Qu’est-ce qu’un proche aidant ou aidant familial ?

MIS À JOUR LE :
CONCERNE : Agriculteur | Artisan-Commerçant | Auto-entrepreneur | Dirigeant non-salarié | Dirigeant salarié | Etudiant | Fonctionnaire | Libéral | Retraité | Salarié | Sans activité

Le terme d’aidant définit toute personne qui apporte un soutien à une personne dépendante dans l’accomplissement des actes essentiels de la vie courante ou qui a besoin d’une surveillance quotidienne et régulière : personne handicapée, personne âgée, personne malade…

Il peut s’agir d’un aidant professionnel ou d’un proche aidant.

Les termes de proche aidant, d’aidant familial ou d’aidant naturel désignent les personnes venant en aide à une personne dépendante et/ou handicapée faisant partie de leur entourage proche ou que la personne a choisie. Cependant, les définitions et les statuts de ces « aidants » peinent à se mettre en place.

L’aidant professionnel

L’aidant professionnel est formé voire diplômé. Il intervient à domicile, souvent tous les jours, pour tenir un rôle d’aide du maintien à domicile de l’aidé. Les taches qui lui sont dévolues peuvent être :

  • La préparation des repas
  • L’aide au lever et au coucher
  • L’entretien du lieu d’habitation
  • L’accompagnement lors des sorties
  • L’accompagnement pour les tâches administratives
  • La surveillance nocturne
  • Les stimulations cognitives

Il peut s’agir des auxiliaires de vie, infirmières, travailleurs sociaux, assistants de vie, aide-ménagères, gardes à domicile…

Parallèlement à l’aidant professionnel, l’aidant familial, le proche aidant ou l’aidant naturel peut travailler seul ou en complément des taches effectuées par le professionnel. Son intervention peut également être quotidienne ou espacée.

Quelle différence entre l’aidant naturel et l’aidant familial ?

Les définitions de l’aidant (aidant familial, proche aidant et aidant naturel) ont en commun le caractère non professionnel de l’aide, sa régularité et son origine liée à la situation de perte d’autonomie.

Statut de l’aidant familial

Selon l’article R245-7 du code de l’action sociale et des familles, l’aidant familial peut être :

  • Le conjoint
  • Le concubin
  • Le partenaire pacsé
  • L’ascendant (parents, grands-parents…)
  • Le descendant (enfants, petits-enfants…)
  • Le collatéral jusqu’au 4ème degré (frères, sœurs, neveux…)
  • Toute personne qui entretient des liens étroits et stables avec l’aidé

L’aidant familiale apporte son aide de manière non-professionnelle.

Statut de l’aidant naturel

L’article L1111-6-1 du Code de la santé publique précise le statut de l’aidant naturel comme une personne choisie par la personne aidée pour l’accompagner dans les gestes liés à des soins prescrits par un médecin pour favoriser son autonomie.

La personne en situation de dépendance et les aidants naturels reçoivent au préalable un apprentissage dispensés par des professionnels de santé leurs permettant d’acquérir les capacités nécessaires à la pratique des gestes pour la personne aidée.

Qui peut être aidant familial ?

Ces différentes définitions traduisent un lien particulier avec la personne aidée. Si l’aidant familial met en valeur le lien de parenté, le proche aidant ou l’aidant naturel suggère un lien de proximité plus floue (ami, voisin…).

Dans tous les cas, l’aidant n’est pas rémunéré sauf s'il devient salarié de la personne dépendante.

Comment devenir un proche aidant ?

Ni démarches, ni dossier, ni justificatifs, ni questionnaire, ni formulaire ne sont nécessaires pour devenir proche aidant, car son statut reste flou.

En revanche, le rôle du proche aidant est aujourd'hui reconnu à travers plusieurs mesures inscrites dans loi relative à l’adaptation de la société au vieillissement, notamment le congé du proche aidant et l'aide au répit.

Cet article issu de Previssima.fr est soumis au droit d'auteur, protégé par un logiciel anti-plagiat. Toute reproduction, rediffusion ou commercialisation totale ou partielle du contenu, sans l’autorisation expresse de la société Previssima, est interdite. Les informations diffusées sur Previssima.fr (hors forum, commentaires et annuaire) sont toutes vérifiées par un service juridique spécialisé. Toutefois, Previssima ne peut garantir l'exactitude ou la pertinence de ces données. L'utilisation des informations et contenus disponibles sur l'ensemble du site ne peuvent en aucun cas engager la responsabilité de Previssima.