Souscription PERP pour un retraité ?

JC

JCR

Membre (4 messages)
12h00
  • date d'inscription :21|10|2016
  • Profil :Retraité

Apres "  x "  années d'activité

J'ai bénéficié d'une rupure conventionnelle  en septembre 2014

Je bénéficie de la retraite depuis le 01 10 2016 ( retraite à 60 ans pour carrière longue - né en 1956 )

Mon interogation du jour :

" puis je, compte tenu de mon statut de retraité souscrire un PERP et bénficier des déductions fiscales qui y sont liées ? "

En effet au sein de votre site j'ai decouvert ce passage :

Lorsque les dispositions contractuelles du PERP ne s’y opposent pas et qu'au moment de la souscription, il a au moins une espérance de vie de 15 ans au regard des tables de mortalité, un adhérent retraité peut souscrire un contrat PERP.

Or :

- ma compagnie d'assurance refuse la souscription car statut de retraité

- sur le site impotsgouv.fr , ils semblent indiquer que l'on peut verser et déduire jusqu'à " espérance de vie moins 15 ans "  , mais à condition d'avoir souscrit avant la prise de ses droits à retraite "

Aussi comment comprendre et interpréter ces écrits ?

Au cas où fiscalement je puisse prétendre à la déduction fiscale et donc à la souscription d'un PERP

malgré mon statut de retraité, pourriez vous m'indiquez les compagnies d'assurance qui accepteraient ma souscription ?

Merci

 

 

 

Eric VILLESANGE [PROFESSIONNEL EXPERT]

Expert (22 messages)
22h03
  • date d'inscription :03|11|2015
  • Profil :Dirigeant non-salarié
  • profession :COURTIER D'ASSURANCES
  • genre :male
  • ville :LE BARP

Bonsoir,

La limite d'adhésion est variable d'un assureur à l'autre, je dispose de solutions avec date limite d'adhésion jusqu'a 75 ans 

Soyez vigilant

Un calcul précis doit  être effectué pour vous éviter tout risque de réintégration.

Je suis à votre disposition pour en parler.

Eric Villesange

JC

JCR

Membre (4 messages)
14h09
  • date d'inscription :21|10|2016
  • Profil :Retraité

Bonjour

Quand vous écrivez :

Soyez vigilant

Un calcul précis doit  être effectué pour vous éviter tout risque de réintégration.

Vigilance !

Pourquoi ?

Quels sont les risque de réintégration ?

Quels sont les calculs à réailiser pour éviter tout risque de réintégration ?

Merci

 

Mo

Moni34

Pro (29 messages)
10h40
  • date d'inscription :10|09|2015
  • Profil :Retraité

Pas bête le Perp pour bénéficier des avantages fiscaux, même retraité... wink

Je pense que c'est possible si votre assureur l'accepte ; après, c'est limite sur le plan de la "légitimité", car le Perp n'est en principe pas fait pour ça. C'est un "contournement" du sens de la loi. Mais à ma connaissance, pas de jurisprudence qui irait à l'encontre de cela. A vérifier...

 

Pour la question de la réintégration,il faut calculer le disponible perp dont vous pouvez bénéficier au maximum.

 

Eric VILLESANGE [PROFESSIONNEL EXPERT]

Expert (22 messages)
18h19
  • date d'inscription :03|11|2015
  • Profil :Dirigeant non-salarié
  • profession :COURTIER D'ASSURANCES
  • genre :male
  • ville :LE BARP

Pour un PERP, l'économie d'impôt liée à la déduction de vos versements est proportionnelle à votre taux marginal d'imposition.

Vous ne pourrez pas récupérer votre épargne en cours de route hormis les 20% du capital constitué que vous pourrez récupérer en fin de plan, la rente (réversible ou non selon option) qui vous sera versée est imposable dans les mêmes conditions que votre retraite.

Je  rejoints Moni34 sur le point que j'avais développé sur l'aspect fiscal , donc bien évaluer votre disponible,car la lecture peut diférée d'un contrôleur à un autre, bien que dans votre cas, votre statut de pensionné n'appelle semble t'il a aucune erreur importante

Quelle est réellement votre motivation pour réaliser un tel investissement dans ce cadre fiscal là ?

A moins d'avoir une tranche marginale d'imposition de 30% et audelà, je pense qu'il est préférable 

d'envisager des solutions d'épargne plus disponible afin d'apréhender les aleas de votre future vie de séniors.

Bien cordialement
JC

JCR

Membre (4 messages)
23h52
  • date d'inscription :21|10|2016
  • Profil :Retraité

Déja Merci pour vos 2 interventions

Mes interrogations sur le PEPR ne reposent que sur la légitimé fiscale de pouvoir prétendre à réduction compte tenu de mon statut de retraité et le fait que mes revenus à compter du 01 10 2016 ne seront que les fruits d'une pension de retraite et non les fruits d'une activité.

