Consultation d'un dentiste, quels remboursements Sécu ?

MIS À JOUR LE :
CONCERNE : Agriculteur | Artisan-Commerçant | Auto-entrepreneur | Dirigeant non-salarié | Dirigeant salarié | Etudiant | Fonctionnaire | Libéral | Retraité | Salarié | Sans activité

Lors d’une consultation chez le dentiste, les remboursements de la Sécu sont calculés en fonction d’un tarif de base, dit tarif de convention, fixé entre les professionnels de santé, la Caisse nationale d’Assurance maladie et l’État.

Les chirurgiens-dentistes peuvent être consultés directement, c’est-à-dire sans ordonnance du médecin traitant.

Le remboursement des soins dentaires par l’Assurance maladie varie selon la nature des soins réalisés et le secteur d’activité du dentiste (conventionné ou non).

Lorsque le patient consulte un dentiste, la Sécurité sociale ne rembourse pas l’intégralité des frais médicaux. Une partie des dépenses de santé peut rester à la charge de l’assuré : le ticket modérateur et les dépassements d’honoraires.

Les soins dentaires ne sont pas soumis à la participation forfaitaire de 1 € sauf s'ils sont réalisés par un stomatologiste.

Les critères de remboursements Sécu lors d’une consultation chez un dentiste 

Les consultations et soins dentaires sont pris en charge à hauteur de 70 % du tarif de base de la Sécu, s'ils figurent sur la liste des actes et prestations remboursables par l’Assurance maladie. Les soins qui bénéficient de ce taux de remboursement sont :

  • Soins des caries
  • Traitements de racines
  • Extractions
  • Détartrage

Le tarif de base ne doit pas être confondu avec le prix de l'acte.

Remboursement d’une consultation chez un dentiste ou chirurgien-dentiste 

Le prix de la consultation n'apparait pas dans le tableau qui suit. Ce prix varie en fonction du praticien et de son secteur (conventionné ou non) : 

  • Les dentistes conventionnés pratiquent les tarifs de base de la Sécurité sociale 
  • Parmi les dentistes conventionnés, certains praticiens ont une dérogation leur permettant de pratiquer des dépassements d’honoraires 
  • Les dentistes non-conventionnés pratiquent des honoraires libres

À NOTER

Pour éviter les mauvaises surprises, l’assuré a tout intérêt à demander un devis.

Dans le cas d'un dentiste conventionnéla Sécurité sociale rembourse les consultations sur les bases suivantes : 

Dentiste et chirurgien-dentiste

Tarifs de base de la Sécurité sociale

Taux de remboursement de la Sécurité sociale

Remboursement Sécu*

Conventionné

23 €

70 %

16,1 €

Pour les dentistes non-conventionnés, le taux de remboursement de la Sécurité sociale est nettement inférieur et par conséquent, le remboursement de l'Assurance maladie aussi.

Remboursement des soins dentaires courants par la Sécurité sociale 

Les remboursements des soins dentaires courants par la Sécurité sociale pour un dentiste conventionné sont les suivants :

Soins dentaires

Tarifs de base de la Sécurité sociale

Taux de remboursement de la Sécurité sociale

Remboursement par l'Assurance maladie*

Détartrage

28,92 €

70 %

20,24 €

Traitement d'une carie une face

19,28 €

70 %

13,50 €

Traitement d'une carie deux faces

33,74 €

70 %

20,24 €

Traitement d'une carie trois faces et plus

40,97 €

70 %

28,67 €

Dévitalisation d'une incisive ou d'une canine

33,74 €

70 %

23,61 €

Dévitalisation d'une prémolaire

48,20 €

70 %

33,74 €

Dévitalisation d'une molaire

81,94 €

70 %

57,35 €

Extraction d'une dent de lait

16,72 €

70 %

11,70 €

Extraction d'une dent permanente

33,44 €

70 %

23,40 €

*Attention les montants de remboursements (colonne de droite) ne tient pas compte de la participation forfaitaire de 1 €, éventuellement retenue si les soins dentaires sont réalisés par un médecin stomatologiste. Pour rappel, la participation forfaitaire de 1 € ne s'applique pas aux consultations, actes et soins réalisés par un chirurgien-dentiste.

Les sommes versées par l’Assurance maladie sont complétées par la complémentaire santé lorsque l’assuré en possède une.

Les sommes versées par l’Assurance maladie sont complétées par la complémentaire santé lorsque l’assuré en possède une.

Remboursement Sécu des prothèses dentaires

Le remboursement Sécu des prothèses dentaires s’élève à 70 % du tarif de responsabilité si elles figurent sur la liste des actes et prestations remboursables par l’Assurance maladie.

