Assurance-vie, PER, PEA, PEL, PERP, Livret A, Madelin… : où placer son épargne ?

MIS À JOUR LE :
CONCERNE : Agriculteur | Artisan-Commerçant | Micro-entrepreneur | Travailleur indépendant | Assimilé salarié | Etudiant | Fonctionnaire | Libéral | Retraité | Salarié | Sans activité

Assurance-vie, PER, PEA, PEL, Livret A, immobilier, etc. De nombreuses solutions d’épargne existent sur le marché. Alors, pourquoi choisir d’épargner sur un contrat d’assurance-vie plutôt que sur un autre placement ?

Pour faire le choix d’un placement, il faut comparer les critères de chacun et ainsi, choisir la solution la plus adaptée. 

Depuis le 1er octobre 2020, les anciens contrats de retraite supplémentaire (article 83, PERCO, PERP, Madelin, etc.) ne sont plus commercialisables, seuls les versements sur ces anciens contrats restent possibles. Cette mesure issue de la loi PACTE ne concerne pas l'assurance vie. Toutefois, cette loi prévoit également un dispositif incitatif de transfert des fonds placés sur une assurance-vie vers les nouveaux plans d’épargne retraite (PER). Cette possibilité sera ouverte jusqu’au 1er janvier 2023, pour les contrats de plus de 8 ans et pour les adhérents à plus de 5 ans de l’âge légal de la retraite.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur notre nouvelle rubrique Plan d’épargne retraite – Loi Pacte.

Assurance-vie ou PEL ?

Assurance-vie

PEL

Pour qui ?

Majeur

Oui

Oui

Mineur (sous réserve d’être représenté)

Oui

Oui

Nombre de contrats possibles

Plusieurs

Un seul

Versement minimum à l'ouverture

Varie selon les contrats (voir conditions générales du contrat)

225 €

Plafond de versements

Aucun

61 200 €

Obligation de versements

Non

Oui : 540 €/an minimum (fractionnables par mois, trimestre, semestre ou année)

Durée minimum de détention

8 ans conseillés

4 ans

Durée maximum de détention

Aucune

10 ans

Rentabilité

Variable en fonction des supports

1 % (taux brut en vigueur en 2019)

Fiscalité

Fiscalité de l'assurance-vie en cas de rachat et en cas de décès

PEL ouvert avant le 01/01/2018 :

● de moins de 12 ans : exonération d'impôt, bruts de prélèvements sociaux

● de plus de 12 ans : imposition à la flat TAX ou IR selon option

PEL ouvert après le 01/01/2018 : intérêts soumis à la Flat Tax ou à l’IR selon option dès la 1ère année

Le plus

Souplesse des versements et des rachats

Une rentabilité connue pendant toute la durée du placement

Le moins

Choix des supports parfois complexe

Obligation de versement. Aucun retrait possible sans entrainer la clôture du PEL

 Assurance-vie ou PEA ? 

Assurance-vie

Plan Epargne Action (PEA)

Pour qui ?

Majeur

Oui

Oui

Mineur (sous réserve d’être représenté)

Oui

Non

Nombre de contrats possibles

Plusieurs

Un seul PEA par contribuable et depuis l’entrée en vigueur de la loi Pacte, possibilité d'ouvrir un PEA pour un enfant majeur rattaché au foyer fiscal (maximum de versement 20 000 €)

Versement minimum à l'ouverture

Varie en fonction des contrats (voir conditions générales du contrat)

Quelques euros en fonction des établissements

Plafond de versements

Sans limite

150 000 €

Obligation de versements

Non

Non

Durée minimum de détention

8 ans conseillés

8 ans (tout retrait avant cette durée entraîne la clôture du plan)

Durée maximun de détention

Aucune

Aucune

Rentabilité

Variable en fonction des supports

Variable en fonction des supports

Fiscalité

Fiscalité de l'assurance-vie en cas de rachat et en cas de décès

Avant 5 ans de détention, la totalité des gains réalisés est soumise à l'impôt et aux contributions sociales par prélèvement de la Flat Tax. Après 5 ans, les plus-values réalisées ne sont plus imposables. Elles subiront seulement les prélèvements sociaux

Le plus

Souplesse des versements et des rachats

Possibilité de transformer le capital atteint après 5 ans en rente viagère défiscalisée (seuls les prélèvements sociaux seront dus

Le moins

Choix des supports parfois complexe

Liste des supports éligibles limitée

Assurance-vie ou Livret A ?

