Carte Vitale et carte européenne d'assurance maladie

Carte Vitale et carte européenne d'assurance maladie

Carte Vitale et carte européenne d'assurance maladie

La carte Vitale est une carte à puce contenant tous les renseignements administratifs concernant l’assuré. Adressée aux assurés sociaux dès l’âge de 16 ans, la carte Vitale atteste de l’affiliation et justifie des droits de l’assuré à l’Assurance maladie. En revanche, la carte d’assuré social ne comporte aucune information médicale.

L’utilisation de la carte Vitale permet aux professionnels de santé d’établir une feuille de soins électronique et de transmettre les données à l’organisme d'Assurance maladie. Le patient n’a aucune démarche à effectuer et est remboursé dans un délai de 5 jours.

La carte Vitale doit être mise à jour lors de chaque changement de situation ou au moins une fois par an, dans les pharmacies ou les centres d’Assurance maladie par exemple. En cas de perte, de vol ou problème avec sa carte Vitale, l’assuré peut présenter une attestation de carte Vitale.

Dans le cas où l’assuré n’a pas de carte Vitale ou lorsque le médecin n’est pas équipé du système SESAM-Vitale, une feuille de soins papier est délivrée au patient. Elle doit être envoyée à la caisse d’Assurance maladie, le patient est remboursé dans un délai de 20 jours.

La carte Vitale est valable uniquement en France. Les assurés qui travaillent, étudient ou séjournent en Europe, ont intérêt à demander à leur caisse de Sécurité sociale la carte européenne d'assurance maladie (CEAM). La CEAM, gratuite et nominative, atteste des droits de son titulaire à l'Assurance maladie française et facilite la prise en charge de ses soins médicaux nécessaires et imprévus en Europe.

STATUT :