Le tarif des prothèses dentaires est fixé librement par le praticien. L’assuré peut donc avoir un reste à charge très important. La remise d’un devis écrit préalablement à toute prestation est impérative. Toutefois, les tarifications des prothèses dentaires pratiquées par les chirurgiens-dentistes ou les médecins stomatologues doivent être fixées avec « tact et mesure »

Exemples des remboursements Sécu de certaines prothèses dentaires :

  • Remboursement Sécu d’une couronne : 75,25 € (sur une base de 107,50 €)
  • Remboursement Sécu d’un inlay-core : 85,78 € (sur une base de 122,55 €)
  • Remboursement Sécu d’un inlay-core à clavette : 100,83 € (sur une base de 144,05 €)
  • Remboursement Sécu appareil dentaire (1 à 3 dents) : 45,15 € (sur une base de 64,50 €)
  • Remboursement Sécu dentier métallique (14 dents) : 135,45 € (sur une base de 193,50 €)
  • Remboursement Sécu dentier en résine (14 dents) : 127,93 € (sur une base de 182,75 €)
  • Remboursement Sécu bridge (3 éléments) : 195,65 € (sur une base de 279,50 €)

Selon le contrat souscrit, la complémentaire santé de l’assuré peut rembourser une partie du prix de ses prothèses dentaires.

Il n’y a aucun remboursement Sécu des implants dentaires possible, ceux-ci étant considérés « hors nomenclature ». Toutefois, la couronne fixée sur l’implant bénéficie d’un remboursement Sécu à hauteur de 70 % sur un tarif de base de 107,50 €.

Traitement d’orthodontie, quels remboursements Sécu s’appliquent ?

Pour les traitements d’orthodontie, un remboursement Sécu est possible sous deux conditions :

  • Une demande d’accord préalable doit être réalisée auprès de la caisse d’Assurance maladie à l'aide du formulaire cerfa n°12040*04
  • Les soins doivent débuter avant le 16e anniversaire du bénéficiaire

À titre exceptionnel, les enfants de plus de 16 ans peuvent bénéficier d’un remboursement Sécu pour un semestre de traitement (non renouvelable), préalablement à une intervention chirurgicale portant sur les maxillaires.

Télécharger les formulaires de demande d’entente préalable :

OU

L'accord de la caisse de Sécurité sociale est valable 6 mois. Le bénéficiaire doit donc débuter les soins d’orthodontie dans les 6 mois qui suivent cet accord. Au-delà, les frais ne seront pas pris en charge.

Le remboursement Sécu des traitements d’orthodontie différent selon le prix de l’acte :

  • 70 % du tarif de responsabilité pour les actes inférieurs à 120 €
  • 100 % du tarif de responsabilité pour les actes supérieurs à 120 €

À NOTER

L’orthodontiste ou le médecin stomatologue fixe librement le tarif des traitements d’orthodontie. L’assuré peut donc avoir un reste à charge très important, puisque le tarif de base ne correspond pas au prix de l’acte. La remise d’un devis écrit et détaillé préalablement à toute prestation est impérative. Toutefois, les tarifications des traitements d’orthodontie pratiquées par le praticien doivent être fixées avec « tact et mesure ».

La complémentaire santé peut prendre en charge une partie des traitements d’orthodontie, l’assuré doit donc se rapprocher de son organisme.

Tableau du remboursement Sécu des traitements d’orthodontie :

Traitement d'orthodontie

Honoraires

Tarifs de base  Sécu

Taux de rembours.
Sécu

Montant du rembours.
Sécu

Traitement par semestre
(6 semestres max)

Libres

193,50 €

100 %

193,50 €

Séance de surveillance
(2 séances max/semestre)

Libres

10,75 €

70 %

7,53 €

Appareil de contention 1re année

Libres

161,25 €

100 %

161,25 €

Appareil de contention 2e année

Libres

107,50 €

70 %

75,25 €

Une participation forfaitaire de 1 € est retenue sur le remboursement Sécu des soins d’orthodontie, si l’acte est réalisé par un médecin stomatologue. Toutefois, elle ne s’applique pas aux soins et traitements réalisés par un orthodontiste.

Quels remboursements Sécu en parodontie ?

Dans le cadre des traitements en parodontie, le remboursement Sécu se limite à 4 actes :

  • Détartrage complet (deux séances au maximum)
  • Ligature métallique
  • Attelle métallique
  • Prothèse attelle de contention

Le taux de remboursement Sécu des actes de parodontie sus-cités s’élève à 70 % du tarif de responsabilité.

L’assuré peut se rapprocher de sa complémentaire santé qui peut rembourser le reste à charge.

Cet article issu de Previssima.fr est soumis au droit d'auteur, protégé par un logiciel anti-plagiat. Toute reproduction, rediffusion ou commercialisation totale ou partielle du contenu, sans l’autorisation expresse de la société Previssima, est interdite. Les informations diffusées sur Previssima.fr (hors forum, commentaires et annuaire) sont toutes vérifiées par un service juridique spécialisé. Toutefois, Previssima ne peut garantir l'exactitude ou la pertinence de ces données. L'utilisation des informations et contenus disponibles sur l'ensemble du site ne peuvent en aucun cas engager la responsabilité de Previssima.