Qu’est-ce que le droit au répit des aidants familiaux ?

MIS À JOUR LE :
CONCERNE : Agriculteur | Artisan-Commerçant | Auto-entrepreneur | Dirigeant non-salarié | Dirigeant salarié | Etudiant | Fonctionnaire | Libéral | Retraité | Salarié | Sans activité

La loi d’adaptation de la société au vieillissement entrée en vigueur au 1er janvier 2016 prévoit un droit au répit pour les proches aidants des personnes âgées en perte d’autonomie ou des personnes atteintes de handicap.

Le droit au répit permet à l’aidant de prendre du repos dans son activité d’accompagnement.

Définition du droit au répit

Le droit au répit est une aide qui permet de financer les prestations suivantes :

  • L’accueil de la personne aidée dans un accueil de jour ou de nuit
  • Un hébergement temporaire en établissement ou en accueil familial
  • Un relais à domicile

L’aide est limitée à 500 € par an.

Les bénéficiaires de l’allocation personnalisée d’autonomie (APA) acquittant une participation financière sur leur plan d’aide acquitteront une participation sur le droit au répit dans les mêmes conditions.

Conditions pour bénéficier de l’aide au répit

Les aidants familiaux pouvant bénéficier du droit au répit, lorsque :

  • Le proche aidé bénéficie de l’allocation personnalisée d’autonomie
  • Ils assurent une présence ou une aide indispensable à la vie à domicile de leur proche
  • Ils ne peuvent être remplacés pour assurer cette aide par une personne de l’entourage

L’aide au répit peut se déclencher lorsque le plafond du plan d’aide APA de la personne aidée est atteint.

Rappel : Le montant de l’allocation (APA) est déterminé par le plan d’aide (évalué avec la grille AGGIR) et les ressources du proche aidé.

Cet article issu de Previssima.fr est soumis au droit d'auteur, protégé par un logiciel anti-plagiat. Toute reproduction, rediffusion ou commercialisation totale ou partielle du contenu, sans l’autorisation expresse de la société Previssima, est interdite. Les informations diffusées sur Previssima.fr (hors forum, commentaires et annuaire) sont toutes vérifiées par un service juridique spécialisé. Toutefois, Previssima ne peut garantir l'exactitude ou la pertinence de ces données. L'utilisation des informations et contenus disponibles sur l'ensemble du site ne peuvent en aucun cas engager la responsabilité de Previssima.