Comment fonctionne le rachat de trimestres retraite ?

MIS À JOUR LE :
CONCERNE : Agriculteur | Artisan-Commerçant | Micro-entrepreneur | Dirigeant non-salarié | Dirigeant salarié | Etudiant | Fonctionnaire | Libéral | Retraité | Salarié | Sans activité

Pour augmenter la pension de sa retraite de base, l'assuré peut effectuer des versements complémentaires à son régime de retraite en échange de trimestres supplémentaires.

Cette opération, appelée rachat de trimestres, peut se faire au titre du taux ou au titre du taux et de la durée d'assurance.

Racheter des trimestres de retraite présente un intérêt lorsque l'assuré n'a pas acquis une durée d'assurance suffisante.

Retraite de base : le mécanisme de la décote 

La retraite de base se calcule par rapport à plusieurs paramètres liés à l'âge de l'assuré, à ses revenus professionnels et au nombre de trimestres acquis.
Lorsque l'assuré ne totalise pas le nombre de trimestres nécessaires pour l'obtention du taux plein, sa pension est diminuée par un coefficient de minoration dénommé la décote.

Calcul de la retraite de base 

La pension de retraite de base est calculée de la façon suivante :

RPM X Taux X Durée d'assurance / Durée d'assurance requise

  • RPM : revenu professionnel moyen de référence
  • Taux : taux de liquidation (le taux plein est de 50 % dans le régime général, 75 % dans d'autres régimes)
  • Durée d'assurance : nombre de trimestres acquis dans le régime
  • Durée d'assurance requise : nombre de trimestres requis tous régimes confondus

Calcul de la décote

Sur ce calcul, une décote peut s'appliquer lorsque :

La décote s’applique sur le taux de pension. Elle est fonction de l’année de naissance de l’assuré.

EXEMPLE

Monsieur Martin est né en mars 1955. Il a été salarié toute sa vie. Il lui manque 5 trimestres pour bénéficier du taux plein. Selon les règles en vigueur, sa décote sera de 3,75 %.
Le taux appliqué à sa pension sera de (50 - 3,75) = 46,25 %.

Rachat de trimestres : années d'études supérieures ou incomplètes

Il existe deux options de rachats de trimestres de retraite :

  • Option 1 : le rachat qui s'applique sur la décote appelé aussi le rachat au titre du taux seul
  • Option 2 : le rachat qui s'applique à la fois sur la décote et sur la durée d'assurance

À NOTER

Dans la fonction publique, une troisième option est possible : racheter des trimestres qui affectent la durée de cotisation prise en compte pour le calcul de la pension, sans affecter la décote.

Le choix fait par l’assuré est irrévocable.

Le nombre maximum de trimestres rachetables est de 12. Ces trimestres correspondent à des années d’études et/ou des années incomplètes.

Trois paramètres sont à prendre en compte dans le rachat de trimestres :

  • L’âge de l’assuré au moment du rachat
  • L’option de rachat choisie
  • Le revenu de l’assuré

Le rachat de trimestres retraite au titre du taux seul : option 1

Avec l’option de rachat au titre du taux seul, les trimestres rachetés interviennent uniquement sur le taux qui s’applique au revenu annuel moyen.

EXEMPLE : rachat de trimestres au titre du taux seul

Madame Bertrand, 60 ans, a cotisé 157 trimestres dans le régime général. Son revenu annuel brut (RAM) de référence est de 30 000 euros.
Sa durée d’assurance requise est de 165 trimestres.
Il lui manque donc 8 trimestres pour bénéficier d’une retraite à taux plein.
Sa pension de retraite sera affectée d'une décote de 1,25 % par trimestre manquant, soit 8 X 1,25 = 10 %.

Le taux maximum dans le Régime général étant de 50 %, la décote affectera ce taux de 10 %, soit 50 % X 10 % = 5 %.
Le taux pris en compte dans le montant de sa pension de retraite de base sera de 50 – 5 = 45 %

Sa pension de retraite de base s'élèvera à :
30 000 X 45 % X 157/165 = 12 845,54 € par an, 1 070,45 € par mois

Pour diminuer sa décote et augmenter le montant de sa pension de retraite de base, Madame Bertrand choisit de racheter 6 trimestres avec l’option de rachat au titre du taux seul.

