Qui peut avoir le statut de conjoint salarié ?

MIS À JOUR LE :
CONCERNE : Artisan-Commerçant | Auto-entrepreneur | Dirigeant non-salarié | Dirigeant salarié | Libéral | Salarié

Le conjoint, partenaire de PACS ou concubin non-marié du chef d’entreprise, qui participe à l’activité de l’entreprise artisanale, commerciale ou libérale, régulièrement et à titre professionnel, doit obligatoirement choisir un statut social.

S’il respecte un certain nombre de conditions, le conjoint de l’entrepreneur peut opter pour le statut de conjoint salarié.

Le statut de conjoint salarié présente des avantages.

Les conditions pour pouvoir bénéficier du statut de conjoint salarié

Le statut de conjoint salarié est ouvert au conjoint du chef d’entreprise artisan, commerçant ou libéral, quelle que soit la forme de l’entreprise (entreprise individuelle ou société).

Pour pouvoir bénéficier du statut de conjoint salarié, le conjoint marié, Pacsé ou non marié doit exercer, dans l’entreprise, une activité professionnelle de manière régulière.

Le conjoint salarié est alors soumis aux règles du droit du travail, ce qui implique qu’il doit être lié à l’entreprise par un contrat de travail (CDD ou CDI) qui correspond à un travail effectif, et percevoir une rémunération correspondant au minimum au SMIC.

À NOTER

Le statut de conjoint salarié est le seul statut ouvert au conjoint non marié.

La protection sociale du conjoint salarié

Pour sa protection sociale, le conjoint salarié est affilié au régime général de la Sécurité sociale et bénéficie à ce titre d’une protection sociale complète :

Comme pour les autres salariés, les cotisations salariales sont prélevées directement sur le salaire et les charges patronales payées par l’entreprise. L'employeur peut bénéficier d'une réduction sur ses cotisations patronales, dite « réduction Fillon », si le salaire mensuel brut du conjoint salarié est inférieur à 1,6 SMIC. Toutefois, pour pouvoir en bénéficier, le conjoint salarié doit cotiser à titre obligatoire à Pôle Emploi.

À NOTER

Contrairement au dirigeant salarié, en cas de licenciement, le conjoint salarié bénéficie de l’assurance chômage.

Toutefois, il est conseillé de faire valider la réalité de son contrat de travail par Pôle Emploi en adressant à l’administration le formulaire « Questionnaire relatif à la participation à l’assurance chômage ». Au vu des informations et pièces justificatives fournies, Pôle Emploi émettra un avis sur sa participation. Cet avis engagera l’administration, sous réserve que la situation du conjoint salarié demeure inchangée.

Comment mettre fin au statut du conjoint salarié ?

Le statut de conjoint salarié cesse en cas de :

  • Fin de CDD
  • Démission
  • Licenciement

En cas de divorce, le statut de conjoint salarié cesse, mais l'ex-conjoint conserve son statut de salarié.

Cet article issu de Previssima.fr est soumis au droit d'auteur, protégé par un logiciel anti-plagiat. Toute reproduction, rediffusion ou commercialisation totale ou partielle du contenu, sans l’autorisation expresse de la société Previssima, est interdite. Les informations diffusées sur Previssima.fr (hors forum, commentaires et annuaire) sont toutes vérifiées par un service juridique spécialisé. Toutefois, Previssima ne peut garantir l'exactitude ou la pertinence de ces données. L'utilisation des informations et contenus disponibles sur l'ensemble du site ne peuvent en aucun cas engager la responsabilité de Previssima.