Pourquoi le montant de ma surcote l'assurance maladie n'est pas celui que j'attendais !

ME

MELLIER

Membre (1 messages)
15h36
  • date d'inscription :29|06|2020
  • Profil :Retraité

Ma femme prends sa retraite le 01/07/2020 . Elle est née le 14/ 05 /1956 . L'Assurance Retraite à confirmée qu'elle avait bien validé 188 trimestres , soit 22 trimestres de plus que les 166 trimestres retenu pour le calcul de base de sa retraite . Ils annoncent une surcôte de 10% alors que d'aprés ce que j'ai compris elle devrait toucher 22 x 1.25% soit 27.5 % de  surcôte . Elle travaille comme animatrice dans une association publique ! Pouvez vous me dire si je me trompes ou pas dans mon calcul ???? 

Wa

WalkingFred

Spécialiste (245 messages)
20h44
  • date d'inscription :09|01|2020
  • Profil :Assimilé salarié

Il y a quelque chose qui n'a jamais été compris : la surcote, ce n'est pas les trimestres d'assurance en + de ce qui est nécessaire pour avoir le taux plein. La surcote n'est concernée et valorisée que par les trimestres civils travaillés et cotisés au-delà des 62 ans et du 166ème trimestres. Si votre épouse a 10% de surcote, c'est qu'elle a 8 trimestres de surcote, c'est à dire la période allant du 01/07/2018 au 30/06/2020.
Elle a eu 62 ans (âge légal) au 01/06/2018. A cette date, elle réunissait déjà au moins 167 trimestres d'assurance (peu importe qu'il y en ait davantage à ce moment-là). Elle n'a pas pris sa retraite et a continué de travailler. Dans ces conditions, elle est en surcote à partir du 1er jour du trimestre civil qui suit la réunion des 2 conditions citées précédemment. Donc elle est en surcote à partir du 01/07/2018. Elle a travaillé et a validé les trimestres correspondants, jusqu'au 30/06/2020, soit 8 trimestres civils cotisés au-delà du 62ème anniversaire pour quelqu'un qui avait déjà le taux plein par les trimestres. Si c'est ce scénario-là, il n'y a pas d'erreur dans le calcul de la surcote fait par l'Assurance Retraite.
Pour avoir 22 trimestres de surcote, il faut travailler 5 ans et demi au-delà de 62 ans, c'est à dire s'arrêter et prendre sa retraite au moins à 67 ans et demi (au mieux).
Ce que vous écrivez n'est tout simplement pas la définition de la surcote mais une interprétation qui se répand depuis des années, à tort.
Par contre, votre épouse aurait pu prendre sa retraite dès 62 ans et faire un cumul emploi retraite intégral chez le même employeur sans avoir à attendre un délai de 6 mois puisqu'elle avait tous ses trimestres, et sans pénalité sur ses retraites, ce qui, même sur du long terme, peut s'avérer financièrement plus intéressant qu'une surcote à vie de 10%, selon le niveau de retraite et/ou de salaire.

Vous devez vous inscrire ou vous connecter pour commenter.

Cet article issu de Previssima.fr est soumis au droit d'auteur, protégé par un logiciel anti-plagiat. Toute reproduction, rediffusion ou commercialisation totale ou partielle du contenu, sans l’autorisation expresse de la société Previssima, est interdite. Les informations diffusées sur Previssima.fr (hors forum, commentaires et annuaire) sont toutes vérifiées par un service juridique spécialisé. Toutefois, Previssima ne peut garantir l'exactitude ou la pertinence de ces données. L'utilisation des informations et contenus disponibles sur l'ensemble du site ne peuvent en aucun cas engager la responsabilité de Previssima.