Une base règlementaire indique le coût d'achat de chaque trimestre en fonction de l'âge de l'assurée et de son revenu. Madame Bertrand a 60 ans et son revenu est inférieur à 75 % du plafond annuel de sécurité sociale (PASS), soit 30 393 € en 2019 , elle devra payer 3 275 € pour chaque trimestre qu'elle souhaite acheter. Étant donné qu'elle compte en acheter 6, l'opération aura un coût total de 6 x 3 275 € = 19 650 €.

À présent, il ne lui manque plus que 2 trimestres pour avoir une carrière complète de 165 trimestres.
- La décote qui s’appliquera à sa pension sera donc de : 2 X 1,25 = 2,5 %
- Le taux pris en compte dans le calcul de sa pension sera diminué de 50 % X 2,5 % = 1,25 %
- Le taux applicable à sa pension sera ainsi de 50 - 1,25 = 48,75 %

Sa pension de retraite de base avec rachat de trimestres s'élèvera alors à :
30 000 X 48,75 % X 157/165 = 13 915,91 € par an, 1 159,66 € par mois

L’option rachat de trimestre a permis à Madame Bertrand d’augmenter sa retraite de base de l'ordre de 90 euros par mois.

Le rachat de trimestres retraite au titre du taux et de la durée d’assurance : option 2

Avec l’option de rachat au titre du taux et de la durée d’assurance, les trimestres rachetés interviennent sur le taux et sur le rapport : durée d’assurance / durée d’assurance requise.

RPM X Taux X Durée d'assurance / Durée d'assurance requise

EXEMPLE : rachat de trimestres au titre du taux et de la durée d'assurance

Madame Bertrand, 60 ans, a cotisé 157 trimestres dans le régime général. Son revenu professionnel moyen (RPM) de référence est de 30 000 euros.
Sa durée d’assurance requise est de 165 trimestres.
Il lui manque donc 8 trimestres pour bénéficier d’une retraite à taux plein.
Sa pension de retraite sera affectée d'une décote de 1,25 % par trimestre manquant, soit 8 X 1,25 = 10 %.

Le taux maximum dans le Régime général étant de 50 %, la décote affectera ce taux de 10 %, soit 50 % X 10 % = 5 %.
Le taux pris en compte dans le montant de sa pension de retraite de base sera de 50 – 5 = 45 %

Sa pension de retraite de base s'élèvera à :
30 000 X 45 % X 157/165 = 12 845,54 € par an, 1 070,45 € par mois

Pour diminuer sa décote et augmenter le montant de sa pension de retraite de base, Madame Bertrand choisit de racheter 6 trimestres avec l’option de rachat au titre du taux et de la durée d'assurance.

Cette opération à un coût de 29 124 € (6 X 4 854 €) calculé sur une base réglementaire en fonction du revenu et de l'âge de l'assuré.

À présent, Il ne lui manque plus que 2 trimestres pour avoir une carrière complète de 165 trimestres.
- La décote qui s’appliquera à sa pension sera donc de : 2 X 1,25 = 2,5 %
- Le taux pris en compte dans le calcul de sa pension sera diminué de 50 % X 2,5 % = 1,25 %
- Le taux applicable à sa pension sera ainsi de 50 - 1,25 = 48,75 %

De plus, les trimestres rachetés viennent se rajouter à la durée d’assurance qui sera donc de 163 trimestres.

Sa pension de retraite de base s'élèvera à :
30 000 X 48,75 % X 163/165 = 14 444,73 € par an, soit 1 203,98 € par mois.

L’option rachat de trimestre au titre du taux et de la durée d’assurance a permis à Madame Bertrand d’augmenter sa retraite d'environ 150 euros par mois.

En contrepartie, le coût dans cette deuxième option est plus élevé de 9 474 euros.

Cet article issu de Previssima.fr est soumis au droit d'auteur, protégé par un logiciel anti-plagiat. Toute reproduction, rediffusion ou commercialisation totale ou partielle du contenu, sans l’autorisation expresse de la société Previssima, est interdite. Les informations diffusées sur Previssima.fr (hors forum, commentaires et annuaire) sont toutes vérifiées par un service juridique spécialisé. Toutefois, Previssima ne peut garantir l'exactitude ou la pertinence de ces données. L'utilisation des informations et contenus disponibles sur l'ensemble du site ne peuvent en aucun cas engager la responsabilité de Previssima.