Quelles sont les conditions du cumul emploi retraite ?

MIS À JOUR LE :
CONCERNE : Agriculteur | Artisan-Commerçant | Auto-entrepreneur | Dirigeant non-salarié | Dirigeant salarié | Fonctionnaire | Libéral | Retraité | Salarié

Le dispositif du cumul emploi-retraite permet à un assuré de travailler et de percevoir dans le même temps des revenus professionnels et des pensions de retraite (base et complémentaire). Il est ouvert à tous les retraités.

L’assuré qui souhaite bénéficier du dispositif emploi-retraite doit respecter des conditions d’âge et liquider ses pensions de retraite personnelles. Au titre de sa rémunération, des cotisations sont prélevées sur ses nouveaux revenus.

Cumul emploi-retraite et limite d’âge

Pour bénéficier du dispositif de cumul emploi et retraite l’assuré doit respecter les conditions suivantes :

  • Liquider l’ensemble de ses retraites personnelles (base et complémentaire)
  • Avoir atteint l’âge légal minimum de départ à la retraite

Il existe deux types de cumul emploi retraite :

Les assurés titulaires d’une retraite anticipée pour carrière longue qui remplissent les conditions du taux plein peuvent bénéficier du cumul emploi-retraite intégral à partir de l'âge minimal légal. Avant cet âge, la limite de cumul s’applique.

Cumul emploi retraite et cotisations

La nouvelle activité professionnelle est soumise à cotisations. Elles sont calculées proportionnellement à la rémunération sans tenir compte des pensions ou des rentes vieillesses perçues par l’assuré. Les taux de cotisations du cumul emploi retraite sont les mêmes que pour les autres travailleurs. Voir chiffres-clés : cotisations sociales obligatoires

Pour l’employeur, les cotisations URSSAF sont également appelées sur le montant de la rémunération seulement.

Si la rémunération est soumise aux cotisations vieillesses, le dispositif de cumul emploi retraite ne permet pas l’acquisition de nouveaux droits à la retraite.

Lorsque la pension de retraite de base a été liquidée avant 2015, les cotisations vieillesses versées permettent d'acquérir de nouveaux droits à la retraite uniquement si elles sont versées dans un régime de retraite qui ne verse pas de pension de retraite à l’assuré.

Les cotisations chômage ne sont pas prélevées pour les plus de 65 ans. Les contributions CSG et CRDS sont prélevées dans les mêmes conditions que pour les autres travailleurs.

Enfin, la reprise d’une activité en cumul emploi-retraite peut ouvrir de nouveaux droits vieillesses :

  • Aux titulaires d’une retraite de militaire
  • Aux retraités du régime des marins
  • Aux artistes de ballet retraités du régime de l’Opéra nationale de Paris

Cet article issu de Previssima.fr est soumis au droit d'auteur, protégé par un logiciel anti-plagiat. Toute reproduction, rediffusion ou commercialisation totale ou partielle du contenu, sans l’autorisation expresse de la société Previssima, est interdite. Les informations diffusées sur Previssima.fr (hors forum, commentaires et annuaire) sont toutes vérifiées par un service juridique spécialisé. Toutefois, Previssima ne peut garantir l'exactitude ou la pertinence de ces données. L'utilisation des informations et contenus disponibles sur l'ensemble du site ne peuvent en aucun cas engager la responsabilité de Previssima.