Racheter des trimestres et points de retraite

Racheter des trimestres et points de retraite

Racheter des trimestres et points de retraite

Partir à la retraite dès l’obtention de l’âge légal, mais sans avoir cotisé suffisamment pour obtenir le taux plein, expose les particuliers à une diminution du montant de leur pension.

Pour pallier à la perte de revenus, la loi accorde aux assurés des régimes de base le droit de racheter jusqu’à 12 trimestres (3 ans). Le mécanisme de rachat de trimestres réduit la décote appliquée sur les retraites en augmentant le taux de pension et/ou la durée d’assurance. Il permet de racheter, sous conditions, des trimestres au titre des années d’études supérieures ou des années incomplètes. En offrant la possibilité aux assurés sociaux de liquider une retraite à taux plein, le rachat de trimestres aura également un effet positif sur les montants servis par les régimes complémentaires.

Ce versement additionnel est ouvert dans presque tous les régimes de base ainsi qu’aux conjoints collaborateurs et fonctionnaires ce qui n’est pas le cas du rachat de points ouvert dans les régimes complémentaires des salariés et de certaines professions libérales.

Déductible du revenu imposable, le rachat de trimestres et de points peut se révéler intéressant selon la situation et le niveau d’imposition des personnes concernées. La performance du dispositif doit donc être mesurée à l’aide de simulations.

STATUT :