Quelles sont les cotisations de retraite CRH (CGOS) ?

MIS À JOUR LE :
CONCERNE : Agriculteur | Artisan-Commerçant | Auto-entrepreneur | Dirigeant non-salarié | Dirigeant salarié | Etudiant | Fonctionnaire | Libéral | Retraité | Salarié | Sans activité

Le complément de retraite des hospitaliers (CRH) permet la constitution d’une rente viagère par le biais du versement de cotisations. Les cotisations de retraite CRH (CGOS) dépendent du taux choisi par l'adhérent. Il peut choisir le montant qu’il souhaite verser ainsi que la périodicité des versements.

Le contrat CRH (CGOS) retraite présente un avantage fiscal : pouvoir déduire ces cotisations de l’impôt sur le revenu.

À NOTER

La loi PACTE prévoit une adaptation des dispositifs d’épargne retraite, dont les contrats d'assurance retraite CRH (CGOS).

Complémentaire retraite des hospitaliers et taux de cotisation

Lors de son adhésion au contrat CRH, l’assuré choisit son taux de cotisations parmi les 4 taux qui lui sont proposés. Ces taux correspondent à un pourcentage de son traitement brut de base. 

Le montant des cotisations CRH dépend donc :

  • Du taux de cotisations qu’il a choisi : 2,5 %, 3,5 %, 4,5 % ou 5,5 %
  • Du montant de son traitement brut de base

Si l’adhérent n’est pas hospitalier (conjoint, partenaire pacsé ou concubin d’un hospitalier), le montant des cotisations CRH est choisi par l’adhérent conformément à un barème de cotisations.

Quels sont les avantages fiscaux du CRH (CGOS) ?

Les cotisations versées sur un CRH (CGOS) sont déductibles du revenu imposable de l’adhérent chaque année dans la limite du plafond commun aux contrats d’assurance retraite supplémentaire tel que le Plan d’épargne retraite populaire (PERP) ou la Préfon-Retraite.

Ce plafond s’élève à :

  • 10 % des revenus professionnels de l’année précédente (année N-1) limité à 10 % de 8 fois le Plafond annuel de la Sécurité sociale (PASS) de l’année N-1
    Ou
  • 10 % du PASS de l’année N-1 si ce montant est plus élevé

À NOTER

Cette enveloppe fiscale doit être réduite des montants versés par l’adhérent aux régimes de retraite d’entreprise ou professionnels : article 83 du CGI, Madelin retraite et abondement au PERCO.

Cet article issu de Previssima.fr est soumis au droit d'auteur, protégé par un logiciel anti-plagiat. Toute reproduction, rediffusion ou commercialisation totale ou partielle du contenu, sans l’autorisation expresse de la société Previssima, est interdite. Les informations diffusées sur Previssima.fr (hors forum, commentaires et annuaire) sont toutes vérifiées par un service juridique spécialisé. Toutefois, Previssima ne peut garantir l'exactitude ou la pertinence de ces données. L'utilisation des informations et contenus disponibles sur l'ensemble du site ne peuvent en aucun cas engager la responsabilité de Previssima.