Je suis salarié : quel est le montant de mon IJ maladie ?

MIS À JOUR LE :
CONCERNE : Dirigeant salarié | Salarié

Un salarié en arrêt de travail pour accident ou maladie non professionnelle peut bénéficier, sous conditions, d'indemnités journalières (IJ) versées par la Sécurité sociale.

Le montant de cette indemnité journalière, destinée à compenser la perte de revenus, correspond en principe à 50 % du salaire journalier de base du salarié.

Le salarié peut également bénéficier d’une indemnité journalière majorée pour charge de famille.

Le salaire journalier de base

Le salaire journalier de base varie selon que :

  • L’activité exercée par le salarié est continue ou discontinue
  • Le salarié perçoit son salaire mensuellement, bi-hebdomadairement ou hebdomadairement

Pour le salarié mensualisé exerçant une activité continue

Le salaire journalier de base pour le salarié mensualisé exerçant une activité continue est calculé de la façon suivante :

Salaire journalier de base = Sommes des 3 derniers salaires perçus avant l'arrêt / 91,25

À NOTER

Si l'arrêt de travail est supérieur à 3 mois, les IJ peuvent être revalorisées (dans la limite du plafond prévu légalement).

Exemple :

Un salarié perçoit un salaire mensuel de 3 000 € brut. Son salaire journalier de base est, en principe, de 98,63 € (3 000 x 3 / 91.25). Le salaire de base retenu pour le calcul des indemnités journalières maladie, étant pris en compte dans la limite de 1,8 SMIC mensuel s'élèvera donc à 90,02 € en 2019 (2 738,20 x 3 / 91.25).

Pour le salarié rémunéré toutes les semaines exerçant une activité continue

Le salaire journalier de base pour le salarié rémunéré toutes les semaines et exerçant une activité continue est calculé de la façon suivante :

Salaire journalier de base = Sommes des 12 derniers salaires perçus avant l'arrêt / 84

EXEMPLE

Un salarié perçoit un salaire de 500 € brut chaque semaine. Son salaire journalier de base est de 71,43 € (500 x 12 / 84).

Pour le salarié rémunéré toutes les 2 semaines exerçant une activité continue

Le salaire journalier de base pour le salarié rémunéré toutes les 2 semaines et exerçant une activité continue est calculé de la façon suivante :

Salaire journalier de base = Sommes des 6 derniers salaires perçus avant l'arrêt / 84

EXEMPLE

Un salarié perçoit un salaire de 800 € brut toutes les 2 semaines. Son salaire journalier de base est de 57,14 € (800 x 6 / 84).

Pour le salarié exerçant une activité saisonnière ou discontinue

Le salaire journalier de base pour le salarié saisonnier ou exerçant une activité discontinue est calculé de la manière suivante :

Salaire journalier de base + Sommes des 12 derniers salaires perçus avant l'arrêt / 365

EXEMPLE

Un salarié exerçant une activité discontinue a perçu, au cours des 12 derniers mois, 9 000 € brut. Son salaire journalier de base est de 24,66 € (9 000 / 365).

Le calcul des indemnités journalières maladie

Le montant des IJ maladie s'élève à 50 % du salaire journalier de base.

Le gain journalier de base étant plafonné, les indemnités journalières maladie ne peuvent pas dépasser un plafond de 45,01 €/jour en 2019.

Les indemnités journalières maladie sont soumises à un prélèvement total au taux de 6,7 %, décomposé de la façon suivante :

  • CSG au taux de 6,2%
  • CRDS au taux de 0,50 %

Exemple : Monsieur Dupont perçoit un salaire brut mensuel de 2 500 €. Le 10 mai 2018 Monsieur Dupont se tord le poignet. Son médecin lui prescrit un arrêt de travail du 11 mai au 21 mai 2018.

Un délai de carence de 3 jours s’applique pour les IJ maladie.

Salaire journalier de base

82,19 €
(2 500 x 3  / 91,25)

Montant de l’IJ brute

41,10 €
(82,19 x 50%)

IJ nette réellement perçue

38,34 €
(41,10 x 6,2 % + 41,10 x 0,5 % = 2,76 ; 41,10 – 2,76 )

Total des IJ réellement perçues

306,72 €
(11 jours d'arrêt - 3 jours de carence) x 38,34

Monsieur Dupont percevra donc au total 306,72 € d’IJ maladie.

À NOTER

Si l'arrêt de travail est supérieur à 3 mois, les IJ peuvent être revalorisées (dans la limite du plafond prévu légalement).

Le salarié peut également percevoir, sous conditions, des indemnités complémentaires versées par l’employeur. En effet, le contrat de travail ou la convention collective peuvent prévoir le maintien total ou partiel du salaire en cas d’arrêt de travail pour accident ou maladie non professionnelle.
En Alsace-Moselle, en cas d’arrêt de travail, le salaire est maintenu intégralement.

IJ maladie majorée pour charge de famille

Pour les salariés ayant au minimum 3 enfants à charge, les IJ maladie sont égale à 66,66 % du salaire journalier de base à partir du 31e jour d'arrêt.

À NOTER

L’indemnité maladie majorée pour charge de famille ne peut pas excéder 1,8 SMIC annuel/547,5 soit 60,02 €/jour en 2019.

Les enfants considérés à la charge du salarié sont :

  • Jusqu’à l’âge de 16 ans : les enfants non-salariés :
    - Liés à l’assuré par filiation y compris adoptive légalement établie
    - Pupilles de la Nation dont l’assuré est tuteur
    - Recueillis par l’assuré
  • Jusqu’à l’âge de 18 ans : les enfants en apprentissage
  • Jusqu’à l’âge de 20 ans :
    - Les enfants qui poursuivent leurs études
    - Les enfants qui, par suite d’infirmité ou de maladie chronique, sont dans l’impossibilité permanente de se livrer à un travail salarié

Exemple :

Madame Martin à 3 enfants de moins de 16 ans. Son salaire mensuel s'élève à 2 000 € brut.
Le 25 juin, elle se casse la jambe. Son médecin lui prescrit 40 jours d’arrêt de travail.
Pour rappel, un délai de carence de 3 jours s’applique pour les IJ maladie.

Salaire journalier de base

65,75 €
(2000 x 3 /91,25)

Montant des IJ du 1er au 30e jour

32,88 €
(65,75 x 50 %)

IJ réellement perçues du 1er au 30e jour

30,68 €

(32,88 x 6,2 % + 32,88 x 0,5 % = 2,2 ; 32,88 – 2,2)

Montant des IJ du 31e au 40e jour

43,83

(65,75 x 66,66 %)

IJ réellement perçues du 31e au 40e jour

40,89 €

(43,83 x 6,2 % + 43,83 x 0,5 % = 2,94 ; 43, 88 – 2,94)

Total des IJ réellement perçues

1 237,26 €

((30 -3) x 30,68 + (40 –30) x 40,89)

Madame Martin percevra au total 1 237,26 € d’IJ maladie pour ses 40 jours d’arrêt de travail.

Cet article issu de Previssima.fr est soumis au droit d'auteur, protégé par un logiciel anti-plagiat. Toute reproduction, rediffusion ou commercialisation totale ou partielle du contenu, sans l’autorisation expresse de la société Previssima, est interdite. Les informations diffusées sur Previssima.fr (hors forum, commentaires et annuaire) sont toutes vérifiées par un service juridique spécialisé. Toutefois, Previssima ne peut garantir l'exactitude ou la pertinence de ces données. L'utilisation des informations et contenus disponibles sur l'ensemble du site ne peuvent en aucun cas engager la responsabilité de Previssima.