Cumul emploi retraite

Cumul emploi retraite

Cumul emploi retraite

Pour améliorer le montant de ses pensions de retraite, il est possible de continuer à travailler au-delà de l’âge légal de départ à la retraite et au-delà du nombre de trimestres nécessaires pour obtenir une retraite à taux plein. Cette solution s’appelle la surcote.

Il est également possible de choisir une autre voie en reprenant une activité professionnelle après avoir liquidé ses pensions (base et complémentaire). Le retraité-travailleur ouvre alors la porte de l’univers complexe du cumul emploi-retraite où deux principales situations se présentent. Ce dispositif ouvert à tous offre deux possibilités : le cumul intégral ou le cumul plafonné.

Le cumul emploi retraite intégral est possible lorsque l’assuré remplit les conditions d’obtentions du taux plein. Ses revenus professionnels et ses pensions s’additionnent simplement. Lorsque l’assuré n’a pas atteint le taux plein, il peut bénéficier du cumul emploi retraite plafonné (ou partiel). Alors, ses revenus professionnels ne peuvent dépasser un plafond défini auquel cas la pension de retraite est réduite à hauteur du dépassement.

La réforme des retraites de janvier 2014 a modifié les conditions du cumul emploi-retraite pour les retraites qui ont pris effet à compter du 1er janvier 2015. Pour les assurés qui relèvent du nouveau dispositif, les cotisations versées ne permettent plus de bénéficier de nouveaux droits à la retraite.

En résumé, mieux vaut faire ses calculs avant de décider de « rempiler » !

STATUT :