Les services fiscaux acceptent ils une déduction PEPR  sur de seuls revenus de pensions ?

Ceci tant pour 2016 que les années suivants ( 2017,2018, etc...)

En effet , sans paraitre prétentieux, je pense avoir bien appréhendé le gain fiscal à l'entrée et le cout fiscal à la sortie

De même pour la non disponibilité de cette épargne

Mon objectif personnel etant d'une part de bénéficier d'une réduction fiscale en versant annuellement le minimum autorisé à savoir 3804 euros en 2016  et d'autre part de maintenir cette épargne jusqu'à mon décès et de la transmettre à mes deux enfants qui seraient désignés comme bénéficiaires de ce contrat PERP

Quand vous écrivez :

donc bien évaluer votre disponible,car la lecture peut diférée d'un contrôleur à un autre, bien que dans votre cas, votre statut de pensionné n'appelle semble t'il a aucune erreur importante

Que voulez vous dire en écrivant " bien évaluer votre disponible "

  et en écrivant " votre statut de pensionné n'appelle semble t il à aucune erreur importante "

Merci

Max44

Membre (3 messages)
23h21
  • date d'inscription :17|02|2017
  • Profil :Retraité
  • genre :male

Bonjour,

Pour ma part, je suis dans le cas inverse visiblement. En effet, j'ai pris ma retraite en juillet 2008, et une compagnie d'assurance (très connue et dont je tairai le nom) m'a fait souscrire un PERP en octobre 2011. Donc plus de 3 ans après mon départ à la retraite.

J'ai actuellement 17 500 Euros sur ce PERP. J'ai profité effectivement d'une réduction d'impôt de 3 000 Euros il y a 3 ans, mais moyennant le versemment de 10 000 Euros sur ce PERP. Donc, où est l'économie pour moi ?

Mais le problème n'est pas là. Aujourd'hui, je souhaiterais récupérer ce capital. Or, cet assurance ne me propose qu'une rente, et une rente ridicule. C'est simple, j'ai actuellement 69 ans, et vu le montant de cette rente, je ne récupérerais mon capital qu'à l'âge de 99 ans ! Autant dire que cet assureur a bien manoeuvré.

J'estime de ce fait d'avoir été victime d'un abus de confiance de la part de cette compagnie d'assurance. Que dois-je faire devant cette situation, sachant que l'idéal pour moi serait de récupérer immédiatement ce capital.

Merci pour vos suggestions éventuelles.

JC

JCR

Membre (4 messages)
00h04
  • date d'inscription :21|10|2016
  • Profil :Retraité

il est vrai que la sortie d'un PERP ne peut s'envisager que sous forme de rente

( encapital uniquement si la rente s'avére inférieure aux seuils réglementaires )

dans mon cas personnel , je n'envisage cette sortie en rente

( voire capital si rente trop faible ) qu'à la suite de mon décès , donc au profit

de mes deux enfants désignés bénéficiares de mon contrat PERP

en clair mes seuls buts recherchés sont

- gain fiscal à chaque versement

- rentabilité de l'épargne

- capital hors succession

Cordialement

 

 

 

Max44

Membre (3 messages)
08h54
  • date d'inscription :17|02|2017
  • Profil :Retraité
  • genre :male

@JCR, Bonjour,

Merci pour votre réponse.

Je vois que vous êtes un bon client pour les compagnies d'assurance. C'est votre droit le plus strict.

Pour ma part, une compagnie d'assurance qui fait souscrire un contrat sans même en expliquer les tenants et aboutissants, en ne mettant en avant que les avantages, mais en occultant volontairement les inconvénients, j'appelle cela de l'abus de confiance.

Du reste, quand ses conseillers (tous sans exception) noyant le poisson dans des grands discours techniques, et s'apercevant que je ne comprenais toujours pas ses explications, finissaient toujours par dire : "faites-moi confiance", afin de mettre fin au débat. Et mon grand tort a été justement de leur faire confiance.

Car, je parle ici du PERP, mais c'est vrai aussi pour d'autres contrats que j'ai également chez cet assureur.

Vous devez vous inscrire ou vous connecter pour commenter.

Cet article issu de Previssima.fr est soumis au droit d'auteur, protégé par un logiciel anti-plagiat. Toute reproduction, rediffusion ou commercialisation totale ou partielle du contenu, sans l’autorisation expresse de la société Previssima, est interdite. Les informations diffusées sur Previssima.fr (hors forum, commentaires et annuaire) sont toutes vérifiées par un service juridique spécialisé. Toutefois, Previssima ne peut garantir l'exactitude ou la pertinence de ces données. L'utilisation des informations et contenus disponibles sur l'ensemble du site ne peuvent en aucun cas engager la responsabilité de Previssima.