Dépistage néonatal, que rembourse l'Assurance maladie ?

MIS À JOUR LE :
CONCERNE : Agriculteur | Artisan-Commerçant | Micro-entrepreneur | Travailleur indépendant | Assimilé salarié | Etudiant | Fonctionnaire | Libéral | Retraité | Salarié | Sans activité

L’Assurance maladie organise des programmes de prévention santé. Parmi eux, le dépistage néonatal.

Dès sa naissance, le nouveau-né fait l’objet d’un examen clinique complet et de tests génétiques obligatoires.

Dans le cadre des actions de lutte contre les maladies génétiques et les handicaps, des dépistages néonatals sont réalisés. Ils bénéficient d’une prise en charge totale par la Sécurité sociale.

L'examen du nouveau-né

À la naissance, le nouveau-né est soumis à un examen clinique complet :

  • Mensurations
  • Auscultation cardiaque, pulmonaire
  • Palpation du ventre
  • Etc.

Quels sont les différents dépistages néonatals ?

Des examens de dépistage sont également réalisés à la naissance :

  • Le dépistage des maladies génétiques
  • Le dépistage de la luxation congénitale de la hanche
  • Le dépistage de la surdité

Le dépistage néonatal des maladies génétiques

À la maternité, les nouveau-nés réalisent un dépistage néonatal obligatoire pour rechercher d’éventuelles maladies génétiques nécessitant une prise en charge précoce, telles que :

Dans certain cas, ces tests de dépistage peuvent être réalisés à domicile, par une sage-femme libérale, dans le cadre du programme d’accompagnement au retour à domicile de l’Assurance maladie (PRADO).

Comment se déroule le dépistage néonatal des maladies génétiques ?

Le dépistage néonatal des maladies génétiques consiste en un prélèvement de quelques gouttes de sang, généralement dans le talon.

L'Assurance maladie prend en charge à 100 % le dépistage néonatal. Ainsi, aucune participation financière n’est demandée.

Le dépistage de la luxation congénitale de la hanche

La hanche est une articulation constituée de la tête du fémur, qui s’emboîte sur le bassin au niveau d’une cavité ostéo-cartilagineuse : la cavité cotyloïde.

On parle de luxation de la hanche lorsque la tête du fémur est sortie de la cavité cotyloïde. Si elle n’est pas soignée, cette luxation peut avoir de lourdes conséquences à l’âge adulte ; en effet, elle entraîne une boiterie lors de la marche.

Le dépistage de la luxation congénitale de la hanche est un examen réalisé systématiquement dès la naissance. Il consiste en une simple manœuvre de manipulation des hanches par le pédiatre à la recherche d’une éventuelle instabilité.  En cas de doute, une échographie de la hanche peut être éventuellement pratiquée.

L’Assurance maladie rembourse les frais liés au dépistage de la luxation congénitale de la hanche.

Le dépistage de la surdité néonatale

Le dépistage de la surdité congénitale est proposé de manière systématique à la maternité. Il permet une prise en charge précoce des anomalies de l’audition.

Le dépistage de la surdité néonatale se fait :

  • À la naissance : un examen de repérage des troubles de l'audition pouvant donner lieu à des examens plus poussés 
  • Jusqu’aux 3 mois de l’enfant, si l'examen de repérage n'a pas pu avoir lieu ou n'a pas permis d'apprécier les capacités auditives de l'enfant

Le dépistage de la surdité congénitale est un examen entièrement pris en charge par la caisse de Sécurité sociale.

 

Pour en savoir plus :

Qu’est-ce que la prévention santé ?

Grossesse: quel suivi de l'Assurance maladie ?

Cet article issu de Previssima.fr est soumis au droit d'auteur, protégé par un logiciel anti-plagiat. Toute reproduction, rediffusion ou commercialisation totale ou partielle du contenu, sans l’autorisation expresse de la société Previssima, est interdite. Les informations diffusées sur Previssima.fr (hors forum, commentaires et annuaire) sont toutes vérifiées par un service juridique spécialisé. Toutefois, Previssima ne peut garantir l'exactitude ou la pertinence de ces données. L'utilisation des informations et contenus disponibles sur l'ensemble du site ne peuvent en aucun cas engager la responsabilité de Previssima.