Assurance-vie

Livret A

Pour qui ?

Majeur

Oui

Oui

Mineur (sous réserve d’être représenté)

Oui

Oui

Nombre de contrats possibles

Plusieurs

Un seul par personne

Versement minimum à l'ouverture

Varie en fonction des contrats (voir conditions générales du contrat)

2 €

Plafond de versements

Sans limite

22 950 €

Obligation de versements

Non

Non

Durée minimum de détention

8 ans conseillés

Pas de durée

Durée maximum de détention

Aucune

Aucune

Rentabilité

Variable en fonction des supports

0,5 % par an (taux en vigueur au 01/02/2020)

Fiscalité

Fiscalité de l'assurance-vie en cas de rachat et en cas de décès

Exonération d'impôt et de prélèvements sociaux

Le plus

Souplesse des versements et des rachats

Aucune fiscalité, aucun frais, disponibilité totale de l'épargne

Le moins

Choix des supports parfois complexe

Rentabilité faible et montant de versement limité

Assurance-vie ou Plan d'épargne retraite (PER) ?

Assurance-vie

Plan d'épargne retraite

Pour qui ?

Majeur

Oui

Oui

Mineur (sous réserve d’être représenté)

Oui

Oui

Nombre de contrats possibles

Plusieurs

Plusieurs

Versement minimum à l'ouverture

Varie en fonction des contrats (voir conditions générales du contrat)

Varie en fonction des contrats (voir conditions générales du contrat)

Plafond de versements

Sans limite

Non

Obligation de versements

Non

Non

Durée minimum de détention

8 ans conseillés

Période d'activité

Durée maximum de détention

Aucune

Aucune

Rentabilité

Variable en fonction des supports

Variable en fonction des supports

Fiscalité

Fiscalité de l'assurance-vie en cas de rachat et en cas de décès

Avantage fiscal lors des versements : les sommes versées sur un plan d'épargne retraite au cours d'une année sont déductibles des revenus imposables de cette année, dans la limite d'un plafond global. La déduction se fait lors de l'imposition des revenus de l'année de versement, qui intervient l'année suivante

La rente versée au moment du déblocage du PER est imposée selon les règles applicables aux pensions et retraites.

Avantages

Souplesse des versements et des rachats

Avantages fiscaux au cours de la phase d'alimentation du plan d'épargne retraite

Inconvénients

Choix des supports parfois complexe

Le principal inconvénient du plan d'épargne retraite réside dans l'indisponibilité de l'épargne jusqu'à la retraite (sauf cas de déblocage anticipé)

Assurance-vie ou PERP ?

Attention, le PERP n'est plus commercialisable depuis le 1er octobre 2020.

Assurance-vie

PERP

Pour qui ?

Majeur

Oui

Oui

Mineur (sous réserve d’être représenté)

Oui

Oui

Nombre de contrats possibles

Plusieurs

Plusieurs

Versement minimum à l'ouverture

Varie en fonction des contrats (voir conditions générales du contrat)

Varie en fonction des contrats (voir conditions générales du contrat)

Plafond de versements

Sans limite

Non

Obligation de versements

Non

Non

Durée minimum de détention

8 ans conseillés

Période d'activité

Durée maximun de détention

Aucune

Aucune

Rentabilité

Variable en fonction des supports

Variable en fonction des supports

Fiscalité

Fiscalité de l'assurance-vie en cas de rachat et en cas de décès

Avantage fiscal lors des versements Les sommes versées sur un PERP au cours d'une année sont déductibles des revenus imposables de cette année, dans la limite d'un plafond global fixé pour chaque membre du foyer fiscal. La déduction se fait lors de l'imposition des revenus de l'année de versement, qui intervient l'année suivante

La rente versée au moment du déblocage du PERP est imposée selon les règles applicables aux pensions et retraites.

