Prévoyance des expatriés, frontaliers et français de l'étranger

Prévoyance des expatriés, frontaliers et français de l'étranger

Prévoyance des expatriés, frontaliers et français de l'étranger

Partir travailler à l’étranger n’est pas sans conséquence sur les couvertures et la nature des prestations de protection sociale. Le cas de la prise en charge des arrêts de travail n’échappe pas à la règle. Selon le statut de l’assuré : salarié ou non –salarié, mais aussi frontalier, détaché ou expatrié, les règles changent.

A cela se rajoute les particularités du pays d’accueil et les liens qu’il entretient avec la Sécurité sociale en France soit parce qu’il appartient à l’Union européenne soit par qu’il est signataire d’une convention spécifique.

Pour les garanties arrêt de travail, les salariés peuvent se rapprocher de la Caisse des Français de l’Etranger qui propose, à titre volontaire, des formules qui garantissent la continuité avec le régime français de Sécurité sociale.

Pour l’ensemble des personnes qui partent à l’étranger, il est recommandé de se rapprocher de professionnels afin d’étudier la souscription d’un contrat d’assurance complémentaire spécialisée sur la mobilité internationale.

STATUT :