Dépistage du saturnisme, quelle prise en charge de l'Assurance maladie ?

MIS À JOUR LE :
CONCERNE : Agriculteur | Artisan-Commerçant | Micro-entrepreneur | Dirigeant non-salarié | Dirigeant salarié | Etudiant | Fonctionnaire | Libéral | Retraité | Salarié | Sans activité

L’Assurance maladie organise des actions de prévention santé. Parmi elles, le dépistage du saturnisme.

Le saturnisme est une intoxication par le plomb qui peut se révéler particulièrement dangereuse pour les femmes enceintes et les enfants.

La caisse de Sécurité sociale peur rembourser jusqu’à 100 %, les consultations et les examens de dépistage et de suivi du saturnisme.

Qu'est-ce que le saturnisme ?

Le saturnisme correspond à une intoxication par le plomb (ou plombémie) aiguë ou chronique, qui peut être très grave. Les sources de contamination au plomb sont variées, ce sont principalement :

  • Les peintures anciennes à base de plomb dans les vieilles habitations
  • Les tuyauteries contenant du plomb
  • L’émission de plomb par les sites industriels
  • Les récipients contenant du plomb (plat à tajine, etc.)
  • Etc.

Il existe 4 modes de contamination au plomb :

  • Voie digestive : les enfants peuvent porter à leur bouche des objets contenant du plomb
  • Voie respiratoire : vapeurs et poussières de plomb en suspension dans l’air
  • Voie cutanéo-muqueuse : maquillage (khôl), tatouages, etc.
  • Voie sanguine : transmission de la mère au fœtus

Lors d’une contamination, le plomb passe dans le sang et se stocke dans les os où il se libère lentement. Son action toxique se produit surtout au niveau du système nerveux, de la moelle osseuse et des reins. L’intoxication au plomb est souvent silencieuse : les signes cliniques du saturnisme sont peu spécifiques, en conséquence la maladie est détectée tardivement.

Quels sont les symptômes du saturnisme ?

Les principaux symptômes du saturnisme sont :

  • Troubles neurologiques : difficultés motrices, convulsions, maux de tête, etc.
  • Troubles du comportement : hyperactivité, difficulté d’apprentissage, etc.
  • Troubles digestifs : douleurs abdominales, constipation, etc.
  • Fausse couche
  • Retard de croissance intra-utérin
  • Anémie
  • Etc.

Dépistage et suivi du saturnisme : quel remboursement de la CPAM ?

Le diagnostic du saturnisme peut être établi par un dosage de la plombémie, qui permet de mesurer la quantité de plomb dans le corps. Le plomb n’ayant aucun rôle physiologique dans l’organisme, sa présence témoigne toujours d’une contamination.

En cas de doute, l’assuré peut en parler à son médecin traitant à l’occasion d’une consultation. Si le praticien l’estime nécessaire, une plombémie est réalisée.

Si le saturnisme est avéré, un traitement chélateur peut être mis en place à l’hôpital ou dans le cadre d’une hospitalisation à domicile (HAD) : il vise à neutraliser la toxicité du plomb et à favoriser son évacuation.

Pour les personnes les plus à risques, c’est-à-dire les femmes enceintes et les enfants âgés de 0 à 18 ans, les consultations, les plombémies de dépistage et le suivi du saturnisme sont remboursées à 100 % par l'Assurance maladie.

 

Pour en savoir plus :

Qu’est-ce que la prévention santé ?

Assurance maladie : comment faire un bilan de santé gratuit ?

Cet article issu de Previssima.fr est soumis au droit d'auteur, protégé par un logiciel anti-plagiat. Toute reproduction, rediffusion ou commercialisation totale ou partielle du contenu, sans l’autorisation expresse de la société Previssima, est interdite. Les informations diffusées sur Previssima.fr (hors forum, commentaires et annuaire) sont toutes vérifiées par un service juridique spécialisé. Toutefois, Previssima ne peut garantir l'exactitude ou la pertinence de ces données. L'utilisation des informations et contenus disponibles sur l'ensemble du site ne peuvent en aucun cas engager la responsabilité de Previssima.