Qu'est-ce que l'Aide médicale d'État (AME) ?

MIS À JOUR LE :
CONCERNE : Sans activité

L’Aide médicale d’État (AME) est un dispositif repensé en 1999 simultanément à la Couverture maladie universelle (CMU), permettant aux étrangers en situation irrégulière (sans titre de séjour, etc.) et précaire résidant en France (métropole et DOM – hors Mayotte), de bénéficier à titre gratuit d’une prise en charge intégrale de leurs soins de santé, dans la limite des tarifs de base de la Sécurité sociale.

L’Aide médicale de l’État se décline en 3 dispositifs distincts :

  • L’AME de droit commun
  • L’AME pour soins urgents
  • L’AME versée à titre humanitaire

L’AME de droit commun, majoritaire, est accessible sous conditions de ressources et de résidence stable en France. Quant aux 2 autres dispositifs, ils peuvent être dispensés de ces conditions.

L'AME participe d'un double objectif :

  • humanitaire, puisqu'il s'agit de fournir un accès aux soins à des personnes en situation juridique, financière et humaine précaire ;
  • sanitaire, puisqu'il vise à éviter la propagation à l'ensemble de la population de maladies contagieuses.

C’est la caisse primaire d’Assurance maladie (CPAM), qui se charge d’instruire la demande d’AME et de décider de son attribution.

Aide médicale de l’État : qui paye ?

Le coût de l’Aide médicale d’État est pris en charge grâce à des dotations budgétaires de l’État. Au titre de l’année 2018, le montant du budget alloué au financement de l’Aide médicale d’État s’élevait à environ 900 millions d’€.

Quels sont les différents types d’AME ?

Il existe en réalité 3 types d’AME :

  • L’AME de droit commun
  • L’AME pour soins urgents 
  • L’AME versée à titre humanitaire

L’AME de droit commun

L’AME de droit commun représente environ 90 % du budget dédié à l’Aide médicale de l'État. Ce dispositif assure la prise en charge des soins de santé des personnes étrangères en situation irrégulière, qui :

  • Résident en France depuis plus de 3 mois de façon ininterrompue
  • Remplissent les conditions de ressources

L’AME pour soins urgents

L’AME pour soins urgents a été mise en place en 2003. Elle s’adresse aux étrangers sans papiers qui ne respectent pas le critère de résidence pour bénéficier de l’Aide médicale d'État, mais qui ont besoin de soins d'urgence dont l’absence pourrait gravement porter atteinte à leur santé (pronostic vital engagé, etc.). C’est l’Assurance maladie, subventionnée par l’État, qui prend en charge ces dépenses de santé.

L’AME versée à titre humanitaire

L’AME versée à titre humanitaire est accordée aux personnes ne résidant pas habituellement en France, mais qui y sont de passage (étrangers titulaires d’un visa touristique, d’un visa de court séjour, etc.). L’attribution de l’Aide médicale d’État à titre humanitaire se fait au cas par cas, par décision ministérielle. Elle ne concerne qu’une centaine de personnes par an.

Qui peut bénéficier de l’Aide médicale de l’État ?

L’Aide médicale d’État s’adresse aux étrangers (ressortissants européens inactifs inclus) en situation irrégulière et qui justifient :

  • D’une résidence stable en France (métropole et DOM - hors Mayotte, où l’AME n’est pas applicable), supérieure à 3 mois
  • D’un plafond de ressources inférieur à celui de la CMU-C

L’Aide médicale d’État est également attribuée aux personnes à charge du bénéficiaire :

  • Conjoint, concubin ou partenaire de PACS
  • Enfants mineurs de moins de 16 ans ou jusqu’à 20 ans, s’ils poursuivent leurs études

À NOTER

L'Aide médicale d’État est octroyée sans conditions aux mineurs dont les parents sont en situation irrégulière, même lorsque ces derniers ne bénéficient pas encore de l’AME ou que leur dossier a fait l’objet d’un refus.

L’AME peut être accordée de façon exceptionnelle, à des étrangers de passage en France et dont l’état de santé nécessite des soins urgents (AME versée à titre humanitaire).

À NOTER

Des règles spécifiques s’appliquent aux personnes sans domicile fixe : elles peuvent élire domicile auprès d'un centre communal d'action sociale (CCAS) ou d'une association agréée. L’organisme doit alors remettre à l’intéressé une attestation d’élection de domicile, valable 1 an renouvelable. Si ce document ne peut être fourni à l’étranger (non ressortissant de l’EU, de l’EEE ou de la Suisse) en situation irrégulière, cette impossibilité est levée lorsqu’il est demandeur de l’AME.

Aide médicale d’État : quels sont les avantages ?

L’Aide médicale d’État présente l’avantage, pour son titulaire, d’être pris en charge jusqu’à 100 % pour ses dépenses de santé sur la base des tarifs de la Sécurité sociale, tout en bénéficiant d’une exonération du ticket modérateur et de la dispense d’avance de frais.

L'admission à l'AME ne permet d'obtenir, ni carte Vitale, ni carte européenne d'assurance maladie. Si la demande est acceptée, la CPAM convoque les membres du foyer pour le retrait de leur carte de droits à l’AME qui permet de faire valoir ses droits auprès des professionnels de santé et de bénéficier de la dispense d'avance de frais.

Cet article issu de Previssima.fr est soumis au droit d'auteur, protégé par un logiciel anti-plagiat. Toute reproduction, rediffusion ou commercialisation totale ou partielle du contenu, sans l’autorisation expresse de la société Previssima, est interdite. Les informations diffusées sur Previssima.fr (hors forum, commentaires et annuaire) sont toutes vérifiées par un service juridique spécialisé. Toutefois, Previssima ne peut garantir l'exactitude ou la pertinence de ces données. L'utilisation des informations et contenus disponibles sur l'ensemble du site ne peuvent en aucun cas engager la responsabilité de Previssima.