Chômage après âge legal de départ

Pa

Patounech

Membre (5 messages)
10h26
  • date d'inscription :17|05|2020
  • Profil :Salarié

Bonjour, j'ai décidé de prendre ma retraite au 1er avril 2021. C'est en effet à cette date que j'aurai une retraite pleine.
Mon employeur m'a demandé si j'étais d'accord pour prendre ma retraite plus tôt, mon remplaçant étant déjà choisi et devant arriver en juillet.
J'ai répondu que j'étais d'accord sur le principe, mais que dans ce cas là, il faudrait qu'on fasse une rupture conventionnelle afin de pouvoir toucher le chômage entre mon licenciement et mon départ à la retraite.
Ma question est simple: puis-je rester au chômage une fois que j'aurais cotisé  le nombre de trimestres permettant une retraite pleine, donc le 1er avril 2021? Je sais que j'ai droit à 3 ans de chômage et en restant au chômage, ca me permettrait de cotiser encore pour avoir une retraite plus importante.
J'espère avoir été clair.
Merci par avance pour vos réponses. 
Patrick

Wa

WalkingFred

Spécialiste (263 messages)
21h44
  • date d'inscription :09|01|2020
  • Profil :Assimilé salarié

Le chômage vaide des trimestres. A un moment, vous aurez à la fois l'âge légal et le nombre de trimestres, ce qui doit amener à la date du 01/04/2021 que vous avez indiquée. A cette date, vous serez obligé de rendre votre retraite car Pôele Emploi n'indemnise pas les personnes ayant l'âge légal et pouvant prendre une retraite à taux plein, et ce même si les droits théoriques du chômage sont sur 3 ans. C'est un cas où ce droit théorique s'arrête. D'ailleurs, si vous avez l'âge légal au moment du licenciement, Pôle Emploi vou sdemandera soit un rejet de votre demande de retraite soit une attestation de la CARSAT indiquant que vou sn'avez pas le taux plein, et ce pour pouvoir commencer à vous indemniser. Pôle Emploi saura en meêm temps jusqu'à quelle date ils vous indemniseront, et votre indemnité chômage s'arrêtera à la date de l'obtention du taux plein, que vous ayez déposé ou pas votre demande de retraite. Renseignez-vous également sur le montant de votre indemnité de licenciement par rapport à la prime de départ à la retraite que la convention de votre entreprise prévoit. Vérifiez également ce que vous fait perdre sur la retraite le fait de ne pas faire une année de salaire complète en 2020. On parle sans doute de votre meilleur salaire, s'il était sur 12 mois. La prime de licenciement n'étant pas soumise à cotisation vieillesse, elle n'entrera pas dans le calcul. Si vous êtes licencié demain, par exemple, votre salaire de 2020 sera juste 5 mois de salaire (et ne rentrera probablement pas dans le calcul, alors qu'il aurait pu être le meilleur salaire si vous êtes licencié au 31/12/2020...).

Pa

Patounech

Membre (5 messages)
09h58
  • date d'inscription :17|05|2020
  • Profil :Salarié

Merci pour votre réponse.
Dois je en conclure qu'il vaut mieux être licencié au 31 décembre ?
Cordialement

Wa

WalkingFred

Spécialiste (263 messages)
20h54
  • date d'inscription :09|01|2020
  • Profil :Assimilé salarié

Je donne juste l'information et les conséquences des choix possibles. Après, c'est vous qui voyez... Au 31/12/2020, vous serez à 3 mois de la retraite.
Dans votre entreprise, il vaut mieux une indemnité de licenciement ou une prime de départ à la retraite ? Faire un dossier à Pôle Emploi qui ne vous indemnisera même pas du fait du différé d'indemnisation, et faire le dossier de retraite en même temps où il manquera le dernier trimestre tant qu'il n'y aura pas 50 jours de différé d'indemnisation ? Tous les organismes vont vous demander plein de justificatifs en même temps et aucun ne travaille avec les autres...  Le timing va être délicat pour l'ensemble de vos dossiers simultanés (retraite + Pôle Emploi + complémentaire).

