Quelles sorties pour un contrat « article 83 » ?

MIS À JOUR LE :
CONCERNE : Artisan-Commerçant | Travailleur indépendant | Assimilé salarié | Libéral | Salarié

Le contrat retraite « article 83 » permet la constitution d’un complément de retraite par capitalisation à destination des salariés. Ce contrat d’assurance vie est souscrit par l'entreprise au profit de tout ou partie de son personnel.

Différentes sorties au contrat retraite « article 83 » sont possibles :

  • Rente viagère au moment de la liquidation des droits à la retraite obligatoire
  • Transfert sur un autre contrat de retraite supplémentaire dont le versement des prestations est lié à la cessation d’activité professionnelle
  • Sortie en capital ou rachat lorsque l’assuré entre dans l’un des 5 cas de déblocage prévus par la loi

À NOTER

La loi PACTE a créé trois nouveaux plans d’épargne retraite : le PER individuel, le PERE collectif et le PERE obligatoire. Depuis le 1er octobre 2019, ces nouveaux plans cohabitent avec les anciens dispositifs d’épargne retraite (PERCO, Madelin, Article 83, etc.). Les anciens contrats continueront à fonctionner selon les bases actuelles, toutefois ils ne pourront plus être commercialisés à partir du 1er octobre 2020 ; le versement restera possible. Ils peuvent d’ores et déjà être transformés ou transférés vers les nouveaux PER.

Dès cette date, le PERE obligatoire prendra la suite du contrat « article 83 ».

Pour en savoir plus, rendez-vous sur notre nouvelle rubrique Plan d’épargne retraite – Loi Pacte.

Portabilité des droits : transfert d’un contrat retraite « article 83 »

Les droits acquis sur un contrat de retraite « article 83 » sont portables, c’est-à-dire qu’ils sont attachés à l’assuré et non à son contrat de travail. Ainsi, lorsqu’il quitte l’entreprise, il peut transférer ses droits vers :

  • Un autre contrat à cotisations définies « article 83 »
  • Un plan d’épargne populaire (PERP)
  • Un contrat Madelin retraite

Pour procéder au transfert, l’assuré doit adresser un courrier à l’assureur en indiquant qu’il souhaite procéder au transfert.

Sortie en capital : rachat d’un contrat retraite « article 83 »

L'adhérent ne peut pas racheter son contrat retraite « article 83 » même partiellement sauf dans cinq cas de déblocagelimitativement énumérés par la loi.

Le rachat d'un contrat de retraite « article 83 » est possible en cas de : 

  • Expiration des droits de l’assuré aux allocations chômage consécutivement à une perte involontaire d’emploi
  • Liquidation judiciaire
  • Invalidité de l'assuré correspondant au classement dans les deuxième ou troisième catégories prévues à l'article L 341-4 du Code de la sécurité sociale.
  • Décès du conjoint ou partenaire du PACS
  • Surendettement, sur demande du Président de la commission de surendettement des particuliers ou du Juge

Lorsque l’assuré se trouve dans l’une des situations suivantes, il peut faire une demande de sortie en capital.

La fin d’un contrat « article 83 »

Les sommes investies sur un contrat retraite «article 83» sont bloquées jusqu’à l’échéance du contrat pour être restituées sous forme de rente viagère au moment de la retraite.

Lorsqu’il atteint l’âge légal de départ à la retraite, l’assuré doit adresser une demande de liquidation de son contrat « article 83 » auprès de l’assureur.

Cet article issu de Previssima.fr est soumis au droit d'auteur, protégé par un logiciel anti-plagiat. Toute reproduction, rediffusion ou commercialisation totale ou partielle du contenu, sans l’autorisation expresse de la société Previssima, est interdite. Les informations diffusées sur Previssima.fr (hors forum, commentaires et annuaire) sont toutes vérifiées par un service juridique spécialisé. Toutefois, Previssima ne peut garantir l'exactitude ou la pertinence de ces données. L'utilisation des informations et contenus disponibles sur l'ensemble du site ne peuvent en aucun cas engager la responsabilité de Previssima.