Qu’est-ce que le CRH (CGOS) ?

MIS À JOUR LE :
CONCERNE : Agriculteur | Artisan-Commerçant | Auto-entrepreneur | Dirigeant non-salarié | Dirigeant salarié | Etudiant | Fonctionnaire | Libéral | Retraité | Salarié | Sans activité

Le complément de retraite des hospitaliers (CRH) est un contrat d’assurance retraite facultatif souscrit par le Comité des œuvres sociales des établissements hospitaliers publics (C.G.O.S).

Le contrat CRH permet aux personnels hospitaliers ainsi qu’à leurs conjoints de se constituer une retraite supplémentaire par capitalisation versée à l’âge de la retraite sous forme de rente viagère.

Retraite des hospitaliers : qui peut en bénéficier ?

La retraite CRH est réservé aux fonctionnaires hospitaliers :

  • Personnels, agents et praticiens hospitaliers publics qu’ils soient contractuels ou titulaires
  • Conjointsconcubins et partenaires pacsé d’un agents ou praticiens hospitaliers

La retraite supplémentaire de la fonction publique hospitalière est ouverte même si l’adhérent quitte la fonction publique quelle que soit sa situation :

  • Cessation d’activité
  • Mutation
  • Démission
  • Disponibilité

Les prestations retraite du CRH (CGOS)

Le CRH est un produit d’épargne retraite en points conclus entre le CGOS et la société d’assurance Allianz Vie. Ce contrat d’assurance vie a pour objet la constitution d’une rente viagère au profit de l’adhérent si celui-ci est en vie au terme du contrat.

Cette complémentaire retraite des hospitaliers offre la possibilité de choisir son taux de cotisations ainsi qu'une sortie partielle en capital.

L'adhérent peur également souscrire des garanties facultatives en cas de décès comme l’option réversion ou la rente orphelin.

CRH (CGOS) : l’aide remboursable

Dans le cadre de ses missions d’action sociale, l’association CGOS peut accorder une aide remboursable aux agents bénéficiaires à titre exceptionnel pour faire face à des situations individuelles délicates (catastrophes, accidents, dommages matériels, endettement, difficultés familiales, décès, handicap, appareillage médical,…).

L’aide est ouverte aux agents titulaires, stagiaires sans condition d'ancienneté ou au contractuel (emplois aidés, apprentis,…). Elle s’élève au maximum à 8 000 euros pour un foyer avec un montant plancher de 400 euros. La durée de remboursement varie entre 50 et 60 mois pour une échéance minimum de 20 euros.

Cet article issu de Previssima.fr est soumis au droit d'auteur, protégé par un logiciel anti-plagiat. Toute reproduction, rediffusion ou commercialisation totale ou partielle du contenu, sans l’autorisation expresse de la société Previssima, est interdite. Les informations diffusées sur Previssima.fr (hors forum, commentaires et annuaire) sont toutes vérifiées par un service juridique spécialisé. Toutefois, Previssima ne peut garantir l'exactitude ou la pertinence de ces données. L'utilisation des informations et contenus disponibles sur l'ensemble du site ne peuvent en aucun cas engager la responsabilité de Previssima.