Vaccin ROR : que rembourse l'Assurance maladie ?

MIS À JOUR LE :
CONCERNE : Agriculteur | Artisan-Commerçant | Micro-entrepreneur | Dirigeant non-salarié | Dirigeant salarié | Etudiant | Fonctionnaire | Libéral | Retraité | Salarié | Sans activité

L’Assurance maladie met en place des actions de prévention santé. Parmi elles, des campagnes pour la vaccination contre la rougeole-oreillons-rubéole (ROR).

La vaccination contre la rougeole-oreillons-rubéole est recommandée notamment aux enfants et aux femmes enceintes pour lutter contre ces maladies infectieuses très contagieuses potentiellement graves.

La Sécurité sociale peut rembourser tout ou une partie du vaccin ROR.

Qu’est-ce que la vaccination ROR ?

La vaccination ROR consiste à injecter dans l’organisme les virus de la rougeole, des oreillons et de la rubéole rendus inactifs. Le système immunitaire les reconnaissant comme actifs, fabrique et conserve les anticorps pour lutter contre et les éliminer en cas de nouvelle rencontre. Le cas échéant, le système immunitaire étant immunisé, la personne ne tombera pas malade.

Le vaccin ROR permet à l’individu de se protéger lui-même, mais aussi de protéger son entourage et notamment les personnes fragiles (femmes enceintes, bébés, personnes âgées, malades, etc.).

Pourquoi se faire vacciner contre la rougeole-oreillons-rubéole ?

La rougeole, les oreillons et la rubéole sont trois infections très contagieuses, dues à des virus qui se transmettent par la toux ou les éternuements. Généralement bénignes, elles peuvent entraîner des complications graves. A ce jour, il, n’existe aucun traitement curatif contre ces maladies. Le vaccin trivalent ROR, associant les vaccins contre la rougeole, les oreillons et la rubéole reste l’unique moyen de prévenir ces infections.

Le vaccin ROR nécessite l’administration de 2 doses. Il n’est pas obligatoire pour les personnes nées avant 1er janvier 2018, mais recommandé :

  • Aux bébés dès l’âge de 12 mois (seconde dose entre 16 et 18 mois)
  • Aux personnes nées à partir de 1980 (âgées de plus de 18 mois) : certaines n’ont jamais été vaccinées ou n’ont reçu qu’une seule dose du vaccin ROR.
  • Aux femmes en âge de procréer non vaccinées : elles peuvent transmettre la rubéole au futur enfant. En cas de vaccination ROR, il lui est recommandé d’éviter une grossesse dans les 2 mois suivants. Si elle est enceinte, elle ne pourra être vaccinée qu’après l’accouchement.

Nouveauté

Afin de permettre l'élimination complète de ces maladies, le vaccin ROR est aujourd'hui obligatoire pour tous les enfants nés à compter du 1er janvier 2018.

Vaccin ROR : quel remboursement de l’Assurance maladie ?

Dans le cadre d’une campagne en faveur de la vaccination ROR, l'Assurance maladie rembourse à hauteur de 100 % les 2 doses du vaccin ROR pour les enfants et les jeunes jusqu'à 17 ans révolus, qui rattrapent l’injection.

Pour bénéficier de cette prise en charge à 100 % :

  1. Le médecin doit prescrire le vaccin ROR sur une ordonnance spécifique. Cette ordonnance doit indiquer le nom, le prénom et la date de naissance de l'enfant concerné et comporter la mention « vaccin ROR gratuit ».
  2. L’assuré doit alors se rendre à la pharmacie de son choix muni de l’ordonnance et de sa carte Vitale à jour, pour se procurer le vaccin
  3. Généralement, le pharmacien remet gratuitement le vaccin ROR. Dans le cas contraire, l’assuré fait l’avance des frais et obtient un remboursement intégral sous 5 jours

Pour les autres assurés, le vaccin ROR est pris en charge à 65 % par l'Assurance maladie.

L'injection du vaccin par le professionnel de santé est remboursée par l'Assurance maladie à hauteur de 70 %

Si l’assuré possède une complémentaire santé, celle-ci peut éventuellement prendre en charge tout ou partie des frais de vaccination non remboursés par la Sécurité sociale.

Pour en savoir plus :

Vaccins : quels remboursements de l’Assurance maladie ?

Le vaccin contre la grippe est-il obligatoire ?

Cet article issu de Previssima.fr est soumis au droit d'auteur, protégé par un logiciel anti-plagiat. Toute reproduction, rediffusion ou commercialisation totale ou partielle du contenu, sans l’autorisation expresse de la société Previssima, est interdite. Les informations diffusées sur Previssima.fr (hors forum, commentaires et annuaire) sont toutes vérifiées par un service juridique spécialisé. Toutefois, Previssima ne peut garantir l'exactitude ou la pertinence de ces données. L'utilisation des informations et contenus disponibles sur l'ensemble du site ne peuvent en aucun cas engager la responsabilité de Previssima.