Retraite anticipée personnelle pour handicap

ch

chiroquois91

Membre (4 messages)
08h53
  • date d'inscription :02|03|2017
  • Profil :Sans activité

Bonjour, je viens vers vous pour vous dire que j'ai déposé une demande de retraite anticipée personnelle pour handicap; suite à une reconnaissance handicap par la MDPH (ancienne COTOREP reconnu en handicap lourd catégorie C) de plus de 50% et moins de 80% qui m'a été validée depuis 2005 reconduite en 2015 et prolongée jusqu'en 2020. Je suis handicapé de naissance pour problèmes de surdité, j'ai toujours travaillé depuis 1973 avec11 trimestres avant mes 20 ans et on m'a demandé de partir en rupture conventionelle du à mes problèmes de surdité fin Septembre 2013 avec 9 mois de congé de reclassement, inscrit à Pole emploi depuis Juillet 2014, La CNAV m'a refusée un départ pour carrière longue pour mes 60 ans car il me manquerait 3 trimestres sur ma carrière, je suis à 167 trimestres validés tous régimes confondus fin 2015; dont 163 trimestres cotisés,validés,assimilés. J'aurai eu 169 trimestres à mes 60ans si j'étais resté au travail. Je cotise à l'ARRCO,ARGIC par Pole emploi pour avoir des points retraite complémentaires. Pour vous dire que je suis appareillé des 2 oreilles depuis 1991, éxempté du service militaire en 1976 pour surdité et appareillé de l'oreille gauche depuis 1969 et envoyé mes certificats médicaux des armées pour preuve à la CNAV avec mon  dossier qui est en cours de traitement depuis Novembre 2016. Mon service médical du travail n'a jamais voulu me reconnaitre comme travailleur handicapé depuis 1991 dès que j'ai été appareillé  des 2 oreilles malgré les audiogrammes que le service médical possède, à qui la faute malgré mes demandes répétées. Sachant que je suis au chomage et que personne ne me propose du travail par le biais de Cap Emploi et Pole empoi à plus de 60 ans, je me suis déplacé dans plusieurs sociétés pour déposer mes candidatures avec mes critères, aucun retour de leur part. Mon handicap m'a toujours plus ou moins pénalisé toute ma carrière moralement et travaillant dans la mécanique automobile et materiels aéroportuaires aux abords des avions à Orly, ce métier pendant 40 ans, avec tous les bruits,vibrations mécaniques,pollution par les fumées, poussières d'amiante etc... Je pense que cette situation peut m'etre favorable pour pouvoir partir pour mes 61 ans au plus tot sachant que personne vu mon age ne m'embauchera pour 3 mois de travail à effectuer pour valider ces 3 trimestres soit disant manquant. Pole emploi me demande régulièrement des justificatifs auprès de la MDPH pour savoir si je dois retravailler ou non, aucune réponse à ce jour de leur part également,est ce normal?? Ce qui est très complexe dans ce système et me retrouvant seul au pied du mur sans que personne ne sache ce qui doit etre fait pour mon cas. Pouvez vous me trouver la voie qui puisse me sortir des cette situation difficile?? Merci d'essayer de m'apporter des réponses. Très cordialement. Monsieur Fabrice Malardé.

Te

Tery

Membre (5 messages)
14h50
  • date d'inscription :05|08|2015
  • Profil :Dirigeant salarié

Bonjour chiroquois91,

 

Votre problème semble en effet assez complexe.

 

Vérifiez d'abord si êtes éligible à la retraite anticipée pour handicap : Ai-je droit à la retraite anticipée pour handicap ?

Voyez également votre âge de départ et durrée d'assurance à la retraite.

 

Si vous êtes dans les critères établis où que c'est sujet à "débat", vous pouvez faire 3 choses :

- saisir le médiateur de l'assurance retraite

- saisir le conciliateur de l'assurance maladie

- contacter une association de défense des droits des personnes handicapées qui pourra vous assister pour défendre vos droits.

Vous devez vous inscrire ou vous connecter pour commenter.

Cet article issu de Previssima.fr est soumis au droit d'auteur, protégé par un logiciel anti-plagiat. Toute reproduction, rediffusion ou commercialisation totale ou partielle du contenu, sans l’autorisation expresse de la société Previssima, est interdite. Les informations diffusées sur Previssima.fr (hors forum, commentaires et annuaire) sont toutes vérifiées par un service juridique spécialisé. Toutefois, Previssima ne peut garantir l'exactitude ou la pertinence de ces données. L'utilisation des informations et contenus disponibles sur l'ensemble du site ne peuvent en aucun cas engager la responsabilité de Previssima.