Pourquoi adhérer à la Caisse des Français de l’étranger (CFE) ?

MIS À JOUR LE :
CONCERNE : Artisan-Commerçant | Dirigeant non-salarié | Dirigeant salarié | Etudiant | Retraité | Salarié | Sans activité

Créée en 1978, la Caisse des Français de l’étranger (CFE) qui couvre 200 000 adhérents dans le monde, est un organisme privé proposant un système de protection sociale aux Français vivant à l’étranger.

Elle permet aux expatriés de continuer à bénéficier du Régime obligatoire de Sécurité sociale français.

La CFE s’adresse notamment aux salariés expatriés, travailleurs indépendants (TNS), personnes sans activité professionnelle, retraités, ou encore étudiants.

Trois risques principaux peuvent être couverts par la Caisse des Français de l’étranger : maladie-maternité-invalidité, accidents du travail-maladies professionnelles (AT-MP) et vieillesse.

Qu’est-ce que la Caisse des Français de l’étranger ?

La Caisse des Français de l’étranger est la caisse de Sécurité sociale des Français qui résident à l’étranger.

La CFE est un organisme privé régi par le Code de la Sécurité sociale. Elle est administrée du ministère de l'Emploi et de la Solidarité et celui de l'Économie et des Finances.

L’adhésion à la CFE est volontaire. Elle permet de continuer à bénéficier du système de Sécurité sociale français sans occasionner de rupture de droits antérieurs.

Quels sont les risques couverts par la CFE ?

Trois risques de base sont couverts par la CFE :

  • Maladie, maternité et invalidité

Avec « Option indemnités journalières et capital décès  » possible

Avec « Option séjours en France de 3 à 6 mois consécutifs » possible

  • Accidents du travail et maladies professionnelles

Avec « Option voyages d’expatriation (trajets professionnels France-Etranger) » possible

  • Vieillesse(retraite de la Sécurité sociale gérée par la CNAV)

Selon sa situation familiale ou le pays d’expatriation, l’assuré peut cotiser pour couvrir un ou plusieurs de ces risques.

Quelles sont les prestations versées par la CFE ?

Les prestations sont versées par la CFE pour des soins effectués à l’étranger ou en France, dans le cadre d’un séjour temporaire d’une durée inférieure à 3 mois.

Peuvent également bénéficier des prestations de la CFE, les ayants droit de l’assuré expatrié, même s’ils sont restés en France.

Les soins médicaux sont remboursés par la CFE sur la base des tarifs français de Sécurité sociale, dans la limite de la dépense engagée.

Pour avoir une couverture optimale, l’assuré a donc tout intérêt à souscrire une assurance complémentaire à la CFE.

Si l’assuré est en arrêt de travail, la CFE lui verse :

  • Des indemnités en cas de perte de salaire pour maladie ou maternité (si option souscrite)

OU

  • Une pension en cas d’invalidité

En cas d’invalidité, l’expatrié adhérent à la CFE, qui a également cotisé à l’assurance volontaire vieillesse, valide gratuitement les trimestres d’assurance pour la retraite de base.

Qui peut adhérer à la CFE ?

La CFE s’adresse aux personnes et à leurs ayants droit :

  • Résidant à l’étranger

ET

  • De nationalité française

OU

  • De nationalité de l’un des États membres de l’UE/EEE/Suisse

ET

  • Qui ont préalablement cotisé au système français de Sécurité sociale pendant au moins une durée de 10 ans

Peuvent adhérer à la Caisse des Français de l’étranger :

  • Les salariés expatriés
  • Les non-salariés (commerçant, artisan, exploitant agricole, travailleur indépendant, etc.)
  • Les personnes sans activité professionnelle (bénéficiaires d’une pension d’invalidité)
  • Les retraités
  • Les étudiants de plus de 20 ans, qui poursuivent leurs études à l’étranger

Comment adhérer à la Caisse des Français de l’étranger ?

L'adhésion volontaire à la CFE se fait individuellement ou par le biais de l’employeur.

Les salariés et les étudiants peuvent, s’ils remplissent les conditions, adhérer en ligne à partir du site web de la CFE.

Quant aux autres, ils doivent télécharger l’un des formulaires dédiés disponibles en ligne.

Attention : l’adhésion à la CFE ne dispense pas l’expatrié d’affiliation au régime local de protection sociale.

Combien coûte une adhésion à la CFE ?

Le montant des cotisations dues à la CFE varie en fonction de plusieurs paramètres :

  • La catégorie socio-professionnelle de l’assuré

ET

  • Le montant de son salaire brut

ET

  • Son âge

ET

  • Les options choisies

Le site de la CFE propose un simulateur permettant de calculer le montant des cotisations dues.

Des aides sont prévues pour les assurés percevant de faibles ressources. Ainsi, les personnes dont le revenu est inférieur au plafond annuel de la Sécurité sociale (PASS), soit 39 228 € en 2017, peuvent effectuer une demande de prise en charge partielle de cotisations dues à la CFE.

A noter : les personnes assurées à la CFE, ne paient pas de cotisations au titre de la CSG-CRDS.

Cet article issu de Previssima.fr est soumis au droit d'auteur, protégé par un logiciel anti-plagiat. Toute reproduction, rediffusion ou commercialisation totale ou partielle du contenu, sans l’autorisation expresse de la société Previssima, est interdite. Les informations diffusées sur Previssima.fr (hors forum, commentaires et annuaire) sont toutes vérifiées par un service juridique spécialisé. Toutefois, Previssima ne peut garantir l'exactitude ou la pertinence de ces données. L'utilisation des informations et contenus disponibles sur l'ensemble du site ne peuvent en aucun cas engager la responsabilité de Previssima.