Épargne salariale : comment calculer la participation ?

MIS À JOUR LE :
CONCERNE : Agriculteur | Artisan-Commerçant | Dirigeant non-salarié | Dirigeant salarié | Libéral | Salarié | Sans activité | Auto-entrepreneur | Retraité

La Réserve spéciale de participation est déterminée par l’entreprise selon une formule de calcul légale ou dérogatoire. Elle est ensuite répartie entre les bénéficiaires. Les entreprises peuvent aussi servir un supplément de participation.

Participation au bénéfice : le calcul

Le montant de la participation aux bénéfices résulte d’une formule de calcul légale. Cette dernière constitue un minimum. L’entreprise peut aussi définir une formule plus favorable aux salariés que l’on appelle une formule dérogatoire.

Mode de calcul participation aux bénéfices : la formule légale

Le droit à la Participation des salariés peut s’appuyer sur une formule légale permettant de calculer la Réserve spéciale de participation (RSP).  Il est déterminé selon la formule suivante :

RSP = ½ (B – 5 % C) X S/VA

B = Bénéfice net de l’entreprise réalisé en France et dans les départements d’outre-mer tel qu’il est retenu pour être imposé à l’impôt au taux de l’impôt sur les sociétés ou au taux de l'impôt sur le revenu. Il est majoré des bénéfices exonérés en application du Code général des impôts. Le bénéfice ainsi calculé est diminué du montant de l’impôt correspondant.

Ce montant est attesté par les commissaires aux comptes et l’inspection des impôts.

C = Capitaux propres de l’entreprise. Ils intègrent le capital, les primes liées au capital social, les réserves, le report à nouveau, les provisions qui ont supporté l'impôt ainsi que les provisions réglementées constituées en franchise d’impôt. Le montant des capitaux propres est retenu d’après les valeurs figurant au bilan de clôture de l’exercice au titre duquel la réserve spéciale de participation est calculée. En cas de variation du capital en cours d’exercice, le montant du capital et des primes qui lui sont liées est pris en compte prorata temporis.
Ce montant est attesté par les commissaires aux comptes et l’inspection des impôts.


S = salaires versés sur l’exercice. Ils sont retenus selon les règles prévues pour le calcul des rémunérations au sens de l'article L.242-1 du code de la sécurité sociale

 VA = valeur ajoutée de l’entreprise, c’est-à-dire le total des postes du compte de résultat  suivant :

  • Charges de personnel
  • Impôts, taxes et versements assimilés (sauf taxes sur le chiffre d’affaires)
  • Charges financières
  • Dotations de l’exercice aux amortissements
  • Dotations de l’exercice aux provisions, à l’exclusion des dotations figurant dans les charges exceptionnelles
  • Résultat courant avant impôt

Ces postes doivent concourir à la formation d’un bénéfice réalisé en France métropolitaine et dans les DOM.

Exemple de calcul de la participation aux bénéfices :

Bénéfice net de l’entreprise : 200 000 €
Capitaux propres de l’entreprise : 500 000 €
Salaires : 2 200 000 €
Valeur ajoutée : 3500 000 €
RSP  = RSP = ½ (200 000 – 5 % 500 000) X (2 200 000/3 500 000) = 55 000 €

Mode de calcul de la participation aux bénéfices : la formule dérogatoire

Les accords de participation peuvent prévoir un mode de calcul différent de la formule de calcul légale sous réserve de respecter les conditions suivantes :

  • Le résultat établi par ce mode de calcul doit être égal ou supérieur à celui résultant de l'application de la formule de calcul légale
  • Le résultat ne doit être pris en compte que dans la limite de l'un des plafonds suivants :

- la moitié du bénéfice net comptable (applicable de plein droit si pas d’autres choix effectué)

- le bénéfice net comptable diminué de 5 % des capitaux propres

- le bénéfice net fiscal diminué de 5 % des capitaux propres

- la moitié du bénéfice net fiscal

La règle assurant l'équivalence des droits avec ceux qui auraient résulté de l'application du régime légal et le plafond retenu doivent figurer dans les accords de participation dérogatoires.

Dans le cas d'accords conclus au sein d'un groupe de sociétés, l'équivalence des avantages consentis aux salariés s'apprécie fréquemment globalement au niveau du groupe et non entreprise par entreprise.

Accord de participation : répartition

Le montant de la participation à distribuer est déterminé après clôture des comptes de l'exercice.

Les sommes versées dans la Réserve spéciale de participation sont réparties entre les salariés de l'entreprise, selon les critères de répartition suivants :

  • soit par répartition uniforme entre chaque salarié,
  • soit en proportion des salaires,
  • soit en proportion du temps de présence dans l'entreprise,
  • soit en combinant les 3 critères ci-dessus.

Exemple d'accord de participation : pour la répartition des versements, une utilisation combinée des critères peut s’établir de la façon suivante : 30 % répartis au prorata du temps de présence, 30 % répartis proportionnellement aux salaires, 40 % répartis de manière uniforme.

La participation est plafonnée pour chaque salarié à 75 % du plafond annuel de la Sécurité sociale, soit 39 228 € pour l'année 2017.

Cet article issu de Previssima.fr est soumis au droit d'auteur, protégé par un logiciel anti-plagiat. Toute reproduction, rediffusion ou commercialisation totale ou partielle du contenu, sans l’autorisation expresse de la société Previssima, est interdite. Les informations diffusées sur Previssima.fr (hors forum, commentaires et annuaire) sont toutes vérifiées par un service juridique spécialisé. Toutefois, Previssima ne peut garantir l'exactitude ou la pertinence de ces données. L'utilisation des informations et contenus disponibles sur l'ensemble du site ne peuvent en aucun cas engager la responsabilité de Previssima.