Artiste auteur : comment faire une demande de retraite complémentaire ?

MIS À JOUR LE :
CONCERNE : Travailleur indépendant | Retraité | Salarié

Pour sa retraite complémentaire, l’artiste auteur est affilié à l’Institution de retraite complémentaire de l’enseignement et de la création (IRCEC). L’IRCEC gère plusieurs régimes de retraite complémentaire auxquels l’auteur est affilié selon son activité artistique :

  • Le régime d’assurance vieillesse complémentaire des artistes et auteurs professionnels (RAAP) : obligatoire pour tous les artistes auteurs
  • Le régime obligatoire de retraite complémentaire des auteurs et compositeurs dramatiques, auteurs de spectacle vivant, auteurs de films (RACD). Il s’ajoute au RAAP pour les artistes relevant de ces activités
  • Le régime obligatoire de retraite complémentaire des auteurs et compositeurs lyriques, dialoguistes de doublage (RACL). Il s’ajoute au RAAP pour les artistes relevant de ces activités

Pour chacun de ces régimes de retraite complémentaire, l’artiste auteur doit faire une demande en ligne.

Demande de retraite RAAP

La retraite du RAAP se fait sur demande de l’assuré auprès de l’IRCEC. Il est conseillé d’établir la demande au moins 6 mois avant la date d’effet de la pension.

À NOTER

Une demande faite auprès d’un autre régime (régime général, régime des indépendants, régime de la fonction publique) ne vaut pas pour l’IRCEC.

Le versement des pensions est effectué tous les mois, contre tous les trimestres auparavant.

La demande de retraite complémentaire RAAP se fait désormais en ligne, via le site web mademandederetraiteenligne.fr.

Le versement de la retraite n’est pas subordonné à la cessation d’activité. L’artiste peut continuer d’exercer une activité et d’être rémunéré. Il paye alors une cotisation de solidarité de 1 % du montant brut des droits d’auteur.

Demande de retraite RACD ou RACL

La demande de retraite complémentaire dans les régimes RACD ou RACL s’effectue, en ligne, de la même manière que pour la retraite RAAP.

Cet article issu de Previssima.fr est soumis au droit d'auteur, protégé par un logiciel anti-plagiat. Toute reproduction, rediffusion ou commercialisation totale ou partielle du contenu, sans l’autorisation expresse de la société Previssima, est interdite. Les informations diffusées sur Previssima.fr (hors forum, commentaires et annuaire) sont toutes vérifiées par un service juridique spécialisé. Toutefois, Previssima ne peut garantir l'exactitude ou la pertinence de ces données. L'utilisation des informations et contenus disponibles sur l'ensemble du site ne peuvent en aucun cas engager la responsabilité de Previssima.