emploi retraite

Ol

Olivier Bonné

Membre (1 messages)
16h41
  • date d'inscription :10|10|2016
  • Profil :Dirigeant non-salarié

 

 

Bonjour,

J’ai une question sur le cumul emploi retraite et je n’arrive pas à trouver de réponse !

J’ai un client qui est Architecte libéral et qui va prendre sa retraite dans le mois.

Il pense continuer a avoir une activité professionnelle, modeste (entre 10 et 15.000€ /an).

Il souhaitait se mettre en auto-entrepreneur mais son expert-comptable lui a déconseillé car il pourrait rester en libéral et avoir un forfait de charges ( ??) d’environ 1500e /an !

Qu'en pensez vous?

 

 

 

 

Matt

Spécialiste (182 messages)
18h15
  • date d'inscription :07|11|2014
  • Profil :Libéral

Bonjour Olivier,

 

Il peut y avoir un "forfait" s'il opte pour le régime micro simplifié, qu'il soit autoentrepreneur ou profession libérale.

J'ai trouvé cet article qui pourrait éventuellement vous aider : Comment fonctionne le régime de la micro-entreprise ?

 

En tout cas, cela me parait bizarre, si on parle bien de revenus nets (et non de CA), d'avoir aussi peu de charges sociales au global.

Matt

Spécialiste (182 messages)
18h18
  • date d'inscription :07|11|2014
  • Profil :Libéral

...sauf si son activité était la vente de marchandises, mais j ene pense pas que ce soit le cas wink

Eric VILLESANGE

Pro (30 messages)
19h37
  • date d'inscription :03|11|2015
  • Profil :Dirigeant non-salarié
  • profession :COURTIER D'ASSURANCES
  • genre :male
  • ville :LE BARP

La CIPAV a adopté le principe de la liberté totale de cumul de la retraite complémentaire avec des revenus d’activité. En contrepartie, les revenus libéraux relevant du champ de la CIPAV donnent lieu à une cotisation dite «de solidarité» qui n’ouvre pas de droits à une majoration de la retraite déjà liquidée.

Pour le régime de base, la cotisation est calculée à titre provisionnel sur les revenus professionnels de l’année N-2 et N-1 et à titre définitif sur les revenus de l’année N.

Le montant de la cotisation provisionnelle du régime de base peut être calculé sur la base des revenus estimés de l’année (N et pas N-2)

Attention: si les revenus de cette année N s’avèrent en définitive supérieurs aux revenus estimés, une majoration sera appliquée sur l’insuffisance de versement des acomptes provisionnels (majoration de 5 % si le revenu définitif est inférieur ou égal à 1,5 x le revenu estimé et majoration de 10 % si le revenu définitif est supérieur à 1,5 x le revenu estimé) .

Pour le régime complémentaire, vous cotisez dans votre classe de revenus. La cotisation est cependant plafonnée à la classe 3 si vous réunissez 30 années de cotisation à la CIPAV et si vous avez demandé la liquidation de vos droits après 65 ans.(Source CIPAV)

"Les affiliés auto-entrepreneurs de la CIPAV utilisent massivement le cumul emploi-retraite, puisque plus de la moitié des 5 900 allocataires de cette population de la caisse sont dans cette situation. Cette proportion importante peut s'expliquer par le basculement du statut de libéral vers le statut d'auto-entrepreneur lors du cumul emploi-retraite pour un nombre important de cumulants de cette population "(source CONSEIL D’ORIENTATION DES RETRAITES)

Depuis le 1er janvier 2009, de nouvelles règles de cumul entrent en vigueur permettant aux assurés de cumuler

intégralement leur pension de retraite de base et le revenu de leur activité libérale sous certaines conditions :

· avoir liquidé leurs pensions personnelles de retraite des régimes de base et complémentaires, français et étrangers ainsi que des régimes des organisations internationales;

· avoir atteint l'âge du taux plein ou avoir atteint l'âge légal de départ à la retraite et pouvoir justifier de la durée

d'assurance nécessaire pour bénéficier d'une pension de retraite à taux plein.

Si ces conditions ne sont pas remplies, le dispositif de cumul emploi-retraite plafonné continue de s'appliquer.

En ce qui concerne les régimes complémentaires, les règles du cumul emploi-retraite diffèrent selon les sections professionnelles

. La poursuite de l'exercice professionnel peut parfois être incompatible avec l'ouverture des droits,

comme cela est le cas à la CRN  ou à la CAVOM

, même si cette dernière caisse la cessation d'activité n'est plus exigée si la liquidation de la retraite a lieu au-delà de 70 ans. Dans les autres sections professionnelles, la poursuite de l'activité est possible en percevant la retraite complémentaire, ce cumul étant, selon les cas, soumis ou non à des conditions et des limites.

 

 

 
VA

VAUCHEROT Gilbert

Membre (1 messages)
11h54
  • date d'inscription :26|06|2018
  • Profil :Retraité

Bonjour,
J'ai fini ma carrière comme auto-entrepreneur,j'ai arrèté ma fonction avec ce régime en prenant ma retaite.
Par la suite, j'ai repris une petite activité et signé deux contrats en CDD; C'est le meilleur choix à la condition d'avoir sa retraite à taux pleins. Aucune restriction sur le montant du contrat, ni sa durée.
Seul bémol, les impots cumulent avec les pensions de retraites et là !!!!!!
Il suffit juste de négocier avec son futur employeur pour obtenir un CDD, sans oublier de négocier des frais de déplacements et d'hébergements qui se déduisent de la prestation imposable.
Bonne prospection

Vous devez vous inscrire ou vous connecter pour commenter.

Cet article issu de Previssima.fr est soumis au droit d'auteur, protégé par un logiciel anti-plagiat. Toute reproduction, rediffusion ou commercialisation totale ou partielle du contenu, sans l’autorisation expresse de la société Previssima, est interdite. Les informations diffusées sur Previssima.fr (hors forum, commentaires et annuaire) sont toutes vérifiées par un service juridique spécialisé. Toutefois, Previssima ne peut garantir l'exactitude ou la pertinence de ces données. L'utilisation des informations et contenus disponibles sur l'ensemble du site ne peuvent en aucun cas engager la responsabilité de Previssima.