorsqu’un salarié part en retraite, l’entreprise est tenue de lui verser une indemnité calculée sur une base légale ou définie par une convention collective. L’indemnité de fin de carrière est versée sous conditions d’ancienneté et de salaire. Leur montant varie si le salarié part de sa propre initiative ou celle de son employeur.

Les indemnités de départ en retraite constituent une dette sociale que l’entreprise a tout intérêt à anticiper pour respecter ses obligations sans risquer de déséquilibrer sa trésorerie. Dans cette optique, l’employeur peut alors se tourner vers les établissements financiers, banques et organismes assureurs, qui proposent des contrats spécifiques d’indemnités de fin de carrière (IFC).

Après un audit du passif social de l’entreprise au titre des indemnités de départ à la retraite, le contrat IFC détermine un plan de financement sous forme de cotisations libres ou programmées permettant à l’entreprise de respecter ses engagements au fur et à mesure des départs en retraite de son personnel.

Les sommes versée sur le contrat IFC peuvent être investies sur plusieurs supports diversifiés sur les marchés financiers. Elles sont déductibles du résultat imposable de l’entreprise et bénéficie d’avantages en matière de cotisations sociales.

STATUT :