Assurance dépendance des personnes âgées

Assurance dépendance des personnes âgées

Assurance dépendance des personnes âgées

Le manque de prise en charge du risque perte d'autonomie par l'État a conduit les assureurs, depuis une trentaine d’années, à développer des contrats d’assurance dépendance. Ces contrats peuvent être individuels ou collectifs.

Les produits individuels sont nombreux. On trouve des contrats de prévoyance pure qui déclenchent une prestation, sous forme de rente viagère ou de capital, dès que l’assuré devient dépendant. On trouve aussi des contrats d’assurance-vie ou d’épargne retraite qui comportent une garantie de dépendance, souvent optionnelle.

Les contrats dépendance facultatifs proposent une définition hétérogène de la perte d’autonomie et garantissent des prestations variables. Pour pallier à ce manque de visibilité pour les assurés, un label qualité, le label GAD (Garantie Assurance Dépendance) a été créé en 2013 par la Fédération française de l’assurance (FFA). Les contrats labelisés GAD doivent s’engager à une plus grande clarté, en proposant notamment une définition commune de la dépendance ou encore, en assurant un socle de garanties minimales aux adhérents en état de dépendance.

Les garanties de dépendance collectives sont pour leur part négociées au niveau de l’entreprise ou par les partenaires sociaux dans le cadre d’un accord de branche professionnelle. Ces garanties peuvent être viagères ou prendre la forme de couvertures en points.

Qu’ils soient collectifs ou individuels, les contrats d’assurance dépendance de nouvelle génération proposent des services d’assistance (aide-ménagère, livraison de médicaments à domicile, téléassistance, etc.) et des garanties pour les aidants familiaux, plus ou moins riches selon les contrats. Plus de 7 millions de personnes sont aujourd'hui assurées en France pour la dépendance.

STATUT :