Vie de l'entreprise : aides et exonérations

Vie de l'entreprise : aides et exonérations

Vie de l'entreprise : aides et exonérations

Conscients que le montant élevé des charges sociales peut décourager la création d’entreprise ou l’embauche de collaborateurs, les pouvoirs publics mettent en place régulièrement des dispositifs de soutien à l’activité sous forme d’exonérations de cotisations, d’aides au financement et de soutien technique et administratif.

Plusieurs systèmes coexistent que l’on peut scinder en trois grandes catégories. Les premières aides sont destinées aux personnes au chômage qui créent ou reprennent une entreprise : l’Aide au chômeur créant ou reprenant une entreprise (ACCRE), le Nouvel accompagnement pour la création ou la reprise d’entreprise (NACRE) et le maintien des indemnités chômage (ARE ou ARCE).

D’autres exonérations de charges (sociales et fiscales) ainsi que des financements existent pour les entreprises qui s’installent dans certains secteurs géographiques : zones franches urbaines (ZFU), prime d’aménagement du territoire (PAT), quartiers prioritaires (ZUS et ZRU) ou encore bassins d’emploi à redynamiser (BER).

Enfin, une troisième catégorie d’aides sont destinées aux jeunes entrepreneurs : aide à l’installation des jeunes agriculteurs, aide à la création d’une jeune entreprise innovante (JEI) ou universitaire (JEU).

Un vrai maquis !

STATUT :