Arrêt de travail et droits acquis à la retraite

Au

Audrey!

Membre (3 messages)
09h05
  • date d'inscription :09|08|2020
  • Profil :Salarié

Bonjour, 

Je suis actuellement en retraite progressive (60% travail + 40% retraite), j'ai 63 ans (née en décembre 1958) et j'aurai mes 167 trimestres au 30.09.2022. Je souhaite travailler encore en 2023, voire 2024, car je vis seule, mais je cumule les ennuis :

- L'agence dans laquelle je travaille est déplorable et totalement anarchique (5 démissions, ruptures conventionnelles, arrêts de travail ...) et dans mon cas, tout est fait pour limiter mon temps de travail et me voir partir ...

- Depuis le 23.02.2022, je suis en arrêt de travail suite à une fracture (60 jours d'immobilisation totale avec attelle 24/24h).
Dans mon entreprise (convention Syntec), je devrais être rémunérée 100% de mon salaire durant 2 mois, puis 80% le troisième mois. Ensuite, c'est la prévoyance (AG2r la Mondiale) qui devrait prendre le relai. Le chirurgien voulait m'arrêter jusqu'au 31.05.2022 pour une consolidation parfaite, mais comme nous passions la barre des 90 jours, j'ai demandé l'arrêt jusqu'au 22.05.2022.

- Entretemps, mon fils a des problèmes de santé récents et vient d'apprendre qu'il doit suivre un traitement de chimiothérapie après une opération le 15.04.2022.

Tout ceci me bouleverse et la démotivation est totale pour reprendre actuellement mon activité professionnelle. Ma question est donc la suivante :
dans l'hypothèse où mon arrêt de travail perdure quelques mois, est-ce que la CPAM continuera à me verser des indemnités journalières dans la mesure où au 30.09.2022 j'aurai acquis mes droits à la retraite. De même, la prévoyance venant en complément de la CPAM interviendra-t-elle encore après cette date ?

C'est vraiment un parcours du combattant lorsqu'on veut poursuivre son activité professionnelle. Dès 55/60 ans, c'est souvent une mise au placard...

Avec mes remerciements si vous pouviez m'apporter une réponse.
Meilleures salutations.

GU

GUY S

Spécialiste (4863 messages)
08h28
  • date d'inscription :16|01|2019
  • Profil :Retraité

Tant que vous restez salariée la Caisse Primaire d'Assurance Maladie (CPAM) vous versera des indemnités journalières jusqu'au 360ème jour d'arrêt de travail même si pendant ce temps vous atteignez l'âge légal de départ en retraite.  Si votre arrêt est du à un accident du travail, dans ce cas les indemnités sont versées jusqu'à votre reprise d'activité . En principe les contrats de prévoyance indemnisent tant que la CPAM indemnise mais le contrat peut prévoir des dispositions particulières (voir le contrat).
Voir l'article : Je suis salarié : pendant combien de jours puis-je percevoir des IJ ?
 

 

Vous devez vous inscrire ou vous connecter pour commenter.

Cet article issu de Previssima.fr est soumis au droit d'auteur, protégé par un logiciel anti-plagiat. Toute reproduction, rediffusion ou commercialisation totale ou partielle du contenu, sans l’autorisation expresse de la société Previssima, est interdite. Les informations diffusées sur Previssima.fr (hors forum, commentaires et annuaire) sont toutes vérifiées par un service juridique spécialisé. Toutefois, Previssima ne peut garantir l'exactitude ou la pertinence de ces données. L'utilisation des informations et contenus disponibles sur l'ensemble du site ne peuvent en aucun cas engager la responsabilité de Previssima.