Le plus

Souplesse des versements et des rachats

Avantages fiscaux en période d'épargne

Le moins

Choix des supports parfois complexe

Capital bloqué jusqu'à la retraite. Sortie en capital limitée

 Assurance-vie ou Madelin ?

Attention, le Madelin n'est plus commercialisable depuis le 1er octobre 2020.

  

Assurance-vie

Madelin

Pour qui ?

  

Majeur

Oui

Oui, à condition qu'il soit travailleur non-salarié

  

Mineur (sous réserve d’être représenté)

Oui

Non

Nombre de contrats possibles

Plusieurs

Plusieurs

Versement minimum à l'ouverture

Varie en fonction des contrats (voir conditions générales du contrat)

Oui, fixé par l'adhérent lors de l'ouverture

Plafond de versements

Sans limite

Aucun en revanche plafond annuel de versements égal à 15 fois le montant de sa cotisation minimale

Obligation de versements

Non

Oui, dans le cas contraire, le contrat est placé en réduction et les versements ultérieurs sont impossibles

Durée minimum de détention

8 ans conseillés

Jusqu’à la retraite

Durée maximun de détention

Aucune

Aucune

Rentabilité

Variable en fonction des supports

Variable en fonction des supports

Fiscalité

Fiscalité de l'assurance-vie en cas de rachat et en cas de décès

Avantage fiscal lors des versements : les travailleurs non-salariés peuvent déduire de leur revenu professionnel imposable, les cotisations Madelin d’un contrat de retraite dans la limite de leur plafond fiscal.

La rente versée au moment de la retraite est imposée selon les règles applicables aux pensions et retraites.

Le plus

Souplesse des versements et des rachats

Impact fiscal important en période d'épargne

Le moins

Choix des supports parfois complexe

Epargne totalement bloquée, sortie uniquement en rente

Assurance-vie ou immobilier locatif direct ?

Assurance-vie

Immobilier locatif

Pour qui ?

Majeur

Oui

Oui

Mineur(sous réserve d’être représenté)

Oui

Oui

Nombre de contrats possibles

Plusieurs

Plusieurs

Versement minimum à l'ouverture

Varie en fonction des contrats (voir conditions générales du contrat)

Élevé

Plafond de versements

Sans limite

Aucun

Obligation de versements

Non

Non

Durée minimum de détention

8 ans conseillés

22 ans conseillés

Durée maximum de détention

Aucune

Aucune

Rentabilité

Variable en fonction des supports

Variable en fonction des biens

Fiscalité

Fiscalité de l'assurance-vie en cas de rachat et en cas de décès

Impôt sur le revenu et prélèvements sociaux sur les loyers perçus et éventuellement imposition des plus-values immobilières (à l’IR et au prélèvements sociaux) en cas de cession (exonération possible après 22 ans de détention pour l’IR et 30 ans pour les prélèvements sociaux)

Le plus

Souplesse des versements et des rachats

Possibilité d'utiliser le levier du crédit

Le moins

Choix des supports parfois complexe

Gestion locative immobilière parfois contraignante, liquidité des biens faible

Cet article issu de Previssima.fr est soumis au droit d'auteur, protégé par un logiciel anti-plagiat. Toute reproduction, rediffusion ou commercialisation totale ou partielle du contenu, sans l’autorisation expresse de la société Previssima, est interdite. Les informations diffusées sur Previssima.fr (hors forum, commentaires et annuaire) sont toutes vérifiées par un service juridique spécialisé. Toutefois, Previssima ne peut garantir l'exactitude ou la pertinence de ces données. L'utilisation des informations et contenus disponibles sur l'ensemble du site ne peuvent en aucun cas engager la responsabilité de Previssima.