Quelle est la différence entre le minimum contributif et le minimum vieillesse (ASPA) ?

MIS À JOUR LE :
CONCERNE : Agriculteur | Artisan-Commerçant | Micro-entrepreneur | Travailleur indépendant | Assimilé salarié | Etudiant | Fonctionnaire | Libéral | Retraité | Salarié | Sans activité

Le minimum contributif et le minimum vieillesse (ASPA) sont des mécanismes complémentaires de pension de retraite. Ils permettent d’augmenter les très faibles pensions de retraite :

  • L’allocation de solidarité aux personnes âgées (ASPA), auparavant appelée minimum vieillesse, est accordée aux personnes de plus de 65 ans dont le niveau de ressources est très bas
  • Le minimum contributif revalorise les pensions de retraite des personnes ayant cotisé sur la base de salaires faibles

Ils sont tous deux soumis à conditions.

Le minimum contributif

Le montant de la pension de retraite ne peut être inférieur à un minimum appelé minimum contributif.

Puis-je bénéficier du minimum contributif ?

Pour bénéficier du minimum contributif, l’assuré doit remplir les conditions suivantes :

  • Avoir cotisé au régime général (salariés et travailleurs indépendants), à la MSA (salariés agricoles), ou des cultes
  • Avoir une pension de retraite de base à taux plein
  • Avoir liquidé tous ses droits à la retraites (régime de base et complémentaire)
  • Avoir un montant de pensions de retraite (base et complémentaire) inférieur à 1 191,57 € par mois en 2020

Quel est le montant du minimum contributif ?

Le montant du minimum contributif est de 7 715,17 € par an en 2020 par an ou 642,93 euros par mois en 2020.

Il existe une majoration de minimum contributif accordée aux assurés qui ont cotisé au moins 120 trimestres au régime général. Cette majoration augmente le minimum contributif à 8 430,56 € par an en 2020 et 702,55 € par mois en 2020.

Dans ces conditions, l’assuré qui justifie d’une durée d’assurance au régime général nécessaire pour l’obtention du taux plein perçoit le minimum contributif majoré ().

L’allocation de solidarité aux personnes âgées (ASPA) ou minimum vieillesse

L’allocation de solidarité aux personnes âgées (ASPA), anciennement appelée minimum vieillesse, est une allocation différentielle. Son objectif est de porter les ressources du retraité à un montant minimum.

A la différence du minimum contributif, l’ASPA est versée quel que soit le nombre de trimestres validés. Les sommes attribuées au titre de l’ASPA sont en partie récupérables sur la succession de l’allocataire. Par ailleurs, l’ASPA est ouvert à tous à la différence du minimum contributif qui est réservé aux régimes alignés.

Le montant de l’ASPA est différent si la demande est faite pour une personne seule ou pour un couple.

Puis-je bénéficier de l’ASPA ?

L’ASPA est soumise à conditions de ressources. Pour en bénéficier en 2020, l’assuré doit remplir les conditions suivantes :

  • Avoir plus de 65 ans
  • Avoir des ressources inférieures à 10 838,40 € par an  (= 903,20 €  par mois) pour une personne seule ; ou 16 826,64 € par an  (=1 402,22 €  par mois) pour un couple

Quel est le montant de l’ASPA ?

Le montant de l’ASPA constitue la différence entre le montant des ressources de l’assuré (pensions, revenus, etc.) et les plafonds suivants :

  • 10 838,40 € par an  pour une personne seule
  • 16 826,64 € par an  pour un couple

Peut-on cumuler l’ASPA et le minimum contributif ?

Dans l’absolu, il est possible de cumuler le minimum contributif avec l’ASPA.

Dans les faits, c’est très rare.

En effet, les retraités qui peuvent bénéficier du minimum contributif ont fait une carrière complète (condition nécessaire pour percevoir le montant contributif). Ajoutées à leur pension de base minimale les retraites complémentaires du privé, le montant de leurs ressources atteint rapidement le seuil de l’ASPA.

Ainsi, l’ASPA bénéficie majoritairement aux personnes qui disposent d’une pension de retraite réduite au terme d’une carrière incomplète et qui à ce titre ne peuvent percevoir le minimum contributif.

 

Cet article issu de Previssima.fr est soumis au droit d'auteur, protégé par un logiciel anti-plagiat. Toute reproduction, rediffusion ou commercialisation totale ou partielle du contenu, sans l’autorisation expresse de la société Previssima, est interdite. Les informations diffusées sur Previssima.fr (hors forum, commentaires et annuaire) sont toutes vérifiées par un service juridique spécialisé. Toutefois, Previssima ne peut garantir l'exactitude ou la pertinence de ces données. L'utilisation des informations et contenus disponibles sur l'ensemble du site ne peuvent en aucun cas engager la responsabilité de Previssima.