AGIRC-ARRCO : Comment fonctionne la retraite progressive dans le régime complémentaire des salariés ?

MIS À JOUR LE :
CONCERNE : Dirigeant salarié | Salarié

Les salariés du privé qui souhaitent bénéficier du dispositif de la retraite progressive doivent établir une demande dans leur régime de base et dans le régime complémentaire AGIRC-ARRCO.

La retraite progressive fonctionne de la même manière dans le régime de base et dans le régime complémentaire, c’est-à-dire qu’il est possible d’exercer un travail à temps partiel tout en percevant une partie de sa retraite. Dans le régime AGIRC-ARRCO, il s’agit d’une fraction de la retraite complémentaire du salarié.

À NOTER

La retraite progressive permet à l’assuré de continuer d’acquérir des droits sur sa retraite (trimestres et points de retraite complémentaire) en contrepartie des cotisations prélevées sur son salaire.

Les conditions pour bénéficier de la retraite progressive dans le régime complémentaire AGIRC-ARRCO

Les conditions pour bénéficier d’une retraite progressive AGIRC-ARRCO sont les sensiblement les mêmes que dans le régime de base :

  • Avoir au moins 60 ans
  • Totaliser une durée d’assurance et périodes reconnues équivalentes au moins égale à 150 trimestres
  • Exercer une ou plusieurs activité(s) professionnelle(s) à temps partiel représentant entre 40 % à 80 % du temps plein. La durée légale du travail doit être exprimée en heures réparties sur la semaine, le mois ou l’année
  • Demander la retraite progressive dans le régime de base

Le montant de la retraite progressive dans le régime AGIRC-ARRCO

Le calcul du montant de la fraction de pension AGIRC-ARRCO est calculé de la même manière que dans le régime de base. Il s’agit de la différence entre la durée du travail à temps plein dans l’entreprise moins la quotité du travail à temps partiel.

Le pourcentage de la fraction de retraite complémentaire est compris en 20 % et 60 %.

À NOTER

La fraction de retraite complémentaire est réduite par un coefficient de minoration lorsque le salarié n’a pas réuni les conditions d’obtention du taux plein.

La formule qui s’applique est donc la suivante :

Total des points X Pourcentage de la retraite X Coefficient de minoration X Valeur du point

Lorsque l’assuré a obtenu le taux plein, le coefficient de minoration ne s’applique pas.

Faire une demande de retraite progressive AGIRC-ARRCO

Cet article issu de Previssima.fr est soumis au droit d'auteur, protégé par un logiciel anti-plagiat. Toute reproduction, rediffusion ou commercialisation totale ou partielle du contenu, sans l’autorisation expresse de la société Previssima, est interdite. Les informations diffusées sur Previssima.fr (hors forum, commentaires et annuaire) sont toutes vérifiées par un service juridique spécialisé. Toutefois, Previssima ne peut garantir l'exactitude ou la pertinence de ces données. L'utilisation des informations et contenus disponibles sur l'ensemble du site ne peuvent en aucun cas engager la responsabilité de Previssima.