Pa

Patounech

Membre (5 messages)
07h56
  • date d'inscription :17|05|2020
  • Profil :Salarié

Je suis salarié sous la convention collective des industries chimiques qui prévoie une indemnité de depart à la retraite de 6 mois salaire pour 36 ans (!) d'ancienneté.  Pour la prime de licenciement , je ne sais pas, mais j'imagine que c'est aussi une négociation à mener avec l'employeur. 
Je ne sais pas évaluer les avantages et les inconvénients entre les propositions .
Savez vous ou je pourrais trouver des conseils?

Wa

WalkingFred

Spécialiste (263 messages)
17h59
  • date d'inscription :09|01|2020
  • Profil :Assimilé salarié

Déjà, vous pouvez déterminer sur votre lieu de travail (avec le bureau du personnel ou les syndicats) les motants d'une prime de licenciement ou d'une prime de départ à la retraite. La différence entre les 2 va peut-être vous conseiller la suite, tout simplement... Une indemnité de licenciement se négocie, effectivement. Selon le montant qu'elle va faire, vous pouvez appuyer en invoquant la différence de salaire entre le vôtre et celui de votre remplaçant sur un certain nombre de mois. Vous pouvez aussi faire croire que sans ça vous attendrez gentiment le moment de la retraite, voire au-delà puisqu'un employeur ne peut pas vous obliger à prendre la retraite. Si vous deviez être licencié, essayez de le faire le plus tôt possible, pour ne pas avoir à faire tous les dossiers en même temps dans 7 mois. Et n'oubliez pas qu'un chômeur n'a pas le choix, alors qu'un travailleur a toujours plusieurs possibilités devant lui quand il arrive à l'âge de la retraite ou au taux plein.

Pa

Patounech

Membre (5 messages)
10h37
  • date d'inscription :17|05|2020
  • Profil :Salarié

Il n'y a pas de syndicat dans mon entreprise. C'est une PME familiale qui a été vendue il y a 2 ans à un grand groupe américain. Mais l'esprit PME demeure encore.
Mon remplaçant est deja choisi puisqu'il vient du groupe. Et je sais qu'en termes de salaire, il est plus payé que moi, car les salaires dans mon entreprise sont bien plus bas que dans le groupe. D'où un certain ressentiment de la part des salariés...
Je sais déja que je demanderai une indeminité de licenciement au moins égale à la prime de départ à la retraite, c'est à dire 6 mois de salaire selon la CC.
Ensuite, vous m'avez fait comprendre que j'ai un moyen de pression en faisant croire que j'ai tout mon temps et que s'ils veulent me pousser à la retraite, il faudra qu'ils m'y incitent en me donnant l'indemnité nécessaire pour me convaincre

Wa

WalkingFred

Spécialiste (263 messages)
19h06
  • date d'inscription :09|01|2020
  • Profil :Assimilé salarié

Exavtement... Si l'employeur veut vous voir partir, c'est à lui de vous en donner envie. Rappelez-lui juste que vous pouvez gentiment attendre la retraite, voire au-delà. Et la prime de licenciement va augmenter toute seule. Ou vos conditions d etravail se dégrader... C'est à double-tranchant.

Pa

Patounech

Membre (5 messages)
09h11
  • date d'inscription :17|05|2020
  • Profil :Salarié

Effectivement. J'ai calculé sur le site de la CFDT que j'ai droit selon la CC, à une prime de licenciement de 42000€. Impensable pour un départ anticipé de 3 mois...
Quand à dégrader mes conditions de travail, je ne sais pas ce qu'il pourraient me faire. Je travaille de chez moi. Je ne pense pas qu'ils aient de gros moyens de pression.

Vous devez vous inscrire ou vous connecter pour commenter.

Cet article issu de Previssima.fr est soumis au droit d'auteur, protégé par un logiciel anti-plagiat. Toute reproduction, rediffusion ou commercialisation totale ou partielle du contenu, sans l’autorisation expresse de la société Previssima, est interdite. Les informations diffusées sur Previssima.fr (hors forum, commentaires et annuaire) sont toutes vérifiées par un service juridique spécialisé. Toutefois, Previssima ne peut garantir l'exactitude ou la pertinence de ces données. L'utilisation des informations et contenus disponibles sur l'ensemble du site ne peuvent en aucun cas engager la responsabilité de Previssima.