Vos questions sur la retraite anticipée

MIS À JOUR LE :
CONCERNE : Agriculteur | Artisan-Commerçant | Auto-entrepreneur | Dirigeant non-salarié | Dirigeant salarié | Fonctionnaire | Libéral | Retraité | Salarié | Sans activité
Vos questions sur la retraite anticipée

Créée lors de la réforme des retraites de 2003, la retraite anticipée se déclinait alors en deux dispositifs : la retraite anticipée pour carrière longue et la retraite anticipée pour handicap. En 2010, la réforme des retraites introduit un nouveau cas de départ : la retraite anticipée pour pénibilité, pour laquelle un outil dédié est créé, le compte professionnel de prévention (C2P).

Si les deux premiers cas de retraite anticipée sont connus et concernent les assurés de presque tous les régimes, ce n’est pas le cas du départ pour pénibilité. Mal connu du public, il est essentiellement destiné aux salariés du régime général.

Dois-je faire ma demande de retraite anticipée auprès de la CARSAT ?

Les salariés du régime général dépendent de la caisse nationale d’assurance vieillesse (CNAV) pour leur retraite de base. La CNAV est présente dans toutes les régions de France au travers des caisses d’assurance retraite et de la santé au travail (CARSAT). En Île de France, la CNAV gère directement la retraite des salariés.

La demande de retraite anticipée peut donc être faite auprès de la CARSAT de l’assuré.

Je suis à la SNCF, puis-je bénéficier d’une retraite anticipée ?

Le dispositif de retraite anticipée pour carrière longue ne s’étend pas au régime de la SNCF.

Cependant, le régime de la SNCF dispose de ses propres règles en ce qui concerne les départs anticipés pour handicap et pour carrière pénible.

Je suis gendarme, puis-je bénéficier d’une retraite anticipée ?

Les forces de l’ordre appartiennent à la fonction publique. Ce régime intègre le dispositif de retraite anticipée pour carrière longue. De plus, le code des pensions civiles et militaires de retraite prévoit que les fonctionnaires, gendarmes et policiers compris, dont les emplois sont classés en catégorie active peuvent prendre leur retraite avant 60 ans.

À NOTER

Un emploi de catégorie active est soumis à un risque particulier ou des fatigues exceptionnelles.

Je travaille dans le bâtiment (BTP), puis-je bénéficier d’une retraite anticipée ?

Les travailleurs dans le BTP ont la possibilité de partir en retraite anticipée :

  • Pour carrière longue dès 56 ans lorsqu’ils ont commencé à travailler avant 20 ans
  • Pour handicap dès 55 ans
  • Pour pénibilité dès 60 ans lorsqu’ils sont atteints d’une incapacité de travail d’au moins 20 % reconnue au titre d’une maladie professionnelle ou d’un accident du travail

Je peux partir en retraite anticipée, puis-je percevoir ma retraite complémentaire ?

Les régimes de retraite complémentaire concernés par la retraite anticipée pour carrière longue sont :

  • AGIRC et ARRCO: salariés du privé et salariés agricoles
  • Retraite complémentaire des indépendants : artisans, commerçants et industriels
  • MSA complémentaire: exploitants agricoles
  • L’IRCANTEC: salariés publics non titulaires
  • CIPAV: régime complémentaire des professions libérales concernées, les autres régimes des professions libérales ont des règles strictes propres

Le régime additionnel de la fonction publique (RAFP) ne bénéficie pas du dispositif de retraite anticipée pour carrière longue.

La retraite anticipée pour handicap est ouverte dans tous les régimes de base et complémentaire.

La retraite de base pour pénibilité est ouverte dans le régimes des salariés du privé et du public au régime général et des salariés agricoles à la MSA.

J’ai une invalidité suite à une maladie professionnelle, puis-je partir en retraite anticipée ?

L’assuré en situation d’incapacité permanente d’origine professionnelle (maladie professionnelle ou accident de travail) peut bénéficier d’une retraite anticipée pour usure prématurée de l'organisme.

Lire : Comment fonctionne la retraite anticipée pour pénibilité ?

J’ai travaillé au contact de l’amiante, puis-je prendre une retraite anticipée ?

Les travailleurs en contact avec de l’amiante pendant leur carrière professionnelle peuvent bénéficier d’une préretraite amiante. Elle ouvre notamment droit à l’allocation de cessation anticipée d’activité des travailleurs de l’amiante. L’assuré peut percevoir l’allocation en attendant la liquidation de ses droits à la retraite.

La préretraite amiante est réservée aux salariés reconnus atteints d’une maladie professionnelle provoquée par l’amiante ou pour les salariés qui ont travaillé dans :

  • Un établissement de fabrication de matériaux contenant de l'amiante
  • Un établissement de flocage et de calorifugeage à l'amiante
  • Une entreprise de construction et de réparation navales

L’établissement en question doit figurer sur une liste fixée par arrêté ministériel.

L’âge auquel l’assuré peut prendre sa préretraite amiante dépend de sa situation :

  • L’assuré a une maladie professionnelle reconnue provoquée par l’amiante : il peut prendre sa préretraite à partir de 55 ans
  • L’assuré n’a pas développé de maladie : il peut prendre sa préretraite amiante à 60 ans moins le tiers de la durée du travail effectué dans le ou les établissements fixé(s) par arrêté ministériel (cet âge ne pourra être inférieur à 50 ans)

Je suis enseignant de l’Éducation nationale, puis-je prendre une retraite anticipée ?

La retraite anticipée pour carrière longue, handicap ou pénibilité existe dans les trois régimes de la fonction publique. Il est en revanche exclu du régime de la retraite additionnelle RAFP. Les fonctionnaires affiliés à la RAFP qui partent en retraite anticipée devront attendre d’avoir atteint l’âge légal pour liquider leurs droits à la retraite complémentaire.

Cet article issu de Previssima.fr est soumis au droit d'auteur, protégé par un logiciel anti-plagiat. Toute reproduction, rediffusion ou commercialisation totale ou partielle du contenu, sans l’autorisation expresse de la société Previssima, est interdite. Les informations diffusées sur Previssima.fr (hors forum, commentaires et annuaire) sont toutes vérifiées par un service juridique spécialisé. Toutefois, Previssima ne peut garantir l'exactitude ou la pertinence de ces données. L'utilisation des informations et contenus disponibles sur l'ensemble du site ne peuvent en aucun cas engager la responsabilité de Previssima.