Rachat trimestres avec le prélèvement à la source?

ra

ramsis

Membre (3 messages)
16h16
  • date d'inscription :19|10|2017
  • Profil :Salarié

Bonjour, 
Je suis salarié âgé de 57 ans envisage de racheter des trimestres d'études afin de pouvoir partir en retraite plus tôt à taux plein. Il s'agirait de racheter jusqu'à 12 trimestres et d'étaler les paiements sur 3 ou 5 ans.
Cependant je viens de lire un article (datant de début 2017) expliquant qu'avec la mise en place du prélèvement à la source sur les salaires en 2018, il n'était pas du tout rentable de racheter des trimestres en 2017: 

"Avec l’entrée en vigueur du prélèvement à la source en 2018, l’impôt à payer sur les revenus courants de 2017 va être effacé, par le biais d’un crédit d’impôt spécifique. A priori, vous n’avez donc aucun intérêt à racheter des trimestres en 2017 car cela n’aura aucun impact fiscal."

Entre-temps, il a été décidé de reporter à 2019 l'entrée en vigueur du prélèvement à la source, mais ça ne change pas le problème, qui risque de se reposer pour les rachats de trimestres effectués en 2019. J'ai appelé le Centre des impôts qui me dit que le mode de prélèvement de l'impôt (à la source ou après coup) n'avait aucune incidence sur le système de la déductibilité. Je pense donc que l'article se trompe, mais je ne voudrais pas me tromper.
Qu'en pensez-vous? Merci

ki

kiki

Expert (20 messages)
17h01
  • date d'inscription :21|09|2015
  • Profil :Salarié

Bonjour,
La perte de la déduction fiscale joue surtout sur les placements qui permettent une déduction fiscale. C'est le cas du PERP par exemple.
Est-ce qu'on peut savoir de quel article vous parlez svp ?
merci 
Bonne soirée

ra

ramsis

Membre (3 messages)
17h19
  • date d'inscription :19|10|2017
  • Profil :Salarié

Merci pour cette première réponse.
En fait le rachat de trimestres est bien déductible fiscalement (charges déductibles du revenu, réduisant ainsi l'assiette de l'IR).
Pour l'article, il y en a plusieurs, mais par exemple celui-ci :
https://www.capital.fr/votre-retraite/retraite-pourquoi-il-vaut-mieux-eviter-de-racheter-des-trimestres-en-2017-1200397
La personne des impôts m'a dit que la mise en place du prélèvement à la source ne change pas le fait qu'un calcul de régularisation est fait après la fin de l'année, c'est là qu'on peut faire valoir les charges payées au titre du rachat de trimestres et obtenir un remboursement...

ra

ramsis

Membre (3 messages)
15h10
  • date d'inscription :19|10|2017
  • Profil :Salarié

Quelqu'un a-t-il la réponse?

Merci pour votre aide

Tr

Tristan

Membre (1 messages)
09h09
  • date d'inscription :23|12|2017
  • Profil :Salarié

Bonjour
je n'ai pas la réponse, mais elle m'intéresse beaucoup.
Je mets en doute la réponse du service des impots. Si sur le fond et en régime permanent, elle semble correcte, lors du régime transitoire, elle ne tient pas la route.
En effet, nous déclarerons bien nos revenus 2018 (et leurs déductions), mais nous ne paierons pas d'impôt sur ceux -ci. Donc l'intéret de la déductiblité sera bel et bien perdu.
Le service des impots confond sans doute les sommes déductibles des revenus imposables et les sommes déductibles des impots qui elles seront bien remboursées sur l'esrcice fiscal 2018.
La problématique de la déductiion du rachat de trimestres se rapproche beaucoup de celle du placement de fonds sur le PERP. Qui lui aussi perd tout son interet en 2018. Des mesures spécifiques ont d'ailleurs été prévues dans la loi de finances 2018 pour empecher les investisseurs en PERP de ne pas palce en 2018. Beaucoup d'articles sur le PERP mais peu sur le rachat de trimestres pour lequel rien ne semble prévu (si ce n'est que 2018 sera une année perdue de ce point de vue).

Vous devez vous inscrire ou vous connecter pour commenter.

Cet article issu de Previssima.fr est soumis au droit d'auteur, protégé par un logiciel anti-plagiat. Toute reproduction, rediffusion ou commercialisation totale ou partielle du contenu, sans l’autorisation expresse de la société Previssima, est interdite. Les informations diffusées sur Previssima.fr (hors forum, commentaires et annuaire) sont toutes vérifiées par un service juridique spécialisé. Toutefois, Previssima ne peut garantir l'exactitude ou la pertinence de ces données. L'utilisation des informations et contenus disponibles sur l'ensemble du site ne peuvent en aucun cas engager la responsabilité de Previssima.