Comment sont déterminées les primes d’assurance vie ?

MIS À JOUR LE :
CONCERNE : Agriculteur | Artisan-Commerçant | Auto-entrepreneur | Dirigeant non-salarié | Dirigeant salarié | Etudiant | Fonctionnaire | Libéral | Retraité | Salarié | Sans activité

Une assurance vie est un contrat d’assurance qui garantit à l’assuré le versement d’un capital ou d’une rente au terme du contrat. Elle est généralement utilisée pour se constituer une épargne de précaution à moyen terme ou, à plus long terme, une épargne retraite.

Le montant des cotisations versées sur une assurance vie ainsi que la périodicité des versements sont fixés librement au contrat. Du montant des primes versées dépendra en partie le montant du capital ou de la rente de l’assuré. Il existe trois sortes de prime :

  • La prime initiale versée lors de la souscription du contrat
  • Les primes programmées
  • Les primes libres

La prime d’assurance vie initiale

La prime initiale correspond au premier versement de l’assuré sur son contrat d’assurance vie.

Le montant minimum de la cotisation initiale est fixé par le contrat. Il peut être différent selon que l’assuré opte pour des versements programmés ou libres.

EXEMPLE

Monsieur Philippe souhaite souscrire une assurance vie. Le contrat qu’il a choisi prévoit un versement initial minimum de 500 euros si l’assuré choisit des versements programmés et de 800 euros s’il choisit de versements libres. Monsieur Philippe choisit les versements libres et effectue un premier versement de 1000 euros.

Attention : des frais sur la cotisation initiale ainsi que sur les versements programmées ou libres peuvent être prélevés.

Les primes d’assurance vie programmées

L’assuré peut opter pour des primes d’assurances programmées. Dans certains contrats, l’assureur impose ce mode de cotisations.

Le montant minimum des primes programmées est fixé par le contrat. Il peut varier en fonction de la périodicité des versements.

EXEMPLE

Laura souhaite souscrire une assurance vie. Le contrat qu’elle a choisi prévoit des versements programmés d’un montant minimum de :

  • 50 € par mois
  • 130 € par trimestre
  • 200 € par semestre
  • 400 € par an

Laura choisit un versement mensuel d’une valeur de 100 euros par mois.

À NOTER

L’assuré peut, en cours de contrat, modifier le montant de la prime qu’il verse sur son assurance vie, à conditions que le montant choisit ne soit pas inférieur au montant minimal de versement.

L’assuré peut, s’il le souhaite, suspendre ses versements programmées. Il doit cependant en avertir l’assureur.

Certains contrats d’assurance vie proposent des options telles que l’option garantie plancher en cas de décès ou l'option majoration de rente en cas de dépendance. Ces options ont un coût qui viendra en augmentation de la prime ou en diminution de l’épargne ou du montant de la rente pour les options liées à ce mode de liquidation. Leurs tarifications sont déterminées par les services d’actuariat de l’assureur en fonction d’éléments tels que l’âge et/ou l’état de santé de l’assuré.

Les primes d’assurance vie libres

Lors de la souscription d’une assurance vie l’assuré peut opter pour des versements libres.

À NOTER

Lorsque l’assuré a choisi une assurance vie avec versements programmés, il peut également, s’il le souhaite, effectuer des versements volontaires libres.

Le contrat d’assurance vie fixe généralement un montant minimum pour ces cotisations libres (exemple : 200 euros par versement libre).

La majorité des contrats d’assurance vie actuellement commercialisés sur le marché sont des formules à versements et retraits libres en unités de compte qui permettent de diversifier les placements sur un fonds en euros sécuritaire et des fonds d’investissements sur les marchés financiers.

Avant de souscrire une assurance vie et surtout de choisir une répartition du capital sur les différents supports d’investissements, il peut être utile de demander l’aide d’un professionnel.

Cet article issu de Previssima.fr est soumis au droit d'auteur, protégé par un logiciel anti-plagiat. Toute reproduction, rediffusion ou commercialisation totale ou partielle du contenu, sans l’autorisation expresse de la société Previssima, est interdite. Les informations diffusées sur Previssima.fr (hors forum, commentaires et annuaire) sont toutes vérifiées par un service juridique spécialisé. Toutefois, Previssima ne peut garantir l'exactitude ou la pertinence de ces données. L'utilisation des informations et contenus disponibles sur l'ensemble du site ne peuvent en aucun cas engager la responsabilité de Previssima.