Auxiliaires médicaux : quels remboursements Sécu ?

MIS À JOUR LE :
CONCERNE : Agriculteur | Artisan-Commerçant | Micro-entrepreneur | Dirigeant non-salarié | Dirigeant salarié | Etudiant | Fonctionnaire | Libéral | Retraité | Salarié | Sans activité

Les orthophonistes, masseurs-kinésithérapeutes, infirmières, pédicures-podologues et orthoptistes sont des auxiliaires médicaux. Leur consultation peut donner droit à un remboursement Sécu.

Pour être pris en charge par l’Assurance maladie, l’assuré qui consulte un auxiliaire médical doit se munir d’une prescription de son médecin.

Le plus souvent, lorsque le patient consulte un paramédical, la Sécurité sociale ne rembourse pas l’intégralité de la dépense engagée. Une partie des frais de santé peut rester à la charge de l’assuré : le ticket modérateur, les dépassements d’honoraires, la participation forfaitaire et les soins non remboursables.

Je consulte un orthophoniste, quel sera mon remboursement Sécu ?

Le remboursement Sécu des séances chez l’orthophoniste est possible, si le médecin traitant a d’abord prescrit un bilan orthophonique.

Suite à ce bilan, si des séances d’orthophonie s’avèrent nécessaires, l’orthophoniste doit adresser une demande d’accord préalable au médecin-conseil de la Sécurité sociale. Cette demande d'accord se fait à l'aide du formulaire cerfa 12040*04 « Demande d’accord préalable ».

Si la demande est acceptée, l’assuré qui consulte un orthophoniste obtiendra un remboursement Sécu à hauteur de 60 % du tarif conventionnel.

Le ticket modérateur et les éventuels dépassements d’honoraires restent à la charge de l’assuré ou de sa complémentaire santé.

Quel est le remboursement Sécu des séances chez le kiné ?

Pour faire l’objet d’un remboursement Sécu, les séances de kiné doivent être prescrites par un médecin.

Au-delà d’un certain nombre de séances, 14 pathologies doivent faire l’objet d’une demande d’accord préalable au médecin-conseil de l’Assurance maladie. Parmi elles :

  • Entorse externe récente de la cheville : à partir de la 11e séance
  • Arthroplastie de hanche par prothèse totale : à partir de la 16e séance
  • Reconstruction du ligament croisé antérieur du genou : à partir de la 41e séance

Cette demande d’entente conditionne le remboursement Sécu des séances de kiné.

Le remboursement Sécu pour une consultation chez un kinésithérapeute s’élève à 60 % du tarif de base. Si le patient est bénéficiaire de la CMU-C ou qu’il souffre d’une ALD en rapport avec les soins, le remboursement Sécu des séances de kiné peut être intégral.

Le ticket modérateur et les éventuels dépassements d’honoraires ne sont pas pris en charge par l’Assurance maladie. L’assuré doit donc se rapprocher de sa complémentaire santé.

Infirmière à domicile et remboursement Sécu

Lorsque l’infirmière consulte à domicile, le remboursement Sécu s’élève à 60 % du tarif de convention.

Des majorations peuvent être appliquées en sus du prix de la consultation :

  • Indemnité forfaitaire de déplacement : 2,50 €
  • Indemnités kilométriques : facturées si l’infirmière n’exerce pas dans la même agglomération que son patient ou qu’elle exerce à une distance supérieure à 2 km en plaine ou 1 km en montagne : 0,35 € (plaine) ou 0,50 € (montagne)
  • Majorations de nuit : 20 h/23 h et 5 h/8 h : 9,15 € ; 23 h/5 h : 18,30 €
  • Majoration le dimanche : 8,50 €

Lorsque le déplacement de l’infirmière à domicile n'est pas prescrit par le médecin, la praticienne peut appliquer un dépassement d'honoraires avec « tact et mesure ».

Si l’infirmière n’est pas conventionnée, les actes restent à la charge du patient ou de sa complémentaire santé.

J’ai rendez-vous chez le podologue, quid de mon remboursement Sécu ?

Lorsque l’assuré consulte un pédicure-podologue, son remboursement Sécu s’élève à 60 % sur la base d’un tarif conventionnel de 27 €.

À NOTER

Il doit se munir d’une prescription médicale pour obtenir un remboursement Sécu.

Si le podologue n’est pas conventionné, les actes restent à la charge du patient ou de sa complémentaire santé

Lors d’une consultation chez le podologue, le remboursement Sécu peut être intégral.

Cette prise en charge à 100 % concerne notamment les consultations de prévention effectuées chez le podologue, par les patients diabétiques présentant un risque de lésions du pied de grades 2 et 3 :

  • Grade 2 : 4 séances de soins de prévention
  • Grade 3 : 6 séances de soins de prévention

Pour obtenir le remboursement Sécu à 100 % de ses soins chez le podologue, le patient diabétique doit se rendre chez un podologue conventionné, muni d’une prescription médicale délivrée par son généraliste, diabétologue ou autre professionnel de santé.

Je vais voir un(e) diététicien(ne), quel sera mon remboursement Sécu ?

Les diététiciens(nes) ne sont pas des auxiliaires médicaux au sens de la Sécurité sociale.

Contrairement à la consultation chez un médecin nutritionnistes, la consultation d’un(e) diététicien(ne) ne donne droit à aucun remboursement Sécu. Les honoraires sont libres mais se situent généralement entre 25 et 60 euros.

L’assuré qui se rend chez un(e) diététicien(ne) peut demander une prise en charge par sa complémentaire santé. Selon le contrat souscrit, un certain nombre de séances peut être remboursé.

Cet article issu de Previssima.fr est soumis au droit d'auteur, protégé par un logiciel anti-plagiat. Toute reproduction, rediffusion ou commercialisation totale ou partielle du contenu, sans l’autorisation expresse de la société Previssima, est interdite. Les informations diffusées sur Previssima.fr (hors forum, commentaires et annuaire) sont toutes vérifiées par un service juridique spécialisé. Toutefois, Previssima ne peut garantir l'exactitude ou la pertinence de ces données. L'utilisation des informations et contenus disponibles sur l'ensemble du site ne peuvent en aucun cas engager la responsabilité de Previssima.