J’ai cassé ma carte Vitale, que dois-je faire ?

MIS À JOUR LE :
CONCERNE : Agriculteur | Artisan-Commerçant | Micro-entrepreneur | Dirigeant non-salarié | Dirigeant salarié | Etudiant | Fonctionnaire | Libéral | Retraité | Salarié | Sans activité

La carte Vitale est une carte à puce contenant les renseignements administratifs nécessaires à la prise en charge des soins de l’assuré.

Elle est délivrée à tous les assurés de 16 ans et plus (voire dès 12 ans sur demande) et justifie de leurs droits à l'Assurance maladie

En cas de carte Vitale cassée et si la puce n’est plus lisible, l’assuré doit prendre contact avec sa caisse d’Assurance maladie.

Carte Vitale cassée : quelles démarches ?

Si sa carte Vitale est cassée, l’assuré doit en faire la déclaration. Selon l’organisme où il est affilié, il pourra faire une déclaration :

  • Sur internet, en se connectant sur son compte personnel
  • Par téléphone, en contactant directement son organisme d’Assurance maladie
  • Par courrier, en envoyant à sa caisse de Sécurité sociale une déclaration sur l’honneur et en joignant la carte Vitale cassée

Après avoir fait cette déclaration de carte Vitale cassée, la carte est désactivée et l’assuré reçoit un formulaire photo pour renouveler sa carte d'assuré social.

Télécharger le formulaire de déclaration

Pour déclarer la perte, le vol ou le dysfonctionnement de votre carte Vitale, téléchargez le formulaire de déclaration sur l’honneur.

Que faire en attendant sa nouvelle carte Vitale ?

Lorsqu'elle est commandée en ligne, la nouvelle carte Vitale est envoyée dans un délai d'environ deux semaines. Dans les autres cas, elle est envoyée dans un délai de trois semaines environ.

Si la carte vitale facilite le remboursement, elle n’est pas indispensable pour aller consulter.

Lors d’une consultation médicale, et dans l’attente de la nouvelle carte Vitale, l’assuré peut bénéficier du remboursement de ses soins par l’Assurance maladie. Deux cas de figure peuvent être envisagés :

  • Le professionnel consulté remet à son patient une feuille de soins papier, celle-ci doit être envoyée au service remboursement de l’organisme d’Assurance maladie de l’assuré
  • L’assuré présente à son médecin l’attestation de droits pour bénéficier d’un envoi numérique des feuilles de soins « en mode dégradé »

Cet article issu de Previssima.fr est soumis au droit d'auteur, protégé par un logiciel anti-plagiat. Toute reproduction, rediffusion ou commercialisation totale ou partielle du contenu, sans l’autorisation expresse de la société Previssima, est interdite. Les informations diffusées sur Previssima.fr (hors forum, commentaires et annuaire) sont toutes vérifiées par un service juridique spécialisé. Toutefois, Previssima ne peut garantir l'exactitude ou la pertinence de ces données. L'utilisation des informations et contenus disponibles sur l'ensemble du site ne peuvent en aucun cas engager la responsabilité de Previssima.