Qu’est-ce que la prime transitoire de solidarité ?

MIS À JOUR LE :
CONCERNE : Agriculteur | Artisan-Commerçant | Auto-entrepreneur | Dirigeant non-salarié | Dirigeant salarié | Etudiant | Fonctionnaire | Libéral | Retraité | Salarié | Sans activité

La prime transitoire de solidarité (PTS) est une allocation versée par Pôle emploi à un demandeur d’emploi de 60 ans ou plus qui ne perçoit plus de prestations et qui ne peut pas encore procéder à liquidation de sa retraite.

En vigueur depuis juillet 2015, La prime transitoire de solidarité remplace l’allocation transitoire de solidarité (ATS).

Elle est soumise à des conditions d’âge, de durée d’assurance et de perception d’allocations.

Conditions pour bénéficier de la prime transitoire de solidarité

Les bénéficiaires concernés par la prime transitoire de solidarité sont nés en 1954 ou en 1955.
Ils réunissent également les conditions suivantes :

  • Bénéficier de l’allocation de solidarité spécifique (ASS) ou du revenu de solidarité active (RSA)
  • Avoir perçu entre 2011 et 2014 l’une des allocations suivantes : allocation d’aide de retour à l’emploi (ARE), l’allocation spécifique de reclassement ou l’allocation de sécurisation professionnelle (ASP) et avoir épuisé les droits
  • Avoir au moins 61 ans et 7 mois pour les assurés nés en 1954 ou avoir entre 60 et 62 ans pour les assurés nés en 1955

Avoir cotisé au moins 165 trimestres (soit 41 ans et 3 mois) pour les assurés nés en 1954 ou 166 trimestres pour les assurés nés en 1955

Pour bénéficier de la prime de solidarité spécifique, la durée d’assurance (nombre de trimestres) mentionnée ci-dessus doit être atteinte au moment où les droits de l’assuré à l’une des allocations prennent fin.

Exemple :

Monique est née en 1955. Elle perçoit une allocation spécifique de solidarité.
Elle a épuisé ses droits à l’ARE (allocation chômage) en 2015.
En 2017, elle totalise 166 trimestres, mais au moment où ses droits à l’ARE ont pris fin (2015), elle en totalisait 164.
Elle ne peut pas bénéficier de la prime transitoire de solidarité.

Compte tenu des conditions d’attribution, peu d’assurés pourront bénéficier de la PTS.

Montant de la prime transitoire de solidarité

Le montant de la prime transitoire de solidarité est de 300 € par mois.

La prime cesse d’être versée à la date d’effet de la retraite ou au plus tard lorsque l’assuré a atteint l’âge légal de la retraite.

Demander la prime transitoire de solidarité

Les assurés inscrits à Pôle emploi reçoivent un message ayant pour objet la prime transitoire de solidarité accompagné d’un formulaire à compléter. La demande doit être faite au plus tard le 31 décembre 2017.

Pour les assurés qui ne sont pas inscrits à Pôle emploi, le formulaire peut être demandé à l’agence Pôle emploi la plus proche du domicile.

Cet article issu de Previssima.fr est soumis au droit d'auteur, protégé par un logiciel anti-plagiat. Toute reproduction, rediffusion ou commercialisation totale ou partielle du contenu, sans l’autorisation expresse de la société Previssima, est interdite. Les informations diffusées sur Previssima.fr (hors forum, commentaires et annuaire) sont toutes vérifiées par un service juridique spécialisé. Toutefois, Previssima ne peut garantir l'exactitude ou la pertinence de ces données. L'utilisation des informations et contenus disponibles sur l'ensemble du site ne peuvent en aucun cas engager la responsabilité de Previssima.