Qu'est-ce qu'une maison de retraite ?

MIS À JOUR LE :
CONCERNE : Agriculteur | Artisan-Commerçant | Auto-entrepreneur | Dirigeant non-salarié | Dirigeant salarié | Etudiant | Fonctionnaire | Libéral | Retraité | Salarié | Sans activité

Une maison de retraite est un établissement collectif (ou un logement privatif avec des espaces communs), qui accueille des personnes âgées de façon permanente ou temporaire.

En 2014 en France, le nombre de maison de retraite existantes était supérieur à 10 000.

Parmi les structures accueillant des personnes âgées, il convient de distinguer :

  • Les maisons de retraite médicalisées

ET

  • Les maisons de retraite non-médicalisées 

Les structures accueillant des personnes âgées peuvent être publiques ou privées. Les maisons de retraites publiques sont prioritairement réservées aux personnes âgées percevant de faibles ressources. De ce fait, le délai d’attente pour obtenir un hébergement peut être relativement long.

Le choix d’une maison de retraite repose sur divers paramètres : places disponibles, tarif, emplacement, état de santé du sénior (dépendant ou non), etc.

Quels sont les différents types de maisons de retraite ?

Les termes « maison de retraite » recoupent différents types d’établissements :

  • Les maisons de retraites médicalisées : elles s’adressent aux personnes âgées en perte d’autonomie (EHPAD, etc.)
  • Les maisons de retraite non-médicalisées : même si on parle généralement de maisons de retraite, il s’agit pour la plupart de logements privatifs dotés d’espaces communs (résidences-autonomie, MARPA, résidences services, habitat groupé, etc.)

Les maisons de retraite médicalisées

Les EHPAD

Un établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) est une maison de retraite médicalisée. Comme son nom l’indique l’EHPAD s’adresse aux personnes en perte d’autonomie, ayant besoin de soins quotidiens.

Les USLD

Rattachées à un établissement hospitalier, les Unités de soins de longue durée (USLD) sont des structures d’hébergement pour personnes de plus de 60 ans, très dépendantes et dont l’état de santé nécessite une surveillance médicale constante et un accompagnement global en matière de soins et d’aide aux actes de la vie quotidienne (AVQ).

Les maisons de retraite pour personnes âgées autonomes

Les résidences pour personnes âgées sans perte d’autonomie ou avec un niveau de dépendance relativement faible, sont de plusieurs types. Parmi elles figurent :

  • Les résidences-autonomie
  • Les maisons d’accueil rural pour personnes âgées(MARPA)
  • Les résidences services
  • L’habitat regroupé

Les résidences-autonomie

Autrefois appelées logements-foyers, les résidences-autonomie constituent des intermédiaires entre le logement personnel et la maison de retraite traditionnelle.

Les résidences-autonomie, allant du studio au trois-pièces, sont des habitations à loyer modéré, qui accueillent des personnes âgées seules ou des couples sans incapacité.

Les résidents peuvent avoir accès à des espaces communs (salle de restauration, etc.) et bénéficier de services collectifs (blanchisserie etc.).

L’admission se fait sous conditions d’âge et de niveau de dépendance.

Les MARPA

Les Maisons d’accueil rural pour personnes âgées (MARPA) sont des petits logements individualisés accueillant des personnes âgées célibataires ou en couple vivant en milieu rural.

À l’instar des résidences-autonomie, les MARPA, proposent des services collectifs aux résidents.

Les résidences services

Les résidences services sont des domiciles privatifs avec des espaces communs généralement construits au cœur des villes.

Les résidents peuvent être locataires ou propriétaires. Des prestations collectives sont également proposées. Celles-ci sont généralement plus luxueuses que celles proposées par les résidences-autonomie.

L’habitat regroupé

Comme pour les structures précédentes, l’habitat regroupé est conçu pour les personnes âgées autonomes mais qui ne peuvent plus ou ne souhaitent plus vivre seules. Les habitants ont accès à des espaces communs.

Cette solution peut être proposée par les collectivités locales dans certaines villes et pour des retraités aux petits revenus.

À LIRE :

Existe-t-il des maisons de retraite publiques ?

Il existe des maisons de retraite :

  • Publiques : dépendantes du secteur hospitalier, de la commune ou du département

ET

  • Privées : gérées par des associations, fondations, grands groupes privés, mutuelles, etc.

qu’elles soient médicalisées ou non.

Les maisons de retraite publiques accueillent en priorité les personnes ayant de faibles ressources financières (bénéficiaires de l’aide sociale, etc.).

En outre, les tarifs pratiqués par les maisons de retraite publiques étant inférieurs à ceux appliqués dans les établissements privés, elles sont plus recherchées ; bien souvent, le délai d‘attente pour intégrer une maison de retraite publique est relativement long.

Maison de retraite : que choisir ?

Pour choisir une maison de retraite, il est essentiel de bien étudier son budget en commençant par recenser toutes les aides sociales possibles à l’autonomie.

Le montant des ressources aura un impact sur la décision sur :

  • Le choix entre une maison de retraite privée ou publique
  • Le niveau des prestations supplémentaires que l’on peut s’offrir
  • Le lieu où se situe la maison de retraite

Le gouvernement a mis en place le site web www.pour-les-personnes-agees.gouv.fr, un portail d’information dédié à l’autonomie des personnes âgées et à l’accompagnement de leurs proches. Des vidéos et articles peuvent aider à faire un choix parmi les différentes maisons de retraite.

Cet article issu de Previssima.fr est soumis au droit d'auteur, protégé par un logiciel anti-plagiat. Toute reproduction, rediffusion ou commercialisation totale ou partielle du contenu, sans l’autorisation expresse de la société Previssima, est interdite. Les informations diffusées sur Previssima.fr (hors forum, commentaires et annuaire) sont toutes vérifiées par un service juridique spécialisé. Toutefois, Previssima ne peut garantir l'exactitude ou la pertinence de ces données. L'utilisation des informations et contenus disponibles sur l'ensemble du site ne peuvent en aucun cas engager la responsabilité de Previssima.