Retraite progressive

Retraite progressive

Retraite progressive

Accessible aux salariés du privé, aux artisans-commerçants et aux exploitants agricoles, la retraite progressive permet de continuer à travailler à temps partiel, c’est-à-dire entre 40 et 80 % de la durée légale du travail, tout en commençant à percevoir une partie de la pension de retraite.

Institué en 1988 et modernisé par la réforme des retraites de 2010, ce système qui a pour objectif de faciliter la transition en emploi et départ en retraite peine à convaincre. Or, la retraite progressive présente plusieurs avantages. Elle permet notamment d’acquérir des droits à la retraite et n’impose pas de conditions de revenus. Le montant de la retraite progressive est par ailleurs provisoire, la pension de l’assuré étant recalculée lors de son départ définitif en retraite.

Un dispositif peu utilisé, mais qui gagne à être connu. Afin de renforcer le recours à la retraite progressive, la loi de financement de la sécurité sociale pour 2022 en a étendu l’accès aux salariés en forfait jours et aux mandataires sociaux assimilés-salariés au 1er janvier 2022.

STATUT :